ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Kill Devil Hill, A Pale Horse Named Death : imbroglio pour un batteur


La nouvelle fut pour le moins soudaine, le 10 mars dernier, lorsque Kill Devil Hill a dévoilé le départ de son batteur et membre fondateur Vinny Appice. Une nouvelle sans grandes explications dans les premières heures, si ce n’est un post Facebook annonçant que « la phase II de la révolution a[vait] commencé », et une pointe d’amertume quelques jours plus tard de la part d’un groupe soulignant que ce projet, son « bébé » est désormais du passé pour Appice, mais que cette séparation ne s’est pas faite autrement que d’un « commun accord » et de façon « très amicale ». Inutile de chercher midi à quatorze heures, pour Appice : « Cela a été une super aventure musicale depuis le début, mais le temps est désormais venu de prendre des chemins séparés et de continuer à faire la musique que l’on aime. » Et s’il faut retrouver le batteur quelque part, ce sera derrière les fûts de WAMI, une nouvelle formation regroupant Doogie White (ex-Rainbow) et Marco Mendoza (Black Star Riders) qui sortira son premier album au printemps prochain.

Une phase deux s’ouvre donc pour Rex Brown et ses comparses de Kill Devil Hill. Et celle-ci débute avec un nouveau cogneur : Johnny Kelly, ancien batteur de Type O Negative et membre actuel de A Pale Horse Named Death (avec Sal Abruscato, autre ex-Type O), Danzig et Seventh Void (avec Kenny Hickey, encore un ancien de Type O). Un homme au planning chargé, de toute évidence. Et avec un tel agenda, la confusion a très vite pointé le bout de son nez : Johnny Kelly restera-il membre de ces autres formations ou devient-il un membre permanent de Kill Devil Hill, en faisant de celui-ci son seul et unique projet ? Pour Kill Devil Hill, c’était apparemment le cas. Mais Sal Abruscato, leader de A Pale Horse Named Death, avait une vision tout autre de la chose.

Lire la suite…



Live Report   

A Pale Horse Named Death : Un cheval nommé désir


Le poète a dit : « Quand ton corps sur mon corps, lourd comme un cheval mort… ». Eh bien, on peut légitimement se dire qu’il avait bougrement raison parce que, en ce soir du dimanche 5 février, ce Cheval Nommé Mort est lourd. Infiniment lourd. Eh oui, dans ces conditions, une charogne, ça peut être beau. Le petit club du Garage, à Saarbrücken, recevait le groupe de Brooklyn A Pale Horse Named Death, né du cerveau visiblement malade et torturé de Sal Abruscato (Type O Negative, Life Of Agony…) avec l’aide de son comparse Matt Brown.

– 16°C ce dimanche soir à la frontière franco-allemande. Un temps à ne pas mettre un fan de Lady GaGa dehors. La tâche qui attend les New-Yorkais semble insurmontable : séparer les 70 courageux qui sont venus à leur rencontre de leurs blousons, écharpes, gants et autres bonnets.

Méticuleusement, Sal (Abruscato), Matt (Brown), Eddie (Heedles), Johnny (Kelly) et Eric (Morgan) viennent préparer leur champ de course. Attention, on ne parle pas d’un hippodrome de 40000 places. Le petit club du Garage (Kleiner Klub), c’est une scène d’une dizaine de mètres carré, un bar très bien fourni et de la place pour 150 personnes maximum. Précisément le genre d’endroit où l’on sait que la soirée va être intense autant qu’intime. Eau, bière, pédales, fatras de câbles et de jacks. Des guitares, ça et là. Soundcheck. Lights OK. En selle, gentlemen.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Peter Steele jusqu’à la mort


Peter Steele, compositeur principal de Type O Negative, est décédé l’année dernière et je suivrai ses préceptes jusqu’au-boutistes en l’aimant jusqu’à la mort, simplement par respect pour les frissons que le grand costaud me donne à chaque fois que j’entends les premières notes de piano de la chanson « Love You To Death » où j’ai l’impression de recevoir dans mon âme des coups de marteau en forme de messages musicaux.

Bien sûr je ne suis pas le seul fou amoureux de Type O sur la planète. L’équipe du magazine Revolver a par exemple choisi, sur son numéro de janvier, de rendre hommage à nos héros tombés l’année dernière et on peut y trouver une interview des trois ex-collègues de Peter Steele : Josh Silver, Kenny Hickey et Johnny Kelly.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3