ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

John Garcia: « I’m on a mission »


When we called him on the phone, John Garcia was getting ready to go on a camping trip in the mountains with his family and enjoy a “well-deserved break”, as he put it. Admittedly, the man whose voice has graced the music of several brilliant stoner rock bands (namely Kyuss, Unida, Hermano and Slo Burn) has been rather busy lately. After a hard battle to reform Kyuss – which led to legal action from his former colleagues Josh Homme and Scott Reeder – and an album released under the name Vista Chino, John Garcia is back with that solo album we’d been expecting for so many years. The small tour he did with Unida, and which stopped by Hellfest, was just the icing on the cake. The hectic Kyuss Lives! episode obviously made him want to focus on himself, and on the simple yet important things, like his family or the songs he loved but had put into a box. “I’m on a mission”, he says again and again in the second half of this rich interview. And the goal of this mission is simple: to find happiness.

It’s a truly generous interview this self-described musical explorer gave us. Always honest and passionate, sometimes moving, John Garcia first talks about his newly-released solo album, then gradually lets us into his life and personality. We talked about “his desert”, as he likes to call it, about Josh Homme and Scott Reeder, about his future as a solo artist, and about his various bands. Although the interview is quite long, you should enjoy it from start to finish if you like the man and his music.

Read the interview…



Interview   

John Garcia : « je suis en mission »


Lorsque nous l’avons joint par téléphone, John Garcia se préparait à partir pour plusieurs jours en camping dans les montagnes avec sa famille, pour profiter « d’un break bien mérité » nous dit-il. Il faut dire que ces derniers temps ont été mouvementés pour celui qui fut la voix de diverses formations stoner rock toutes plus excellentes les unes que les autres – Kyuss, Unida, Hermano et Slo Burn. Car après avoir bataillé pour remonter Kyuss, avec à la clef des actions en justice de la part de ses ex-collègues Josh Homme et Scott Reeder, puis finalement sorti un album sous le nom de Vista Chino, le voilà de retour avec son album solo, attendu depuis tant d’années et sur le successeur duquel il a déjà commencé à plancher – sans compter sa petite tournée avec Unida dont on a pu profiter au dernier Hellfest. Et il semblerait que tout le remue-ménage de l’épisode Kyuss Lives! lui ait donné envie de se recentrer sur lui-même, sur des choses simples mais importantes de la vie, comme sa famille mais aussi ces chansons qui traînaient dans un carton mais pour lesquelles il se passionnait. « Je suis en mission » nous répète-t-il sans cesse dans la seconde moitié de cette riche interview, se fixant l’objectif de son propre bonheur.

C’est un vrai généreux entretien que nous a accordé celui qui se définit comme un explorateur musical. Toujours sincère et passionné, parfois touchant, John Garcia nous parle dans un premier temps de cet album solo fraîchement sorti, puis nous laisse entrer, exposant diverses facettes de sa vie et de sa personnalité. Il y est question de sa relation avec « son désert » comme il aime l’appeler, de Josh Homme et de Scott Reeder, de son futur à court et long termes en solo mais aussi avec ses divers groupes ou autres, etc. Vous l’aurez compris, si vous appréciez cet artiste et sa musique, cette interview, bien que longue, est à savourer du début à la fin.

Lire l’interview…



Nouvelles Du Front   

Kyuss Lives! prend la voie de Vista Chino


C’était trop étrange pour qu’il n’y ait que ça et rien de plus derrière. Mercredi, sur la page Facebook de Mondo Generator, le groupe de Nick Oliveri, on pouvait lire que ce dernier est de retour dans Kyuss. Encore ! Alors que les mots que le bassiste avait prononcé avant son départ en mars dernier ne laissait absolument aucune place pour prévoir qu’il y remettrait les pieds ! Quand il a décidé de quitter Kyuss Lives!, il disait clairement qu’il ne prenait plus autant de plaisir à jouer ces vieux titres avec John Garcia et Brant Bjork, et que cette aventure prenait une tournure bien trop compliquée, pour le moins, qui le détournait aussi de ce qu’il avait envie de faire : créer de nouvelles musiques, avant tout avec Mondo Generator.

Alors, maintenant qu’il a sorti son nouvel album, Hell Comes To Your Heart, se sent-il plus léger, plus enclin à revenir jouer avec les copains ? Même comme ça, ça avait l’air encore trop simple. Et ça devient beaucoup plus clair, à peu près vingt-quatre heures après, quand Kyuss Lives! annonce qu’il faut maintenant l’appeler Vista Chino (référence à un quartier de Palm Spring, Californie, en pleine Coachella Valley, là où Kyuss est né).

