ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Le batteur Joey Jordison déclare être en possession de chansons inédites de SLIPKNOT


Joey Jordison, l’ancien batteur de SLIPKNOT, a révélé à Metal Hammer être en possession de chansons inédites de son ancien groupe. En savoir plus…



Interview   

Sinsaenum : faire dégueulasse mais faire bien


Sorti de nulle part, Sinsaenum semble faire partie de cette vague de groupes nous ramenant aux bases du death metal : une musique crue et sans artifice, un exutoire pour déverser sa haine. Et pour sortir une telle musique c’est un plateau de choix que l’on nous remet, car il s’agit aux commandes de Frédéric Leclercq (Dragonforce) qui revient à la guitare, son premier amour (comme nous en parlions déjà la fois précédente), accompagné de Stéphane Buriez (Loudblast), du duo de chanteurs Attila Csihar (Mayhem) et Sean Zatorsky (Dååth), du bassiste Heimoth (Seth), et derrière la batterie : Joey Jordison (ex-Slipknot). Des musiciens qu’on ne présente plus et qui n’ont plus à faire leurs preuves.

Et malgré les emplois du temps de ministre qu’ont chaque membre du groupe, ils ont réussi à trouver le temps depuis 2016 pour sortir deux albums et un EP, et ils s’apprêtent à s’élancer dans leur première tournée sous la bannière Sinsaenum. Nous avons rencontré les deux guitaristes français en amont de la sortie de Repulsion For Humanity, pour discuter (sans langue de bois) de ce deuxième essai, qui voit à la fois la musique du groupe et son travail collaboratif évoluer, de la mise en retrait temporaire d’Attila, des influences du combo et de son avenir.

Lire l’interview…



News Express   

Dave Mustaine (MEGADETH) et Joey Jordison (VIMIC) en studio


Dave Mustaine, leader de MEGADETH, et Joey Jordison, batteur de VIMIC et ex-batteur de SLIPKNOT, ont partagé des photos sur les réseaux sociaux de leur rencontre dans un studio de Nashville. En savoir plus…



Interview   

Sinsaenum : la ligue des black et death metalleux extraordinaires


Joey Jordison é Frédéric Leclercq - SinsaenumL’annonce de l’existence du super groupe Sinsaenum avait pris tout le monde par surprise et avait même un quelque chose d’improbable, de part son line-up constitué de Frédéric Leclercq (Dragonforce) et Stéphane Buriez (Loudblast) aux guitares, Sean Zatorsky (Dååth) et Attila Csihar (Mayhem) aux chants, Joey Jordison (Vimic, ex-Slipknot) à la batterie et Heimoth (Seth) à la basse. Mais qu’on ne s’y trompe pas – et ils insistent bien là-dessus – Sinsaenum n’est pas qu’un simple projet mais bel et bien un groupe qui les réunit dans l’amour du black metal et du death metal. Et lorsque l’on entend Frédéric Leclercq, l’initiateur du projet, et Joey Jordison nous parler du premier album Echoes Of The Tortured, tout tombe sous le sens.

Les deux musiciens semblent, dans l’entretien qui suit, habités par leur projet, Jordison martelant sans cesse que s’il est là pour promouvoir l’album, s’il a fait le déplacement jusqu’à Paris, c’est pour clamer personnellement haut et fort que c’est du sérieux. Nous avons donc abordé avec eux la genèse de ce groupe, leurs choix artistiques – comme le fait d’avoir deux chanteurs ou que l’album soit jonché d’interludes – mais aussi leur passion pour le bon vieux black et death metal comme, d’après eux, on n’en fait plus.

Lire l’interview…



News Express   

Joey Jordison (ex-SLIPKNOT) lance son nouveau projet VIMIC ; la chanson « Simple Skeletons » en écoute


Le batteur Joey Jordison (ex-SLIPKNOT) lance son nouveau projet VIMIC qui comporte les même membres présents dans SCAR THE MARTYR (groupe qui a cessé d’exister) excepté le chanteur Henry Derrick qui a été remplacé par Kalen Chase. Ecouter le premier single du groupe…



News Express   

Joey Jordison (ex-SLIPKNOT) a enregistré un nouvel album avec Kalen Chase au chant


L’ex-batteur de SLIPKNOT Joey Jordison a terminé l’enregistrement d’un nouvel album produit par Kato Khandwala (BREAKING BENJAMIN, PARAMORE…) dont on ne sait pas encore s’il s’agit du deuxième disque de son groupe SCAR THE MARTYR. Les lignes vocales de ce disque ont par ailleurs été assurées par le chanteur Kalen Chase qui a par le passé accompagné KORN en tournée en tant que choriste et percussionniste.



