ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

KATATONIA sera en live en streaming ce samedi


KATATONIA délivrera un live exclusif en streaming et en direct ce samedi 9 mai 2020 à 20H depuis un studio d’enregistrement à Stockholm. En savoir plus …



News Express   

KATATONIA : clip vidéo de la nouvelle chanson « The Winter Of Our Passing » dévoilé ; le nouvel album City Burials en écoute intégrale


KATATONIA sort son nouvel album, intitulé City Burials, aujourd’hui 24 avril 2020 via Peaceville Records. En savoir plus …



News Express   

KATATONIA dévoile la nouvelle chanson « The Winter Of Our Passing »


KATATONIA sortira son nouvel album, intitulé City Burials, le 24 avril 2020 via Peaceville Records. En savoir plus …



Interview   

Katatonia : une étincelle dans le noir


En décembre 2017, à l’issue de la tournée en soutient de l’album The Fall Of Hearts, Katatonia annonçait faire une pause « de courte durée » pour « prendre le temps de réévaluer ce que le futur peut réserver au groupe ». Le chanteur Jonas Renkse et le guitariste Anders Nyström ont formé le groupe il y a bientôt trente ans alors qu’ils étaient adolescents. Ils n’ont donc connu que ça : on peut comprendre qu’arrive un moment où une prise de recul est nécessaire pour savoir si oui ou non, la flamme est toujours présente.

La réponse s’est vite imposée au groupe, comme une évidence : oui. A vrai dire, dans le cas de Jonas Renkse, la pause n’a été que partielle, puisqu’il n’a jamais cessé de composer, permettant à Katatonia de revenir cette année avec un onzième album, City Burials. Si celui-ci s’inscrit dans l’ère du « Dead End King » débutée en 2012, il n’en apporte pas moins sa propre pierre à l’édifice discographique de Katatonia avec quelques surprises et une belle diversité musicale, sous le signe du souvenir et de la nostalgie.

Nous nous sommes entretenus avec Jonas Renkse pour qu’il nous parle de tout cela.

Lire l’interview…



Chronique   

Katatonia – City Burials


Katatonia avait besoin de répit. Le cycle de tournée de l’album The Fall Of Hearts (2016) d’environ deux années avait éprouvé le groupe, jusqu’à l’amener à se questionner sur la pertinence de continuer. Heureusement, ce sentiment était seulement né d’une forme de lassitude, une fatigue que beaucoup de groupes endurent en raison d’un rythme de tournée de plus en plus éreintant pour les groupes de poids. Les conséquences des changements de l’industrie musicale en somme. Le chanteur Jonas Renkse a très vite ressenti le besoin de remettre le pied à l’étrier, ravi de constater une attitude similaire chez les autres membres de Katatonia. City Burials était déjà en cours d’écriture juste après l’enregistrement de The Fall Of Hearts, en grande partie imaginé par Jonas. A certains égards, on pourrait voir City Burials comme l’exemple parfait de la capacité d’adaptation d’un groupe à un contexte musical changeant et à l’évolution des pratiques d’écoute. Dans les faits, pas sûr que ce fût réellement le souci du frontman, mais les ajustements dont profite l’album constituent un gage de pérennité.

Lire la suite…



News Express   

KATATONIA dévoile le clip vidéo de la nouvelle chanson « Behind The Blood »


KATATONIA sortira son nouvel album, intitulé City Burials, le 24 avril 2020 via Peaceville Records. En savoir plus …



News Express   

KATATONIA : les détails du nouvel album City Burials ; chanson « Lacquer » dévoilée


KATATONIA sortira son nouvel album, intitulé City Burials, le 24 avril 2020 via Peaceville Records. En savoir plus …



News Express   

KATATONIA sort de son hiatus


KATATONIA a annoncé en 2017 qu’il faisait une pause après sa tournée promotionnelle pour l’album The Fall Of Hearts. En savoir plus…



Interview   

The Ocean : planète Terre, chapitre IV


Il aura fallu que les fans The Ocean s’arment de patience avant que le groupe, ou plutôt le collectif, ne retrouve le chemin du studio et les gratifie d’un digne successeur à la pièce conceptuelle mastoc qu’était Pelagial. C’est finalement en parallèle d’une tournée pour célébrer les dix ans de Precambrian, autre monolithe incontournable de la discographie du groupe, que The Ocean s’est attelé à élaborer son nouveau chapitre. Et c’est justement une sorte de suite à l’épopée géologique Precambrian que The Ocean propose aujourd’hui avec Phanerozoic, ou plutôt un chaînon manquant menant jusqu’au duo Heliocentric/Anthropocentric, qui en 2010 inaugurait une nouvelle ère dans la carrière du groupe avec l’arrivée du chanteur Loïc Rossetti.

Se référant une nouvelle fois à un éon jalonnant l’histoire de la Terre, c’est sur pas moins de 500 millions d’années que s’étale la trame temporelle de Phanerozoic : on peut alors aisément comprendre que deux disques ne seront pas de trop. Phanerozoic I: Palaeozoic est le premier volet qui se verra complété par un second dans un peu plus d’un an. Si Precambrian renvoyait à un paysage aride, meurtri et désolé, Phanerozoic voit l’émergence et le développement de la vie, en dépit de ses extinctions successives. Mais, dans la plus pure tradition de The Ocean, la trame scientifique du concept ne sert pas tant à distiller des cours de géologie ou de biologie, mais plutôt à explorer métaphoriquement des idées plus philosophiques. Ici Nietzsche est une nouvelle fois à l’honneur, mais pas uniquement, puisque l’album offre un terreau idéal pour évoquer le sujet très actuel du réchauffement climatique et ses conséquences.

Nous avons joint le cerveau du collectif, le guitariste Robin Staps, afin qu’il nous explique tout ceci, ainsi que la conception musicale et sonore d’un album plus collaboratif et entérinant un nouveau line-up. Une interview à l’image de l’œuvre de The Ocean : dense.

Lire l’interview…



News Express   

KATATONIA va faire une pause


KATATONIA annonce qu’il va faire une pause après sa tournée promotionnelle pour l’album The Fall Of Hearts. En savoir plus…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3