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Kyuss Lives! : à leurs risques et périls


Limiter les dégâts. C’est ainsi qu’on peut résumer en trois mots la conclusion du juge James Otero dans l’injonction préliminaire dans l’affaire opposant les anciens membres de Kyuss et les membres de Kyuss Lives!. Sans doute faut-il vous rappelez-les faits, mais le document juridique publié par la cour californienne le fait très bien pour bien nous faire comprendre qu’est-ce qui appartient à qui chez ces desert-rockeurs. Mais comme 17 pages d’un tel document, en anglais, ça peut être lourd pour tout le monde, on vous résume….

Tout commence en 1987 quand quelques jeunes musiciens, Josh Homme, John Garcia, Brant Bjork, Nick Oliveri et Chris Cockrell, fondent un groupe alors baptisé Katzenjammer, devenu Sons Of Kyuss, puis Kyuss. C’est d’ailleurs sous ce nom qu’en 1991 ils signent (entre temps Cockrell est parti) avec Chameleon Music Records pour un premier disque, un document où le groupe apparaîtrait comme « Kyuss Partnership ». Et c’est de ce « partenariat » que viendrait tout le problème, le gros méli-mélo juridique que le tribunal doit maintenant démêler pour rendre justice à toutes les personnes impliquées.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Kyuss Lives! ne se laissera pas « brutaliser » par Josh Homme


Aux derniers chapitres, on n’aurait pas misé grand chose sur l’avenir de Kyuss Lives!. Avec un procès pour usage illégitime d’une marque déposée (le nom de Kyuss appartenant, aux yeux de la loi, à Josh Homme) auquel s’est ajouté le départ du bassiste Nick Oliveri, on aurait pu croire que le doute naîtrait chez John Garcia (chant) et Brant Bjork (batterie), seuls membres historiques restant, voire que cela mettrait un brusque coup d’arrêt à cette aventure.

On aurait fait un mauvais pari car, au contraire, Garcia et Bjork ont les dents bien plantées dans le mors et sont bien décidés à aller jusqu’à l’étape suivante, à savoir nous apporter un disque de nouvelles compos signées Kyuss Lives!.

Un procès ? Pas peur ! Pas même surpris car, pour eux, ce n’est que le dénouement logique de leurs rapports, depuis plus de vingt ans, avec le leader de Queens Of The Stone Age. Face aux façons de « dictateurs »de Homme, Kyuss Lives! n’a pas prévu de se laisser encore « brutaliser ».

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Kyuss Lives! : début du compte-à-rebours avant la fin ?


Le bassiste Nick Oliveri a quitté Kyuss Lives!. C’est simple, c’est clair, c’est aussi une première : celui qui a plus souvent l’habitude de se faire virer des groupes dans lesquels il joue (sauf le sien, Mondo Generator, évidemment), a décidé de partir la tête haute tant que c’est encore possible. Avec le procès que vient de se prendre la bande, « les rats quittent le navire », diraient certains. Il part avant d’être envoyé en taule (bon, en taule, c’est sans doute exagéré), avons-nous même pensé, avouons-le, un instant en apprenant la nouvelle.

En tout cas, à l’entendre en interview avec le site Antiquiet.com qui a eu l’exclusivité de ses confidences sur son départ, il est parti au bon moment, non pas, justement, à cause des problèmes cités ci-dessus mais pour la meilleure raison qu’on puisse invoquer : quand on n’a plus l’envie, quand ce n’est plus un plaisir, pourquoi continuer ? « En étant dans Kyuss, si je ne passe pas un bon moment, c’est comme… Quand j’étais gosse, j’ai vécu des choses supers en faisant ça. C’était nul de ne plus en faire partie. Je ne veux plus être viré d’aucun groupe… encore. Je me suis dit que m’en aller la tête haute et faire mon propre truc était quelque chose de respectable. et je pense que j’ai besoin de faire ça. »

Voulez-vous en savoir plus ?



Nouvelles Du Front   

Josh Homme contre Kyuss Lives


Voilà une nouvelle qui tombe comme un cheveu noir, épais et gras dans un délicieux potage qui mijotait pourtant gentiment depuis novembre 2010… C’est dire si la chute de cette histoire a mis du temps à venir. Josh Homme et Scott Reeder, étant respectivement l’ancien guitariste et l’ancien bassiste de Kyuss, portent plainte contre Kyuss Lives, le groupe de leurs anciens comparses Garcia, Bjork et Oliveri qui fait revivre le son des pères du desert rock. La plainte a été déposée auprès de la Cour de Californie pour atteinte à la propriété intellectuelle et utilisation frauduleuse d’une marque déposée, citant Homme comme le seul plaignant (même si un communiqué nous prouve bien que Reeder se trouve bien du même côté) et le chanteur John Garcia et le batteur Brant Bjork comme les défendants.

