ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Richard Barbieri : capteur de rêves


Richard Barbieri est un musicien à part, à la créativité bien personnelle, faisant valser la théorie pour embrasser une approche plus « sound design ». Il l’avoue, en tant que claviériste, il se soucie moins des touches que des boutons permettant de contrôler et façonner le son de ses claviers. Il aime partir dans l’inconnu d’un chaos organisé pour en extraire la magie, de la même manière qu’il aime écouter la radio réglée entre deux stations, là où les signaux se mélangent.

« Si je ne sais pas quelles sont les règles, je peux les transgresser », dit-il. C’est ce qui le démarque de la masse des claviéristes virtuoses du rock progressif. C’est aussi ce qui lui a permis de contribuer à la personnalité unique de Porcupine Tree, qu’il a rejoint après une première carrière de courte durée mais réussie au sein du groupe Japan.

Depuis 2010 et le hiatus de Porcupine Tree – qu’il regrette, bien qu’ayant fait son deuil – suite à la virée solo de Steven Wilson, il s’est lui aussi mis à faire de la musique sous son propre nom, en plus de quelques collaborations. La pandémie ayant bouleversé ses plans, le voilà de retour avec Under A Spell, un album plus intimiste mais non moins immersif, directement inspiré de rêveries. Il nous en parle dans un riche entretien, levant le voile sur son approche créative et sur son rapport à son instrument, ainsi que revenant sur sa carrière.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3