ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Mass Hysteria est en train de lever une armée


Après un passage à vide de quelques albums, Mass Hysteria a frappé fort avec une série d’albums ayant grandement convaincu et réconcilié le groupe avec ses fans de la première heure. Depuis, les Parisiens ont le vent en poupe et réalisent une ascension qui laisse présager un avenir marquant pour le metal français. Le précédent disque Failles avait déjà été suivi de bon nombre de moments forts tels qu’une rencontre (et même un concert) avec feu Patrick Roy ou de concerts prestigieux au Sonisphere 2011 ou en première partie de Metallica en 2009. Enfonçant encore un peu plus le clou musicalement, le nouvel album L’Armée Des Ombres, qui vient de sortir, se vend extrêmement bien. Mass Hysteria semble aujourd’hui impossible à stopper.

Nous sommes revenus avec Raphaël Mercier, batteur de la formation, sur les épisodes marquants de leur carrière, de l’album Contraddiction aux albums « mal aimés » tels que l’album noir éponyme, puis ce retour tonitruant – certes modéré par une industrie du disque rendant la tâche difficile à tous les musiciens – que connaît Mass depuis Une Somme De Détails. Le groupe manifeste à ce propos une grande reconnaissance envers son public.

Interrogé au cours de l’émission Anarchy X il y a quelques jours, le batteur évoque les concerts du groupe où s’opère un échange d’énergie et de vibrations particulièrement inspirant. Et, sur un autre sujet, Raphaël, fan inconditionnel de Phil Rudd rappelle en fin d’interview que la batterie n’est pas tant question de démonstration que de pulsation.

Lire et réécouter l’interview.



Metalanalyse   

Mass Hysteria selon Mass Hysteria


Que faire pour surpasser ou, tout du moins, égaler et se rapprocher de ce qui apparaît comme étant un classique d’un groupe : à savoir pour Mass Hysteria, son album Contraddiction sorti en 1999 ? Quinze ans de carrière où le groupe a tantôt été plus proche de la « masse » par une évolution artistique et musicale plus « mainstream » que « metal », tantôt pouvant être défini comme la souche même de l’hystérie, avec un début de carrière sans concessions, marquant à grand coups de riffs les esprits et les corps secoués lors des concerts du groupe. Mass Hysteria, c’est un nom, une entité unique, et ce nouvel opus, L’Armée Des Ombres, est là pour le confirmer.

Rien n’a été aisé pour le groupe qui a pris le temps de redorer son blason. Une renaissance étape par étape, album après album. « A la base, on était très metal mais après Contraddiction, on a changé notre recette de peur de tourner en rond et proposer Contraddiction numéro 2. En plus, on n’a pas eu la production que l’on voulait, sans compter que les gens n’ont pas apprécié. Avec Une Somme De Détails (2007), on est revenu à nos racines et on a enfoncé le clou avec Failles (2009) » nous confiait Yann Heurtaux (guitariste), lors d’un entretien téléphonique remontant à mai 2010. D’ailleurs, le guitariste avait récemment annoncé la couleur concernant ce nouvel album, l’annonçant comme étant « dans la lignée de Failles et de Contraddiction mais en plus gros !!! ».

Lire la suite.



  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3