ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Vide(o)rdure   

Fred Durst (Limp Bizkit) vient de gagner un point sur l’échelle du cool


Oui, toi, Fred, tu viens de marquer un point. Tu ne croyais pas que, à part Doc, quelqu’un sur ce site allait pouvoir dire, un jour, quelque chose de sympa te concernant ? Eh bien, oui, ça a fini par arriver. Mais c’est peut-être au terme d’un long sevrage que nous pouvons nous permettre cela ; peut-être une faiblesse après avoir passé plus de six mois sans accorder un article complet à toi ou ton groupe qui, rappelons-le – ou apprenons-le à nos plus récents lecteurs qui ne sont pas au courant de cette vieille lutte intestine – n’a toujours pas su trouver une place dans la playlist de Radio Metal et dans le cœur de notre directeur des programmes qui a pourtant bien essayé, un jour lui aussi, de vous trouver un intérêt.

Mais, bon, relativisons un tantinet, remettons bien les choses dans leur contexte. Comment as-tu marqué ce point ? Pas par ta seule œuvre ni celle de ton groupe. Trop de (jeunes) gens pensent encore que vous avez écrit « Behind Blue Eyes » et c’est intolérable ! En fait, on pourrait même dire que ce « point cool » vient d’ailleurs, d’un groupe qui a tellement de « cool » en lui qu’il a simplement pu déteindre sur toi. Et ce groupe, c’est Steel Panther.

Lire la suite…



Potin   

C’est sans doute plus simple de trouver une bonne reprise


Il y avait bien longtemps que nous ne nous étions amusé au jeu des listes sur Radio Metal (si on excepte nos tops et flops de 2010 ou notre liste au Père Noël). Il y a une paire de mois, nous avions laborieusement arpenté la Toile pour accoucher dans la douleur d’un Worst Of des reprises qui pullulent sur les sites de vidéos en streaming comme l’acné sur la tronche du collégien découvrant les joies de la puberté.

C’est donc usés par le visionnage des pires hommages qu’on puisse rendre à un artiste que nous étions revenus avec seulement sept cas abominables. Le site Gibson.com, moins original, a préféré arpenter le versant plus brillant de la médaille. Trop facile. Il n’est pas si difficile de composer un Top 10 des meilleures reprises. Cela créera, au final, un peu de polémique mais au moins la recherche ne blessera pas aussi profondément votre amour pour les originaux que le travail que nous, nous avons fourni.

Mais comme chez Gibson, on ne travaille pas forcément comme des manches, ils ont doublé l’exercice avec la condition que les dix reprises en questions surpassent l’original. Et sans forcément remettre leurs choix en question, cela mérite quand même souvent discussion.

Lire la suite…



Interview   

Year Long Disaster : Daniel Davies révèle ses mystères


Daniel Davies est de ceux qui ont des prédispositions, par leur vécu et leur contexte familial, pour les domaines artistiques. En effet, le frontman de Year Long Disaster – un trio qu’il partage avec Rich Mullins, bassiste de Karma To Burn et Brad Hargreaver, batteur de Third Eye Blind – n’est autre que le fils de Dave Davies, le guitariste des Kinks. Les Kinks, j’espère que cela vous parle ? « You Really Got Me » ? Eh oui, ce riff légendaire est de son papa ! A l’âge de 16 ans, Daniel a été élevé par son parrain. Un type qui fait des films. Quel est son nom déjà ? Ah oui, John Carpenter je crois… Ce petit gars a dû en vivre, des choses. On se dit qu’avec un passif pareil, il se destine à l’univers du showbiz. Mais dans les faits, Daniel Davies reste quelqu’un de très discret vis-à-vis de tout ça.

Etre seul au volant de sa voiture à travers les étendues américaines, ça lui parle plus. Et puis il a son groupe. Un groupe outrageusement honnête qui vient tout juste de sortir Black Magic ; All Mysteries Revealed, un album de hard/stoner diablement savoureux et sur lequel Daniel évoque les thèmes que l’on retrouve dans Le Maître Et Marguerite de Mikhail Bulgakov, une ?uvre majeure de la littérature russe du XXème siècle qui lui a tapé dans l’?il.

Tout de suite, entretien.



  • Arrow
    Arrow
    Mass Hysteria @ Transbordeur
    Slider
  • 1/3