News Express   

Corey Taylor (SLIPKNOT) revient sur le départ de Joey Jordison


Le chanteur de SLIPKNOT Corey Taylor revient sur le départ de Joey Jordison dans le numéro d’octobre du magazine Metal Hammer dont vous avez la couverture ci-dessous. Voici ses propos…



Nouvelles Du Front   

Joey Jordison : « Je n’ai pas quitté Slipknot »


Au moment où Slipknot annonçait en décembre que le groupe et l’un de ses membres-clé, le batteur Joey Jordison, prenaient des routes séparées, les fans, déjà bien assez dépités par ce seul fait, n’avaient clairement pas besoin de lire en certains coins du web les commentaires de ceux qui gravaient déjà l’épitaphe de la formation américaine. Combien d’autres groupes connaissent des changements aussi radicaux et continuent sans heurt ou s’en relèvent plus fort ? Certes, le manque d’activités de la bande en studio ces dernières années (années passées notamment à avaler l’amère pilule de la disparition de Paul Gray) et les projets parallèles de certains membres ont parfois fait croire que Slipknot n’était plus qu’un deuxième job pour certains. Mais cette idée a toujours été réfutée par les gars de l’Iowa et croire que tout fout le camp chez les hommes masqués et déjà les enterrer n’est pas seulement prématuré, c’est une erreur. Ainsi, au crépuscule de 2013, le 30 décembre, Corey Taylor (chanteur) remettait les pendules à l’heure avant la nouvelle année, via un message sur Twitter : « A ceux qui pensent que le Knot tombe en morceaux, vous vous trompez grandement et tristement. Voilà 2014. De grandes choses arrivent. Restez à l’écoute… »

Mais trois jours après, ces quelques mots se seront avérés n’être qu’un baume sur une plaie bien plus grande que pressentie. Outre un bouleversement supplémentaire dans l’histoire du groupe, ce départ pourrait bien ne s’être pas fait en douceur, dans un « respect » aussi « paisible » que présenté initialement. Dans un message publié sur sa page Facebook, Joey Jordison déclare n’avoir pas quitté Slipknot – une façon de dire qu’on lui aurait plutôt montré la sortie.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Slipknot : Joey Jordison largue les amarres


Si les fans de Slipknot ont l’impression de se réveiller ce matin avec une gueule de bois, cela s’explique : un bout de la tête des hommes masqués est parti dans la nuit. Joey Jordison a quitté Slipknot.

Plus que le batteur, ou même le fondateur, le #1, un des leaders et compositeurs principaux du groupe (ce qui est déjà énorme), c’est un point d’amarrage qui se décroche. Car, bien que ce départ soit moins incurable que la disparition de Paul Gray en 2010, depuis la mort de ce dernier, Jordison était celui qui, à en juger par ses déclarations, ne s’est jamais laissé abattre par cette tragédie, ne montrant jamais de doute quant à l’avenir de Slipknot. C’est donc celui qui permettait d’y croire pendant trois ans qui met les voiles.

Lire la suite…



Interviews   

Joey Jordison runs at full speed


Slipknot’s rhythmic mastermind Joey Jordison is an artist with an insatiable creativity just like Corey Taylor – frontman of the Nine from Des Moines – who also steers the Stone Sour boat with success while the rest of the Slipknot crew remains docked. After the Murderdolls adventure with Wednesday 13 was brought to an end earlier this year, maybe for good this time, the drummer had to find another outlet to channel his exuberant desire to create. It’s now done with Scar The Martyr. As he stresses in the following interview, Scar The Martyr is a band and not a project; and creating an “all-star band” was far from his mind even though the presence of Kris Norris (Darkest Hour) or ex-Nine Inch Nails Chris Vrenna could have given some of us the wrong idea.

If Joey Jordison has decided to put together this new band, it is first and foremost to write good songs. In order to prevent the audience from thinking it is indeed an “all-star band”, Joey hired an unknown (maybe not for long) singer, named Henry Dereck, with whom he has worked on building this intensely-metal act with an industrial inch. In spite of everything that is happening, Slipknot remains Joey Jordison’s head office. The new band was therefore created so that his qualities of songwriter and multi-instrumentalist could find a new cradle and enable him to write his own personal story as a frontman, accompanied by musicians suited for the titles he composed.

Considering Slipknot, Joy Jordison would like to reassure the fans by saying that “there’s some Slipknot material on the horizon,” “a bunch of songs” even, as the band is working on “getting this record out.” It is therefore “just time that [they] get to them” and they see the light.

Read the interview…



  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3