ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Death Angel : rejoignez la meute !


Après des années de remous, depuis 2010, Death Angel est en vitesse de croisière. Cela fait maintenant quatre albums que le groupe de la Bay Area évolue avec le même line-up (dépassant ainsi la longévité du line-up dit « classique » des trois premiers opus), avec le même compositeur principal, avec le même producteur… Cela n’étonnera personne, dans ces conditions, que Death Angel ait gagné en constance et en cohérence, même si certains vieux fans déploreront qu’ils n’ont plus la folie artistique du temps où le processus de composition était tiraillé entre plusieurs têtes.

Reste que cette cohérence, Death Angel l’entérine avec Humanicide, dernier volet d’une trilogie initiée avec Relentless Retribution (2010), poursuivie avec The Dream Calls For Blood (2013), puis ponctuellement brisée par The Evil Divide (2016). La meute de loups est donc de retour pour reprendre ses droits. Parmi eux, le chanteur Mark Osegueda, qui répond ci-après à nos questions et revient avec nous sur l’évolution du groupe avec lequel il met un point d’honneur à « repousser les limites du thrash ». Surtout, en contraste avec un monde qui se délite de plus en plus, déplorant l’influence néfaste des puissants, il loue l’unité régnant au sein de la communauté metal et le pouvoir cathartique de la musique.

Lire l’interview…



Interview   

Children Of Bodom : « bienvenue dans la putain de vie du rock n’ roll motherfucker ! »


Il a fallu attendre trois ans et demi depuis I Worship Chaos pour voir Children Of Bodom délivrer son dixième album, mais tout vient à point à qui sait attendre et Hexed s’apprête à investir les bacs et autres plateformes numériques. Hexed, ça veut dire « maudit » ou « victime d’un envoûtement » dans la langue de Shakespeare. « Quand j’ai écrit la chanson, j’avais le sentiment d’être maudit, comme si quelqu’un m’avait jeté un sort », nous raconte le frontman Alexis Laiho.

Il poursuit : « Quand j’écris des textes, c’est pour évacuer la négativité qui me trotte en tête, et là j’avais ce sentiment à exprimer. Mais quand Hennka et moi avons commencé à discuter du titre de l’album, j’ai comme d’habitude balancé des idées mais c’est lui qui a suggéré Hexed, vu que c’était déjà une des chansons. J’ai trouvé que c’était simple et plutôt cool. Donc c’est devenu le titre. Et il se trouve que ça colle bien à l’ensemble, car le groupe a connu pas mal de déconvenues l’année dernière, rien de très grave mais des trucs chiants, et même la putain de date de sortie de l’album n’a pas arrêté d’être repoussée. Il sort enfin en mars mais j’ai toujours cette frustration par rapport à la date de sortie. Donc on avait vraiment l’impression que tout le putain d’album était maudit, d’une certaine façon. »

Lire l’interview…



News Express   

Alexi Laiho (CHILDREN OF BODOM) de passage en France cette semaine pour des masterclass


Le chanteur/guitariste Alexi Laiho (CHILDREN OF BODOM) sera de passage en France cette semaine pour des masterclass et dédicaces. En savoir plus…



Galerie Photos   

Nancy On The Rocks Festival @ Zénith, Nancy, France – 04/11/2016




Interview   

Children Of Bodom entre routine et chambard


Alexi Laiho & Janne Wirman - Children Of BodomLorsque l’on parle au claviériste Janne Wirman et au guitariste-chanteur Alexi Laiho de Children Of Bodom, il est amusant d’entendre l’un chérir les rares moments de routine que rencontre le groupe et l’autre ne pas pourvoir vivre sans un minimum de chambard autour de lui – expliquant ainsi le titre du nouvel album I Worship Chaos, « je vénère le chaos » en français. Et c’est certainement là les passages les plus intéressants de notre discussion, lorsque les musiciens nous laissent un peu rentrer dans leur personnalité et leur vie de tous les jours.