Si la nouvelle est aussi énorme, c’est aussi parce que rien ne laissait présager la mise en place d’une pareille procédure. Le navire Kyuss Lives semblait naviguer sur un long fleuve tranquille, Garcia, d’abord, ne se plaignant pas de l’absence à leur côté de Josh Homme, comprenant à quel point il est un homme occupé. De son côté, ce dernier a d’ailleurs été vu en juillet dernier remuant du chef pendant un concert de Kyuss Lives aux Eurockéennes de Belfort, prouvant à quel point il était satisfait de ce qu’on faisait de ses anciennes compos. Et voir Reeder mêler à ça est tout aussi – sinon plus – étonnant puisqu’il est carrément venu tenir la basse pour ses vieux copains à chaque fois que Nick Oliveri était absent ces derniers mois.

Alors, qu’est-ce qu’il se passe ?



Nouvelles Du Front   

Quelle surprise nous réserve Kyuss ?


La réponse à la question posée en titre de cet article peut être assez simple à trouver. Au point où en est Kyuss – pardon, Kyuss Lives! – quelle surprise pourrait encore nous faire le groupe ? Ils se sont déjà reformés (trois sur quatre, c’est déjà tellement, mais tellement mieux que rien). Ils ont fait des concerts et ils sont passés près de chez nous, au Hellfest entre autres lieux, et nous ont mis une belle claque. Ils prévoient aussi de faire un nouvel album en 2012. Que peut-on espérer de plus ?

Ha, tiens, j’entends un nom au fond de la salle… Vous avez dit : « Josh Homme » ? Eh oui, le guitariste et actuel leader de Queens Of The Stone Age reste toujours le grand absent de cette reformation et cela reste le grand fantasme de tous les fans de stoner que de le voir passer faire mumuse sur scène avec ses vieux copains. Du coup, forcément, quand on apprend, via des sites comme Bravewords, que le public qui ira au concert de Kyuss Lives! le 18 novembre au Wiltern Theatre de Los Angeles aura droit à un show « très spécial », on se demande bien à quelle sauce les Californiens vont être mangés.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Kyuss Lives! reste sur ces rails et garde l’allure


Où va Kyuss Lives!, la reformation aux trois quarts des légendaires desert rockers Kyuss ? De tournée européenne en tournée nord-américaine, le groupe ne fait-il que passer pour nous rappeler le bon vieux temps ? Est-ce que le groupe se séparera définitivement une fois qu’ils ne pourront plus compter sur Nick Oliveri pour quelque raison que ce soit : condamnation par le tribunal l’éloignant de tout pour plusieurs années ou récidive l’entraînant dans un nouveau face-à-face avec les forces de l’ordre se terminant dans un déluge de feu et de sang (rock’n’roll !) ?

D’après une interview du site Metal Insider avec Brant Bjork, batteur du combo, le groupe a l’air de partir à l’opposé de toutes nos appréhensions concernant le bassiste au sang chaud. Au bout d’un entretien démarrant sur les conditions de cette reformation avec ce moment décisif que certains d’entre vous ont peut-être connu lors du Hellfest 2010, Brant semble indiquer qu’il est loin d’être dans leurs intentions de continuer sans Oliveri.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Mais qu’est-ce qu’ils ont ces mecs ?


Nick Oliveri, bassiste de Kyuss Lives!, arrêté le 12 juillet dernier suite à une affaire de violences domestiques qui a quasiment tourné à la prise d’otage, risque aujourd’hui jusqu’à quinze ans de prison une fois réunis tous les chefs d’accusations : violences domestiques, possession d’arme à feu (il a été appréhendé avec un fusil chargé), possession de drogue (la police a découvert au cours de la fouille de son domicile de la cocaïne et des méthamphétamines) et résistance à agent.

Autant dire que la place de Nick au sein de Kyuss Lives! risque d’être remise en question (il avait déjà été viré de Queens Of The Stone Age pour des problèmes de violences domestiques (déjà…) et de drogues) comme l’a été, il y a peu, celle du bassiste Michael Todd dans Coheed And Cambria après une affaire de cambriolage à main armée dans une pharmacie.

Il y a du dossier…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Clisson
    Slider
  • 1/3