ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Deep Purple, Rush, Joan Jett en marche vers le Rock’n’Roll Hall of Fame


L’institution qu’est le Rock’n’Roll Hall Of Fame fait débat chaque année quand on voit quels artistes ou personnalités (journalistes, producteurs, animateurs radio, etc) du monde du rock sont sélectionnés. Car, le Hall Of Fame considère le rock au sens large et on retrouve chaque année des musiciens plutôt liés à la pop, à la soul, à la folk, mais tout cela est souvent une extension du monde du rock, qui est aussi, lui-même une extension de ces autres genres. Et la promotion 2013 ne fera pas exception car parmi les éligibles cette année on trouve le groupe brit-pop Procol Harum (géniteur de l’hyper casse-bonbon « A Whiter Shade Of Pale ») la chanteuse disco Donna Summer (décédée cette année, elle ne pourra donc pas y mettre les pieds en personne), le groupe funk Chic, les chanteuses soul/R&B The Marvelettes et le groupe de rap Public Enemy (dont les fans d’Anthrax, de toute façon, ne devraient pas se plaindre de les voir là).

Mais, heureusement, pour les fans de rock plus dur, plus jeans, cuir, cheveux longs, on trouve aussi Rush, Joan Jett et ses Blackhearts, Deep Purple et si on élargit un peu le spectre les krautrockers mais aussi pionniers des musiques électroniques Kraftwerk.

Cependant, rien n’est gagné, ce ne sont que les nominés, et parmi ceux-ci, il n’en restera qu’une poignée qui entreront le 18 avril 2013 dans ce Temple de la Renommée. Et vous pouvez y faire quelque chose…

Lire la suite…



Interview   

Lita Ford raconte tout


Bien que son nouvel album représente une fuite en avant et qu’elle ait essayé de transformer ses expériences difficile en quelque chose de positif, avec son nouvel album Living Like A Runaway, Lita Ford est un animal blessé. Elle semble éprouvée par son divorce difficile l’ayant éloignée de ses enfants et en parle ouvertement au cours de l’interview à tel point que c’en devient presque gênant. Mais une œuvre, qu’elle soit musicale ou autre, est souvent l’émanation d’une émotion personnelle et est par conséquent, par nature, impudique. Et cela ne pose pas le moindre problème à Lita Ford.

Living Like A Runaway est l’album du combat contre les épreuves les plus difficiles de la vie. Lita Ford raconte tout.

Lire l’interview…



Nouvelles Du Front   

The Runaways : à quand la reformation ?


Exister en tant que femme dans le monde du rock (au sens large) est particulièrement respectable. C’est une évidence – même sans tâter du discours féministe de comptoir – plus d’un demi-siècle après les premiers « Be-bop-a-lula » et autres « Tutti Frutti », vivre avec une paire de chromosomes X en évoluant dans cet univers fondamentalement macho amène toujours son lot d’avis divers mais revenant souvent au même constat : il n’est pas aisé de se faire une place dans le rock en tant que femme ; demandez donc à Sean Yseult, ancienne bassiste de White Zombie.

La preuve encore avec l’invention au cours de la décennie passée de l’expression « metal à chanteuse », comme si c’était vraiment une espèce à part, comme si ce n’était pas tout à fait du metal – jusqu’à preuve du contraire – si le taux d’œstrogène est trop élevé dans le corps de la personne qui tient le micro.

Toutes ces femmes, donc, qui ont été pionnières en parvenant à s’imposer comme des figures majeures de cette musique, qui les chante plus comme des conquêtes, comme des ornements ou des partenaires de plaisir, que comme des égales, ces Patti Smith, Janis Joplin ou Suzi Quatro sont donc d’autant plus admirables et c’est pour cela qu’on aime aussi The Runaways.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

The Runaways : l’hommage raté ?


The Runaways, un nom qui avec le temps parle sans doute moins aux fans de hard ou de metal en général qu’aux fans de Joan Jett ou Lita Ford en particulier puisqu’il est le creuset dans lequel ont poussé les deux guitaristes.

Ce groupe est pourtant essentiel puisqu’il a montré qu’un groupe entièrement féminin pouvait faire un rock aussi dur (et de qualité) que les mecs dans les années 70. Et certains s’en souviennent pusiqu’il y a quelques semaines était annoncé la sortie prochaine d’un album-hommage au Queens of Noise, Take It Or Leave It, préparé par le label Main Man Records.

Lire la suite…



Girls Girls Girls   

Miss Mai : une pin-up qui en Jett


Nous sommes le premier jour (actif) du mois et vous l’attendiez tous (et toutes ?) avec impatience : notre petite tradition mensuelle et sensuelle : la Pin-Up du Mois. Aucune manifestation féministe en vue pour s’en plaindre ? Super ! On continue. Laissez-moi vous présenter notre Miss Mai : Carmen Electra ! Ne vous gênez pas : vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment ?! Mais il lui arrive quoi à l’Animal ? La nostalgie de ses instants adolescents, où, tournant fébrilement les pages d’un numéro hors-série de New Look consacré aux interprètes féminines d’Alerte A Malibu, il pouvait laisser vagabonder ses pensées lubriques sur les monts et vallons de ces coureuses en maillot carmin des plages californiennes ? Tiens, non, finalement, personne ne se plaint. Je peux continuer à écrire ce que je veux car vous avez les yeux collés sur ce portrait.

Et le rapport avec le metal ? Parce que, oui, il en faut toujours un pour qu’une Pin-Up soit homologuée Miss Radio Metal. Eh bien, elle a été l’épouse de Dave Navarro. Pas assez metal pour vous, le guitariste de Jane’s Addiction ? Elle est aussi l’actuelle fiancée de Rob Patterson, ex-guitariste d’Otep et actuel membre de Filter.

Mais voilà, problème : on ne va pas parler de son mec ici, pas dans la catégorie « Girls, Girls, Girls », pas le jour de la célébration de Miss Mai, non ? Par chance, voyez-vous, il existe une rumeur depuis des années : ces fiançailles pourraient bien n’être qu’une façade car Carmen Electra folâtrerait en réalité avec une guitare-héroïne : la chef de gang de The Blackhearts, Joan Jett.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

The Runaways : sweet sixteen and rebel queens


Choses promises, choses dues, Tonton Animal sort tout droit de la salle obscure, il est allé voir pour vous The Runaways, le film, sorti le 15 septembre. Je vous dirai d’abord : « c’est pas trop tôt » pour un film qui est sorti il y a presque un an aux États-Unis !

The Runaways, c’est quoi ? Immondes béotiens que vous êtes, si vous me posez cette question ! C’était peut-être cool de brailler « I Love Rock ‘N Roll  » dans les années 80 mais avant The Blackhearts, il y a eu un autre groupe dans la vie de Joan Jett. Son premier bébé s’appelait The Runaways, les « Fugueuses », autrement dit : une bande d’adolescentes qui avaient envie de tout foutre en l’air, de tourner le dos à une époque où « Elvis et Priscilla ont divorcé, le Président est un trou du cul et les bonnes femmes s’occupent de leur jardin. » The Runaways, c’était aussi le groupe de Cherrie Currie, Brigitte Bardot des parkings glauques, dont les souvenirs sont maintenant portés à l’écran.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Hellfest - Warzone - Jour 3
    Slider
  • 1/3