ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

KORITNI en première partie de THE DEAD DAISIES


THE DEAD DAISIES sera de passage au Divan Du Monde de Paris le 27 novembre prochain. Le groupe – pour rappel composé du bassiste Marco Mendoza (THIN LIZZY, WHITESNAKE), du claviériste Dizzy Reed (GUNS N’ ROSES), des guitaristes David Lowy (MINK, RED PHENIX) et Richard Fortus (GUNS N’ ROSES) ainsi que de John Corabi (MOTLEY CRUE) au chant et Brian Tichy (OZZY OSBOURNE) à la batterie – aura pour première partie KORITNI qui donnera un concert acoustique spécial. Récemment victime d’un accident de moto, Richard Fortus sera remplacé sur scène par Richard Leslie.

THE DEAD DAISIES a sorti son nouvel album, intitulé Revolución, le 1er juin dernier sur INgrooves.

Retrouvez toutes les dates de concerts dans notre Agenda Concerts et gagnez vos places en adhérant à Radio Metal.



Interview   

Koritni : le hard rock australien adopté par la France


Lex KoritniKoritni fait partie de la longue lignée australienne du rock n’ roll et l’incarne à merveille. Il suffit d’entendre le nouvel album du combo, Night Goes On For Days, pour s’en convaincre, avec ses relents bluesy, ses refrains à chanter à tue-tête, ses odes à la vie, à la fête et au rock. Koritni fonce tête baissée, proposant presque chaque année un nouvel album, qu’il soit studio ou live, depuis 2007, venant régulièrement à la rencontre de ses fans, y compris – et surtout – dans l’hexagone où on a l’occasion de le voir régulièrement. Et pour cause, Koritni a une relation toute particulière avec la France où le chanteur Lex Koritni a élu domicile. C’est ainsi qu’on a souvent vu le guitariste Manu Livertout faire les intérims en live, idem pour le bassiste de Trust Vivi Brusco que l’on retrouve d’ailleurs sur trois titres du nouvel opus en compagnie du batteur de Trust Farid Medjane. Un peu plus et on pourrait se demander si Koritni ne serait pas en train de virer de nationalité. Mais dans le fond, le rock n’ roll n’a pas de nationalité, pour preuve les autres membres du groupe qui sont éparpillés à travers la planète.

Il est d’ailleurs intéressant de constater comme dans ces conditions, et en ayant un tel turnover de musiciens en live, Koritni parvient toujours à faire preuve de constance, avec des shows très divertissants et des albums fidèles à sa ligne de conduite, comme le démontre une fois de plus Night Goes On For Days dont Lex nous parle ci-après.

Lire l’interview…



News Express   

KORITNI dévoile son nouveau single


KORITNI met en ligne son nouveau single intitulé « Rock’N’Roll Ain’t No Crime » extrait de l’album Night Goes On For Days prévu le 18 mai chez Verycords. Ecouter la chanson…



News Express   

KORITNI met en ligne son nouveau single


KORITNI met en ligne son nouveau single intitulé « Seal The Deal », avec en invités Yves Brusco (basse) et Farid Medjane (batterie), extrait de l’album Night Goes On For Days prévu le 18 mai chez Verycords. Ecouter le morceau…



Galerie Photos   

Sylak @ Saint Maurice de Gourdans, France – 09/08/2014




CR De Festival    Live Report   

Sylak Open Air 2014 : le ciel peut attendre


Il est un vieil adage du festivalier disant simplement ceci : « festival pluvieux, festival heureux ». Comme une variante du « faire contre mauvaise fortune bon cœur », pour trouver de la joie même dans les désagréments, comme de la flotte pendant tout un weekend censé s’annoncer festif. Mais quand la météo annonce des intempéries sur la région pendant la moitié du weekend… Mais la vraie météo, c’est par la fenêtre qu’elle se voit et, de ce côté, après l’amoncellement de nuages noirs, les cordes. Quand ça tombe en plein milieu du weekend : alea jacta est. Quand c’est avant même d’y aller, les troupes peuvent se sentir les jambes lourdes dès avant de sentir la boue sous les semelles. Mais à mort ces cogitations fatalistes, le soleil vient d’envoyer un signe, une éclaircie signifiant : « fais pas ta chochotte et fonce ».

