ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

En l’An Moins Un Avant Led Zeppelin


C’était en 1968. The Yardbirds n’était plus et Led Zeppelin n’était pas encore. Jimmy Page est alors le dernier héritier d’un groupe où se sont déjà développé des talents comme les autres guitar-heros que sont Jeff Beck et Eric Clapton et cherche à monter son propre groupe. A cette époque le guitariste comme son futur acolyte John Paul Jones, ne sont que des mercenaires de la musique, des desperados du rock, allant d’un studio à un autre pour travailler sur les musiques d’autres artistes.

En 1968, les Quatre futurs membres de l’un des plus grands groupes de l’histoire sont enfin réunis et se font pour le moment appeler les New Yardbirds. Il n’existe aucun enregistrement studio de cette formation si ce n’est l’apparition des quatre musiciens sur l’album Three Week Hero du chanteur P.J. Proby dont un titre inédit enregistré à l’époque mais jamais dévoilé vient de ressortir. On peut déjà l’appeler « The Controversial », principalement en raison de l’utilisation du mot « nigger » (« nègre »).

Lire la suite…



Radio Metal   

Un Zeppelin dans Radio Metal Live


John Paul Jones est certainement l’un des bassistes les plus respecté. Parlez-en à Geddy Lee, Gene Simmons ou Geezer Butler… Il a non seulement su développer une technique personnelle et innovante mais s’est également révélé comme un arrangeur hors pair. Et pour couronner le tout Jones est également un multi-instrumentiste touche-à-tout. Jones est certainement le musicien du Zeppelin – pourtant le plus discret – qui a le mieux su s’adapter au monde moderne.

Pour preuve il s’est récemment offert une nouvelle jeunesse aux côtés de Josh Homme (Queens Of The Stone Age)[/urlb] et Dave Grohl (Foo Fighters) au sein du très bon groupe Them Crooked Vultures. Mais Jones n’a pas attendu ces petits jeunes pour montrer ce qu’il avait dans le ventre. En effet Zooma et The Thunderthief, deux albums solos sortis respectivement en 1999 et 2001 montraient que le bassiste ne manquait pas de ressources. Jones sort l’artillerie lourde : basses à cordes doublées, contrebasse, mandoline, guitares triple manches, lap steel, et arrangements orchestraux géniaux.

Voici donc, pour vous convaincre du talent de ce monsieur, un live de sa tournée solo datant du 14 mars 2000 et se tenant au House Of Blues de la Nouvelle-Orléans. Au cours de cette performance, Jones dévoile ses récentes compositions mais également revisite et détourne les classiques du Zep pour notre plus grand plaisir. C’est dimanche dans Radio Metal Live.



  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3