ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Slash : le feu créatif


Après moult groupes, projets et collaborations, on dirait bien que la légende vivante de la guitare Slash, alias Saul Hudson, a à nouveau trouvé où poser ses valises. Et que l’on ne s’y méprenne pas, si cette formation porte le nom de son pseudonyme, ça n’en fait pas moins un groupe à part entière avec une « une véritable alchimie ». Dans l’interview qui suit, le guitariste va jusqu’à parler de quelque chose qu’il n’a « pas vécu depuis les premiers jours de Guns N’ Roses. » Autant dire que la déclaration est forte. « Libre », « confort », « compréhension », voilà une série de termes employés par le chapeauté et qui sont peut-être autant d’indices qui expliquent pourquoi tout marche si bien avec le chanteur Myles Kennedy et les Conspirators (avec Todd Kerns à la basse et Brent Fitz à la batterie). Slash parle même de « bénédiction », faisant remarquer que cette collaboration s’est faite naturellement, sans avoir vraiment été prévue au départ. Les meilleurs choses dans la vie ne sont-elles pas encore meilleures quand elles nous viennent sans qu’on s’y attende ?

Le résultat, ce fut un premier album, Apocalyptic Love, puis un second, intitulé World On Fire, qui arrive le 15 septembre prochain, bourré à craquer de musique, gorgé de rock n’ roll. Slash dans toute sa splendeur. Slash dans toute sa générosité. Nous avons pu le questionner sur tout ceci et plus encore (il nous avouera notamment être fan de Gojira), et lui de nous répondre de sa voix étonnamment douce, calme et posée, contrastant avec la nervosité du son rock mais en parfaite adéquation avec la grande classe qui émane du personnage et de l’idée que l’on peut s’en faire.

Lire l’interview…



Interviews   

Alter Bridge: underneath the fortress


Alter Bridge seems to be following their older brother (both bands share three of their members) Creed’s way to success. Myles Kennedy and Mark Tremonti’s band is clearly having the wind in its sails, and knows how to make the most of it in order to mature their music that keeps getting better and better as time goes by. Fortress shows this perfectly: heavier and even darker than their previous effort, this is the work of Alter Bridge as their peak to this day. In the following interview, Myles Kennedy, the band’s classy frontman, comes back on the record’s genesis, and especially the meticulousness it needed.

Kennedy is not only a singer especially in fashion now, he’s also a guitar player. A role dear to his heart, he confesses, and that he wishes to improve to reach some kind of balance with fellow guitar player Tremonti whose voice we can hear more and more. And last, we took the opportunity to ask him about Slash: a new record is in the making, and the first riffs would already be written…

Read the interview.



Interview   

Alter Bridge : les dessous de la forteresse


Alter Bridge semble bien parti pour suivre son grand frère Creed (avec qui il partage trois de ses membres) dans sa rencontre du succès. La bande de Myles Kennedy et Mark Tremonti a clairement le vent en poupe et sait en profiter pour faire mûrir son propos musical qui n’a de cesse de se bonifier au fil du temps. Fortress, sorti le 30 septembre dernier, en est l’exemple même : album plus heavy et encore plus sombre que son prédécesseur, il montre un Alter Bridge au plus haut, à ce jour, dans son art. Myles Kennedy, classieux frontman de la formation, revient avec nous, dans l’entretien qui suit, sur sa genèse, notamment sur la méticulosité qu’il aura fallu au groupe avant de rendre sa copie.

Outre le fait d’être un chanteur particulièrement en vogue en ce moment, Kennedy est aussi guitariste. Une casquette à laquelle il se dit attaché et qu’il souhaite développer, tendant ainsi vers un équilibre avec son acolyte guitariste Tremonti dont le chant prend de plus en plus d’aises. Pour finir nous en avons profité pour demander au chanteur des nouvelles de Slash : un nouvel album serait en préparation et les premiers riffs auraient déjà été lâchés.

Lire l’entretien.



