ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Rex Brown quitte KILL DEVIL HILL


Le bassiste Rex Brown (ex-PANTERA) a confirmé son départ de KILL DEVIL HILL pour se concentrer sur son projet solo.



News Express   

KILL DEVIL HILL est en studio pour son nouvel album


KILL DEVIL HILL (avec l’ex-bassiste de PANTERA Rex Brown) informe sur son site internet qu’il était récemment aux Stagg Street Studios de Van Nuys, en Californie, en compagnie de l’ingénieur Josh Newell (LINKIN PARK, IN THIS MOMENT) pour enregistrer son troisième album, successeur de Revolution Rise sorti en 2013. En savoir plus…



Nouvelles Du Front   

Kill Devil Hill, A Pale Horse Named Death : imbroglio pour un batteur


La nouvelle fut pour le moins soudaine, le 10 mars dernier, lorsque Kill Devil Hill a dévoilé le départ de son batteur et membre fondateur Vinny Appice. Une nouvelle sans grandes explications dans les premières heures, si ce n’est un post Facebook annonçant que « la phase II de la révolution a[vait] commencé », et une pointe d’amertume quelques jours plus tard de la part d’un groupe soulignant que ce projet, son « bébé » est désormais du passé pour Appice, mais que cette séparation ne s’est pas faite autrement que d’un « commun accord » et de façon « très amicale ». Inutile de chercher midi à quatorze heures, pour Appice : « Cela a été une super aventure musicale depuis le début, mais le temps est désormais venu de prendre des chemins séparés et de continuer à faire la musique que l’on aime. » Et s’il faut retrouver le batteur quelque part, ce sera derrière les fûts de WAMI, une nouvelle formation regroupant Doogie White (ex-Rainbow) et Marco Mendoza (Black Star Riders) qui sortira son premier album au printemps prochain.

Une phase deux s’ouvre donc pour Rex Brown et ses comparses de Kill Devil Hill. Et celle-ci débute avec un nouveau cogneur : Johnny Kelly, ancien batteur de Type O Negative et membre actuel de A Pale Horse Named Death (avec Sal Abruscato, autre ex-Type O), Danzig et Seventh Void (avec Kenny Hickey, encore un ancien de Type O). Un homme au planning chargé, de toute évidence. Et avec un tel agenda, la confusion a très vite pointé le bout de son nez : Johnny Kelly restera-il membre de ces autres formations ou devient-il un membre permanent de Kill Devil Hill, en faisant de celui-ci son seul et unique projet ? Pour Kill Devil Hill, c’était apparemment le cas. Mais Sal Abruscato, leader de A Pale Horse Named Death, avait une vision tout autre de la chose.

Lire la suite…



Interviews   

Kill Devil Hill: Rex Brown’s “musical journey”


Rex Brown’s enthusiasm about his new band with Vinny Appice, Kill Devil Hill, can only be matched by his refusal to talk about the Down case. Tired of being asked about his health, he even implies that his ex-colleague Phil Anselmo may have distorted reality a bit when talking about his health issues as he announced the bassist’s departure from Down. A departure Brown credits to musical reasons, his “musical journey” in which Kill Devil Hill seems to be the next step, a spontaneous and simple band who’s lyrics and artwork aren’t to be read too much into.

However, though he insists that there is no bad blood between him and his colleagues from Down and Pantera, we can’t help growing impatient about the release of the autobiography he’s currently working on to know what actually happened.


Interview…



Metalanalyse   

Kill Devil Hill, l’évidence même


« Quand la vieille école rencontre la nouveauté ! » déclarait Kill Devil Hill pour décrire sa musique, à l’approche de la sortie de son premier disque éponyme. Kill Devil Hill, c’est la rencontre entre le bassiste Rex Brown (ex-Down, ex-Pantera), le batteur Vinny Appice (ex-Black Sabbath), le guitariste Mark Zavon (Ratt, W.A.S.P…) et le chanteur Jason Bragg (Pissing Razors). Et Appice d’ajouter que le groupe sonnait « comme un mélange entre Black Sabbath, Alice In Chains avec un peu de Led Zeppelin ».

Force est de constater que… c’est exactement ça ! Kill Devil Hill, c’est du heavy à l’ancienne, malsain et solennel, remis au goût du jour avec un son et un jeu de guitare lourd, percutant et actuel. Le tout avec une sensibilité grunge, comme sur le titre « Hangman », qu’aurait très bien pu écrire Alice In Chains. « Gates Of Hell » est quant à lui l’incarnation du mélange entre Black Sabbath, pour l’atmosphère lugubre, et Alice In Chains pour le jeu de guitare et l’approche vocale.

Lire la suite…



Interview   

Kill Devil Hill : le « voyage musical » de Rex Brown


L’enthousiasme de Rex Brown à propos de son nouveau groupe avec Vinny Appice, Kill Devil Hill, n’a d’égal que son refus de s’étaler sur l’affaire Down. Fatigué qu’on lui demande des nouvelles de son état de santé, il sous-entend même que son ancien collègue Phil Anselmo a déformé la réalité en évoquant ces problèmes de santé lors de l’annonce du départ du bassiste de Down. Un départ qu’il attribue simplement à des raisons musicales, à son « voyage musical » où Kill Devil Hill, un groupe spontané et simple dont il ne faut pas chercher à surinterpréter les textes ou l’imagerie, serait la nouvelle étape.

Néanmoins, s’il insiste sur le fait qu’il n’y a aucune animosité entre lui et ses anciens collègues de Down et Pantera, on ne peut s’empêcher d’attendre la sortie de l’autobiographie sur laquelle il travaille actuellement pour savoir de quoi il en retourne vraiment.

Entretien…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3