ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

2Guys1TV : nouvel épisode consacré aux jeux-vidéo


2Guys1TV a mis en ligne son dernier épisode intitulé « La vidéo dont vous êtes le héros » et dédié aux liens qui unissent metal et jeux-vidéo. Voir l’épisode



News Express   

IRON MAIDEN : un jeu-vidéo sur Android et iOS


IRON MAIDEN sortira cet été un jeu-vidéo intitulé « Iron Maiden : Legacy Of The Beast ». Ce RPG free-to-play développé par Roadhouse Interactive sera disponible uniquement sur mobiles Android et iOS et mettra en scène la mascotte Eddie qui devra retrouver les fragments de son âme en voyageant à travers le temps et l’espace. En voir plus



Nouvelles Du Front   

Avenged Sevenfold : le dessin animé… avant le jeu vidéo


L’info : Avenged Sevenfold a sorti une petite série de dessins animés inspirée par l’album Hail To The King, écrite par le groupe et réalisée par Jon Schnepp (Metalocalypse), se déroulant dans un univers médiéval-fantastique. Le fait : cela va faire regretter le temps du Club Dorothée à certains (oui, on sait, on commence à se faire vieux par rapport à une bonne partie de notre lectorat). Car si, dans les années 80, on avait des dessins animés moches… voire très moches, ou alors bien dessinés (parfois) mais avec une réalisation à la limite du foutage de gueule – avec des personnages fixes avec juste une bouche mobile pendant les dialogues, et parfois des bouts d’action passés en boucle pour rallonger les scènes de combat (et tout ça, c’était avant que débarque dans le processus le doublage en français parfois catastrophique) – la nostalgie continue de faire voir les choses de façon tellement plus belle à travers le filtre de la mémoire…

Et aujourd’hui, des dessins animés moches, on en a encore des caisses (au premier rang des condamnés toutes ces adaptations de bédés ou de livres pour enfants en images de synthèse à l’esthétique à faire gerber un playmobil). Par contre, chance de notre époque, de ces productions, il n’y en a pas qu’à la télé, et internet en est aussi bien rempli. Et au milieu de ce flux d’informations, la profusion empêche aux bons souvenirs de se graver dans la mémoire (qui ne peut plus faire son travail d’embellissement nostalgique) des nouveaux accros des écrans. Et ce n’est donc pas si grave si les dessins animés Avenged Sevenfold soient si… eh bien… oubliables.

A voir dans la suite..



Blow Up Your Video   

Avenged Sevenfold en jeu vidéo


Le jeu vidéo Call Of Duty Black Ops II vient à peine de sortir et voilà que tous les fans de la licence ou de FPS en général n’ont même plus le temps de terminer le jeu pour voir la fin. Ce qui arrangera surtout les fans d’Avenged Sevenfold puisque, en fait, à la fin, on voit leur groupe préféré jouer le single qu’ils ont pondu pour le jeu, ‘Carry On’, avec deux des personnages du jeu.

Vous avez cru voir venir le spoiler, pas vrai ? Non, sans blague, c’est pas notre genre. Nous, on joue encore sur nos vieilles Playstation 1 et 2, et Call Of, c’est pas notre came ; on préfère les sim-date coquins avec des nanas à oreilles de chats… On aurait donc du mal à vous raconter la fin du jeu. Sauf si le but de celui-ci, c’est de pousser le mec qui a tout l’air d’être le grand méchant, Menendez, a joué dans une boîte avec M. Shadow et sa bande, après s’être pris un bon taquet derrière la tête de la part de Synyster.

Voir le clip…



Potin    Radio Metal   

Ozzy bouffe la tête d’une chauve-souris… Fatality !



Apparemment, ce « pixel art » traîne sur la Toile depuis deux ans, mais ce n’est pas pour autant qu’on allait se priver de partager notre petit délire que cette image nous a inspiré.

L’histoire qu’a inventé le site Deviant Art pour expliquer que ce jeu vidéo de combat dans le style de Street Fighter ne soit jamais sorti est déjà très amusante dans son énumération des manières dont les différents protagonistes ont refusé que le projet aboutisse : « Ozzy Osbourne a appris ce qu’est un jeu vidéo, James Hetfield a été furieux que son personnage ne soit pas invincible conformément au contrat, […] Ronnie James Dio a découvert qu’Ozzy Osbourne était dans le jeu… »

Quant à nous, nous avons décidé de pousser l’imagination plus loin.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Fini de jouer !


Eh, oui, fini, over, finito, auf wiedersehen, good bye ! Vous pensiez vous en tirer encore longtemps en racontant à qui veut l’entendre : « ouais, j’aime la musique, j’aime le rock et donc, je joue à Guitar Hero ». Il va désormais falloir trouver un meilleur motif pour ne pas toucher à un vrai instrument et aller au bout de votre passion pour le son saturé des six-cordes car la série des Guitar Hero ferme boutique.

L’éditeur de jeu Activision vient d’annoncer son nouveau plan de restructuration et les jeux musicaux (donc DJ Hero et Band Hero aussi) ne sont plus au programme. Le chiffre d’affaire en baisse de la société mais aussi les ventes très en-dessous de ce que qu’on pouvait attendre pour le dernier des jeux de la série, « Warriors Of Rock » (moins de cent mille unités écoulées dans la première semaine aux États-Unis alors que certains épisodes atteignaient aisément la barre du million), ont motivé ce choix.

Rien d’étonnant à ces chiffres : une licence usée jusqu’à la corde (entre 2009 et 2010, sont sortis cinq jeux sous la bannière Guitar Hero !), des innovations minimalistes à chaque numéro, le prix prohibitif des accessoires (guitares et autres) ; le public allait nécessairement finir par lâcher… Et peut-être investir cet argent dans une vrai gratte.



  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • 1/3