Une vie qui s’avère définitivement « hors norme », mais tel est le lot de tous les artistes qui se voient vivre de leur art. Et si le groupe a su mettre en place une routine pour mieux se concentrer sur la composition de son nouvel album, c’est bel et bien un grand changement qui en a tout juste précédé l’enregistrement : le départ du guitariste Roope Latvala dont les deux musiciens interrogés nous expliquent les raisons et conséquences.

Voilà en substance la teneur de nos échanges, avec bien sûr quelques explications sur le contenu de l’album lui-même et quelques généralités qui en découlent, comme les sources d’inspirations de Laiho. Un album où Children Of Bodom se dit renaître, avec une musique qui, sans revenir sur ses débuts de carrière, renoue un peu avec une approche plus simple et accrocheuse.

Lire l’interview…



News Express   

Alexi Laiho (CHILDREN OF BODOM) interprète une chanson accompagné de cent guitaristes


Le guitariste-chanteur de CHILDREN OF BODOM Alexi Laiho a composé une chanson commandée par le Helsinki Festival et l’a interprétée le 14 août dernier dans le Senate Square d’Helsinki, en compagnie de cent guitaristes qu’il a invité à le rejoindre pour jouer la chanson. Voir la vidéo…



Live Report   

Children Of Bodom live au Bataclan : ça en valait la peine ?


Voici une date très attendue par les fans de metal finlandais : la venue de Children Of Bodom à Paris en compagnie de leurs compatriotes d’Ensiferum. Machinae Supremacy était également de la partie mais malheureusement, n’ayant pu être au Bataclan avant 19h, nous avons manqué leur performance (comme bien d’autres médias) car le concert était annoncé plus tard sur de nombreux sites…

Notons, concernant Children Of Bodom, que le personnage d’Alexi Laiho est intéressant pour la fascination qu’il inspire à de nombreux jeunes s’identifiant à lui pour sa nonchalance et son côté ténébreux. Nous retiendrons donc plusieurs éclats de rire en arrivant au Bataclan, lorsque nous croiserons des adolescents aux cheveux lissés, avec du noir autour des yeux et sur les ongles, les bras croisés et pénétrés de cet air tellement… « pas content ».

Lire la suite…



Interviews   

Alexi Laiho : a skateboard’s child


On the occasion of the release of the new Children of Bodom’s opus, Relentless Reckless Forever,  we spoke with the symbolic leader Alexi Laiho. Obviously tired, his answers were short and simple. It’s a fact, whatever you could think about the Finn’s music, Children Of Bodom has neither a story nor a speech propitious for debate or for a detailed thinking.

Nevertheless, it did not prevent Alexi from being nice and taking things well. After having talking about the band relationship with the producer  Matt Hyde, that he thanks for having been « kicking his ass  24 hours a day », and, more generally, about the release of the album and the music video, he tells us some anecdotes concerning his relation with alcohol (which is apparently more dangerous than skateboarding!) and  the now traditional choice of an unusual cover for every new album.

Click here to read the interview…



Interview   

Alexi Laiho : un enfant du skateboard


A l’occasion de la sortie du nouvel opus de Children Of Bodom, Relentless Reckless Forever, nous nous sommes entretenu avec le leader emblématique Alexi Laiho. Visiblement fatigué, ses réponses furent simples et courtes. C’est un fait, quoi que l’on puisse penser de la musique des Finlandais, Children Of Bodom n’a ni une histoire ni un discours propices au débat ou à une réflexion approfondie.

Ce qui n’a néanmoins pas empêché Alexi d’être sympathique et de faire preuve d’humour. Après avoir abordé avec nous la relation du groupe avec le producteur Matt Hyde, qu’il remercie pour lui avoir « botté les fesses 24 heures sur 24 », et, plus globalement, la réalisation de l’album et du clip, il nous raconte quelques anecdotes quant à son rapport à l’alcool (plus dangereux que le skateboard, apparemment !) et au choix maintenant traditionnel sur chaque album d’une reprise insolite.

Cliquez ici pour lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3