ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Exhorder : le ciel se dégage


Exhorder, ce nom ne vous parle peut-être que vaguement, et pourtant, sans les premières briques du groove metal qu’ont posées les Néo-Orléanais peut-être qu’il n’y aurait pas eu de Lamb Of God, de Slipknot ou… de Pantera ! Balayons tout de suite le sujet : oui, une controverse qui a la peau dure voudrait qu’après ses débuts glam et heavy metal, Pantera se soit calqué sur Exhorder pour établir le style qui lui a apporté le succès – controverse encore récemment alimentée par Marzi Montazeri, le nouveau guitariste d’Exhorder et ex-collaborateur de… Phil Anselmo. Ce à quoi Kyle Thomas, chanteur d’Exhorder, a déjà répondu en 2007 : « Ce que je déteste le plus dans ce sujet, c’est à quel point nous sommes menottés à leur succès. Est-ce qu’ils nous ont copiés ? Possiblement. Était-ce délibéré ? Peut-être. Est-ce qu’ils ont été influencés par nous ? Sûrement. Est-ce qu’ils ont travaillé vachement plus dur que nous ? Absolument. Le dossier est clos. »

On peut donc maintenant en venir au principal et se réjouir : Exhorder est bel et bien de retour ! Après vingt-sept ans d’absence discographique et diverses reformations avortées, celle de 2017 était finalement la bonne, puisque la voilà aujourd’hui entérinée sous la forme d’un nouvel album, intitulé Mourn The Southern Skies. Un album puissant, autant thrash que groove dans la plus pure tradition instaurée par les albums Slaughter In The Vatican (1990) et The Law (1992), la maturité, quelques surprises et une production mastoc en plus.

Dans l’entretien ci-après, Kyle Thomas nous raconte tout, de la reformation à l’album, en passant par ce qu’est Exhorder en 2019 et un retour dans l’histoire. Et puisque entre-temps il a aussi intégré les légendes du doom Trouble – avec qui il a sorti l’excellent The Distortion Field (2013) –, nous n’avons pas pu résister à l’envie qu’il nous en dise un peu plus sur ce front.

Lire l’interview…



News Express   

Le batteur Joey Jordison déclare être en possession de chansons inédites de SLIPKNOT


Joey Jordison, l’ancien batteur de SLIPKNOT, a révélé à Metal Hammer être en possession de chansons inédites de son ancien groupe. En savoir plus…



Interview   

Sinsaenum : faire dégueulasse mais faire bien


Sorti de nulle part, Sinsaenum semble faire partie de cette vague de groupes nous ramenant aux bases du death metal : une musique crue et sans artifice, un exutoire pour déverser sa haine. Et pour sortir une telle musique c’est un plateau de choix que l’on nous remet, car il s’agit aux commandes de Frédéric Leclercq (Dragonforce) qui revient à la guitare, son premier amour (comme nous en parlions déjà la fois précédente), accompagné de Stéphane Buriez (Loudblast), du duo de chanteurs Attila Csihar (Mayhem) et Sean Zatorsky (Dååth), du bassiste Heimoth (Seth), et derrière la batterie : Joey Jordison (ex-Slipknot). Des musiciens qu’on ne présente plus et qui n’ont plus à faire leurs preuves.

Et malgré les emplois du temps de ministre qu’ont chaque membre du groupe, ils ont réussi à trouver le temps depuis 2016 pour sortir deux albums et un EP, et ils s’apprêtent à s’élancer dans leur première tournée sous la bannière Sinsaenum. Nous avons rencontré les deux guitaristes français en amont de la sortie de Repulsion For Humanity, pour discuter (sans langue de bois) de ce deuxième essai, qui voit à la fois la musique du groupe et son travail collaboratif évoluer, de la mise en retrait temporaire d’Attila, des influences du combo et de son avenir.

Lire l’interview…



News Express   

Dave Mustaine (MEGADETH) et Joey Jordison (VIMIC) en studio


Dave Mustaine, leader de MEGADETH, et Joey Jordison, batteur de VIMIC et ex-batteur de SLIPKNOT, ont partagé des photos sur les réseaux sociaux de leur rencontre dans un studio de Nashville. En savoir plus…



Interview   

Sinsaenum : la ligue des black et death metalleux extraordinaires


Joey Jordison é Frédéric Leclercq - SinsaenumL’annonce de l’existence du super groupe Sinsaenum avait pris tout le monde par surprise et avait même un quelque chose d’improbable, de part son line-up constitué de Frédéric Leclercq (Dragonforce) et Stéphane Buriez (Loudblast) aux guitares, Sean Zatorsky (Dååth) et Attila Csihar (Mayhem) aux chants, Joey Jordison (Vimic, ex-Slipknot) à la batterie et Heimoth (Seth) à la basse. Mais qu’on ne s’y trompe pas – et ils insistent bien là-dessus – Sinsaenum n’est pas qu’un simple projet mais bel et bien un groupe qui les réunit dans l’amour du black metal et du death metal. Et lorsque l’on entend Frédéric Leclercq, l’initiateur du projet, et Joey Jordison nous parler du premier album Echoes Of The Tortured, tout tombe sous le sens.