Potin   

Le potin metal : la fin d’une tradition millénaire


« Le potin est un alliage de cuivre, d’étain et de plomb largement utilisé par les peuples gaulois » (Wikipedia), autant dire que le potin est carrément metal et ce depuis des millénaires. Mais le peuple metal ne le voit pas toujours ainsi et donc, suite aux réactions très « partagées » (oui, on préfère voir les choses comme ça) concernant les deux articles (ici et ) qui ont permis à tous les metalleux de prendre des vacances à l’écart de leurs airs de marginaux et de pouvoir ressembler à n’importe qui en lisant des potins sur la plage ou au bord de la piscine, sachez que la rédaction vous a bien entendu… mais n’a rien écouté (ouh, que nous sommes vils et fourbes !)… afin d’offrir un dernier baroud d’honneur aux tendances voyeuristes inhérentes à cette époque d’information immédiate et de partage à outrance de sa vie privée via les divers réseaux sociaux dans une ultime compilation de cancans metôôôl.

Ultime car les vacances sont bien derrière et ce n’est pas le genre de la maison que de vous éloigner des livres de math, des feuilles de cours ou de toutes autres lectures bien plus saines. Mais Miss Claudia ne pouvait pas vous sevrer d’un seul coup sans vous servir un petit dessert après l’entrée de juillet et le plat de résistance d’août. Osez goûter à ce dernier plaisir honteux plein de sucre. Car il est temps, maintenant, de savoir ce que c’est que cette fichue photo de Dave Mustaine qui vous intrigue depuis tout à l’heure.

Lire la suite…



Live Report   

Slash : entrez dans la légende


L’homme a grandi à Stoke-On-Trent, cette ville d’Angleterre où Lemmy est né, sa mère a eu une aventure avec David Bowie (en tant que costumière de ce dernier) qu’il a donc vu chez lui étant jeune. Déjà, pour un démarrage dans la vie, son existence est associée à des noms prestigieux. Mais l’histoire ne s’arrête pas là évidemment. Il a joué avec les plus grands et les plus divers, de Ray Charles à Michael Jackson, a fait partie d’un groupe de légende dans une configuration trop éphémère dont les frasques ont défrayé la chronique. Son nom, comme Lemmy, a aussi cette aura qui l’associe immanquablement à une vie rock’n’roll, par ses bons et ses mauvais côtés.

Comme CV, pas mal pour entrer dans la légende, non ? Après plusieurs groupes, Velvet Revolver et Snakepit, il avance désormais sous son propre et seul nom – émancipé ? – et plutôt bien accompagné. Fort d’un dernier album, Apocalyptic Love, truffé de guitares, il arrive en cette journée pluvieuse d’octobre dans un Zénith comble, que dis-je, plein à craquer. Prêt à entrer dans la légende ? Suivez le guide…

Lire la suite…



Press Conference   

Slash: more than a conspirator, a gatherer


Among all the legendary rock guitarists, Jimi Hendrix is still the most productive of all the dead ones so far, Jimmy Page the less productive of all the living and as to Richie Blackmore, he’s been lost somewhere in the Middle Age. Slash, the famous top hat guitarist (whose real name is Saul Hudson), is one of those who are still in the spotlight. He’s never been away from the rock scene, be it in Guns’n’Roses, of course, Slash’s Snakepit, Velvet Revolver or today with his own successful band. There has been some ups and downs, of course, as Slash himself stresses it during his Hellfest press conference, and especially between the 1993-1996 period, after which he left the band to explore other musical horizons. But Slash says that “This is a pretty good time right now, this is good”. He goes on : “I can’t say there’s any one single highlight in my career, but right at this moment, it’s a particularly high point.”.

