ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Les multiples visages de Michael League (Snarky Puppy)


Il n’est pas né celui qui enfermera Michael League dans un carcan. C’est même en partie pour ça qu’il a fondé son propre l’album GroundUP, laissant au placard autant se faire que peut les considérations mercantiles au profit des aspirations artistiques. Michael League s’est fait avant tout connaître en tant que bassiste et leader de l’excellent groupe de jazz-fusion Snarky Puppy, mais il est surtout un artiste prolifique, curieux et touche-à-tout. Il l’a prouvé avec son groupe principal, mais aussi avec la multiplication des collaborations – avec David Crosby pour ne citer que lui – et des projets, tels que Bokanté ou son projet solo avec lequel il vient fraîchement d’enregistrer son premier album.

C’est à l’occasion de la sortie de ce dernier, judicieusement intitulé So Many Me, que nous avons échangé avec le musicien. Il y explore encore un nouveau terrain de jeu, celui de la pop, du prog rock et de l’ambient, avec une affinité particulière pour les années 80 et 90, mais pas seulement. En plus de la basse, on le retrouve aux synthés et aux percussions traditionnelles. Michael League n’a de cesse d’apprendre – il a d’ailleurs sa propre conception de l’éducation musicale, lui qui enseigne également au conservatoire – et n’a de limites que ses envies et ses « options » qu’il restreint volontairement afin de donner une direction et un cadre à ses projets, comme il nous l’explique ci-après.

Lire l’interview…



Chronique   

Michael League – So Many Me


Le bassiste Michael League peut se targuer d’être l’un de ces artistes parvenus au succès sans jamais vraiment jouer pleinement le jeu de l’industrie musicale. Rien qui ne l’a empêché d’obtenir quatre grammys, de faire de Snarky Puppy – dont il est le leader – l’un des groupes de jazz-fusion les plus excitants de ces dernières années et de démontrer sa polyvalence et son engagement via le groupe Bokanté à la croisée du blues et de la musique africaine. Si l’on ajoute les multiples collaborations dont celle avec la légende David Crosby, Michael League a tout d’un grand. Il ne lui manquait finalement qu’une œuvre solo, une passerelle plus immédiate avec l’étendue de sa personnalité musicale. La pandémie lui a donné l’occasion de se concentrer sur un projet envisagé depuis l’adolescence : So Many Me est un titre à propos. Michael League s’illustre par une musique moins débridée et plus contemplative, puisant dans les sonorités pop gracieuses des années 80 et 90, Tears For Fears, Talking Heads et Peter Gabriel en tête.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    The Old Dead Tree @ Savigny-Le-Temple
    Slider
  • 1/3