Les deux musiciens semblent, dans l’entretien qui suit, habités par leur projet, Jordison martelant sans cesse que s’il est là pour promouvoir l’album, s’il a fait le déplacement jusqu’à Paris, c’est pour clamer personnellement haut et fort que c’est du sérieux. Nous avons donc abordé avec eux la genèse de ce groupe, leurs choix artistiques – comme le fait d’avoir deux chanteurs ou que l’album soit jonché d’interludes – mais aussi leur passion pour le bon vieux black et death metal comme, d’après eux, on n’en fait plus.

Lire l’interview…



News Express   

Joey Jordison (ex-SLIPKNOT) lance son nouveau projet VIMIC ; la chanson « Simple Skeletons » en écoute


Le batteur Joey Jordison (ex-SLIPKNOT) lance son nouveau projet VIMIC qui comporte les même membres présents dans SCAR THE MARTYR (groupe qui a cessé d’exister) excepté le chanteur Henry Derrick qui a été remplacé par Kalen Chase. Ecouter le premier single du groupe…



News Express   

Joey Jordison (ex-SLIPKNOT) a enregistré un nouvel album avec Kalen Chase au chant


L’ex-batteur de SLIPKNOT Joey Jordison a terminé l’enregistrement d’un nouvel album produit par Kato Khandwala (BREAKING BENJAMIN, PARAMORE…) dont on ne sait pas encore s’il s’agit du deuxième disque de son groupe SCAR THE MARTYR. Les lignes vocales de ce disque ont par ailleurs été assurées par le chanteur Kalen Chase qui a par le passé accompagné KORN en tournée en tant que choriste et percussionniste.



News Express   

Corey Taylor (SLIPKNOT) revient sur le départ de Joey Jordison


Le chanteur de SLIPKNOT Corey Taylor revient sur le départ de Joey Jordison dans le numéro d’octobre du magazine Metal Hammer dont vous avez la couverture ci-dessous. Voici ses propos…



Nouvelles Du Front   

Joey Jordison : « Je n’ai pas quitté Slipknot »


Au moment où Slipknot annonçait en décembre que le groupe et l’un de ses membres-clé, le batteur Joey Jordison, prenaient des routes séparées, les fans, déjà bien assez dépités par ce seul fait, n’avaient clairement pas besoin de lire en certains coins du web les commentaires de ceux qui gravaient déjà l’épitaphe de la formation américaine. Combien d’autres groupes connaissent des changements aussi radicaux et continuent sans heurt ou s’en relèvent plus fort ? Certes, le manque d’activités de la bande en studio ces dernières années (années passées notamment à avaler l’amère pilule de la disparition de Paul Gray) et les projets parallèles de certains membres ont parfois fait croire que Slipknot n’était plus qu’un deuxième job pour certains. Mais cette idée a toujours été réfutée par les gars de l’Iowa et croire que tout fout le camp chez les hommes masqués et déjà les enterrer n’est pas seulement prématuré, c’est une erreur. Ainsi, au crépuscule de 2013, le 30 décembre, Corey Taylor (chanteur) remettait les pendules à l’heure avant la nouvelle année, via un message sur Twitter : « A ceux qui pensent que le Knot tombe en morceaux, vous vous trompez grandement et tristement. Voilà 2014. De grandes choses arrivent. Restez à l’écoute… »

Mais trois jours après, ces quelques mots se seront avérés n’être qu’un baume sur une plaie bien plus grande que pressentie. Outre un bouleversement supplémentaire dans l’histoire du groupe, ce départ pourrait bien ne s’être pas fait en douceur, dans un « respect » aussi « paisible » que présenté initialement. Dans un message publié sur sa page Facebook, Joey Jordison déclare n’avoir pas quitté Slipknot – une façon de dire qu’on lui aurait plutôt montré la sortie.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Slipknot : Joey Jordison largue les amarres


Si les fans de Slipknot ont l’impression de se réveiller ce matin avec une gueule de bois, cela s’explique : un bout de la tête des hommes masqués est parti dans la nuit. Joey Jordison a quitté Slipknot.

Plus que le batteur, ou même le fondateur, le #1, un des leaders et compositeurs principaux du groupe (ce qui est déjà énorme), c’est un point d’amarrage qui se décroche. Car, bien que ce départ soit moins incurable que la disparition de Paul Gray en 2010, depuis la mort de ce dernier, Jordison était celui qui, à en juger par ses déclarations, ne s’est jamais laissé abattre par cette tragédie, ne montrant jamais de doute quant à l’avenir de Slipknot. C’est donc celui qui permettait d’y croire pendant trois ans qui met les voiles.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3