Click here for more…



Conférence De Presse   

Slash : plus qu’un conspirateur, un rassembleur


Parmi les guitaristes légendaires, Jimi Hendrix reste encore à ce jour le plus productif des disparus, Jimmy Page l’un des moins productifs des vivants, quant à Richie Blackmore, lui, se retrouve désespérément perdu dans le Moyen-Âge. Slash, le célèbre guitariste chapeauté, de son vrai nom Saul Hudson, lui, est de ceux qui demeurent bel et bien sur le devant de la scène. Une scène qu’il n’a jamais vraiment quitté, que ce fut avec Guns N’ Roses, bien entendu, mais aussi avec Slash’s Snakepit, Velvet Revolver ou aujourd’hui avec son groupe solo qui marche à merveille. Il y a bien eu des hauts et des bas, comme le souligne Slash lui-même lors de sa conférence de presse donnée au Hellfest, notamment la période ’93 -’96 de Guns N’ Roses à l’issue de laquelle le guitariste s’est envolé vers de nouveaux horizons. Mais ce dernier se dit être aujourd’hui « dans une excellente période », il poursuit : « Je ne peux pas retenir un seul point fort mais, en ce moment précis, je suis en haut de la vague. »

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Guns N’ Roses peut bien se passer d’Axl Rose


Les Guns peuvent bien se passer de son emblématique chanteur Axl Rose mais il les y a un peu forcés. Samedi dernier, 14 avril, les Guns N’ Roses entraient au Rock’n’Roll Hall Of Fame (en même temps temps que les Red Hot Chili Peppers, les Beastie Boys ou encore Donovan) lors d’une cérémonie qui se déroulait à Cleveland, terre de ce temple de la gloire. Ou plus précisément : le groupe d’origine, celui du premier album, Appetite For Destruction, comme il est coutume au Rock’n’Roll Hall Of Fame. Un hommage dont se passe Axl Rose.

Vieille résurgence d’attitude punk (rappelez-vous les Sex Pistols en 2006) ou diva, trois jours avant la cérémonie, le dernier membre restant de cette époque dans l’actuelle incarnation des Guns, s’est fendu d’un long épître (texte complet en fin d’article) dans lequel il explique refuser l’honneur qu’on lui fait : « Je n’assisterai pas à la Cérémonie d’Intronisation 2012 du Rock And Roll Hall Of Fame et je décline respectueusement ma propre intronisation au Rock And Roll Hall Of Fame en tant que membre de Guns N’ Roses. Je demande à ne pas être intronisé en mon absence, et je précise que personne n’est autorisé à accepter une intronisation ou à parler en mon nom. Personne, qu’il s’agisse des anciens membres du groupe, des représentants de la maison de disques ou du Rock And Roll Hall Of Fame, ne doit laisser entendre expressément, indirectement ou par omission que je suis inclus dans l’intronisation de ‘Guns N’ Roses’. »

Lire la suite…



Interviews   

Alter Bridge: starting from scratch again


It would be unfair to attribute Alter Bridge’s success to the fact that the band is made of former Creed members, or to its singer Myles Kennedy’s recent collaboration with Slash. That’s why, as we met him on october 31st during the band’s live in Lyon, guitarist Mark Tremonti insisted on his intention not to take advantage of Creed’s success. He told us that when the latter split-up, he decided to start from scratch by creating Alter Bridge. We also took the opportunity to go back over Creed’s reunification and its conditions, as it was out of the question to evocate it at that time…

An interview with a sincere individual, who doesn’t hide that he voluntary released a mainstream album in order not to take risks with Alter Bridge. A career beggining which allowed the band to express itself fully afterwards, and to create this dark and personal rock we know now.

Click here to read the interview…



Live Report   

Alter Bridge en seconde partie de Black Stone Cherry


Il est rare de mentionner le nom de l’artiste de première partie dans le titre d’un live report. Mais la prestation de Black Stone Cherry fut tellement indiscutable qu’elle en a volé la vedette à Alter Bridge. Une mention s’imposait donc. L’affiche était, de base, très alléchante. A l’écoute de l’efficacité burnée de Black Stone Cherry en studio, on ne peut que présager que le groupe soit, au moins, excellent sur scène.

Quant à Alter Bridge, au vu du succès remporté par l’élégant Myles Kennedy auprès des fans de Guns N’ Roses au cours de sa tournée avec Slash et au vu de la qualité du dernier album ABIII, on s’attendait aussi à un show de qualité. Et c’est bien ce que nous avons eu : en lui même, un concert d’Alter Bridge, c’est excellent, propre, sincère et élégant à la manière de son frontman. Mais il est vraiment, vraiment difficile de passer après Black Stone Cherry…

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3