C’est parti ! L’autoradio crache le son le plus virulent qu’il puisse ingérer tandis que la gomme avale le bitume direction Saint-Maurice de Gourdans, petite ville de l’Ain à trente kilomètres de Lyon, qui avait encore récemment tout du patelin calme pour tous les habitants du canton et qui devient chaque été depuis maintenant quatre ans une zone de déflagration sonore et le nouveau camping de milliers de headbangueurs de la région Rhône-Alpes mais aussi de bien au-delà : Alsace, Bourgogne, région PACA et même des Anglais sont repérés sur le parking ou dans la foule. Le petit festoche local prend de l’ampleur. On l’avait déjà deviné avec une affiche mettant en tête d’affiche le fer de lance du metal français (Gojira), l’un des fleurons du thrash européen (Coroner) et le bras droit d’une légende (Phil Campbell). Et les chiffres seront aussi parlants : 6000 festivaliers sur tout le weekend contre 4500 l’an dernier. Alors qu’est-ce qu’on attend ? On entre ?

Lire la suite…



CR De Festival   

Hellfest 2012 : fil rouge de la journée du samedi 16 juin


Suivez dès maintenant via nos trois plate-formes éditoriales – le site de Radio Metal, notre page Facebook et notre compte Twitter – pour savoir tout du Hellfest 2012 et obtenir nos impressions à brûle-pourpoint. Nous vous conseillons de recharger cette page régulièrement car nos informations sont mises en ligne en temps réel. Par ailleurs, sachez que les live reports de ce fil rouge seront enrichis quelques jours après le festival et nous vous proposerons également, a posteriori de l’événement, des galeries photos entièrement consacrées aux prestations des artistes.

Lire notre fil rouge…



CR De Festival    Live Report   

Nancy On The Rocks : Réunion de famille… en deux temps


Parler de la météo est quelque chose de très français et de très classique, mais on ne peut nier qu’elle a contribué à faire de cette première édition du Nancy On The Rocks un excellent souvenir. Elle était idéale, avec un ciel dégagé, un très beau soleil et une chaleur estivale sans être étouffante. Et elle a épargné aux quelques milliers de spectateurs, à quelques heures près, une belle averse qui s’est abattue sur la région au lendemain du festival.

Là où la plupart des grands festivals européens sont un feu d’artifice de groupes et une expérience particulièrement physique puisque sans temps morts, le Nancy On The Rocks a été pensé pour être plus aéré. Chaque prestation est séparée de la suivante par une vingtaine de minutes de pause. Il n’y a pas de chevauchement, les groupes jouent à la suite. Afin que les premiers groupes aient du public, l’accès à la scène principale du Zénith où se déroulent les shows des tête d’affiche n’ouvre qu’après la fin des concerts de la petite scène. Ce qui n’aura néanmoins pas empêché les fans de Scorpions d’ignorer totalement les premiers groupes et de préférer s’entasser devant la grille fermée donnant accès à la scène principale dès le début de l’après midi. Honnêtement, était-ce vraiment nécessaire, surtout compte tenu du grand nombre d’occasions ?

Le cadre est très agréable et espacé, les membres de la sécurité sont particulièrement souriants et détendus et la scène principale fait face à une arène de gradins entourée d’une grande forêt. S’installer tout en haut en attendant le début du concert des Scorpions tandis que le soleil se couche est une expérience vivifiante pour l’esprit.

Question atmosphère, le Nancy On The Rocks avait donc tout pour plaire. Côté programmation aussi, le festival proposant une affiche axée hard/heavy composée de gros noms (Gamma Ray, Koritni, Uli Jon Roth), des découvertes et clôturé par ce que devait être la réunion de la grande famille des Scorpions avec tous les anciens membres du groupe.

Lire le compte rendu du festival…



Galerie Photos   

Nancy On The Rocks @ Nancy, France – 02/05/2012




Live Report   

Koritni sue pour et avec nous


A l’occasion de la tournée de promotion du nouvel album de Koritni, Welcome To The Crossroads, le groupe était de passage à Lyon mardi 27 mars 2012. Le nom trouvé par la formation était « Sell Your Soul Tour », une fine marque de second degré qui n’était pas pour nous déplaire.

L’affiche dudit concert proposait trois groupes, Koritni et 4WD évoluant dans un registre similaire tandis que Karelia – qui commence petit à petit à s’émanciper de son statut de « Première partie officielle de Scorpions » – , en seconde position, constituait par conséquent une respiration musicale entre ces deux formations de hard rock/sleaze.

Lire le compte rendu de la soirée…



  • Arrow
    Arrow
    Ghost @ Paris
    Slider
  • 1/3