ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Molassess : tourner la page


On n’a jamais vraiment su grand-chose de Farida Lemouchi. Voix de The Devil’s Blood, centre de tous les regards sur scène, elle demeurait muette en dehors, la composition, les paroles et les déclarations du groupe étant toutes prises en charge par son guitariste, leader et accessoirement frère Selim Lemouchi. Après la mort de ce dernier en 2014 et un dernier passage sur scène chargé en émotion au Roadburn de la même année, elle s’est faite discrète, ne se faisant entendre qu’à l’occasion de quelques collaborations (notamment une mémorable reprise des « Four Horsemen » d’Aphrodite’s Child avec Griftegård). Et puis en 2019, avec trois anciens acolytes de The Devil’s Blood (Job van de Zande, Oeds Beydals et Ron van Herpen) et de nouveaux camarades (Marcel van de Vondervoort un temps puis Bob Hogenelst et Matthijs Stronks), elle fait son retour sur la mainstage du Roadburn en tant que Molassess et sort un premier EP. Le premier album du combo, Through The Hollow, est sorti il y a quelques mois : entre méandres psychédéliques et émotions fortes, il était l’occasion rêvée de donner la parole à celle qui, dans une vie antérieure, se faisait appeler « la bouche de Satan ».

Affable, généreuse et solide, elle revient avec beaucoup de naturel sur la genèse du projet, son parcours en tant qu’artiste, d’interprète à frontwoman, sans esquiver la période de transition houleuse et émaillée de deuil qui a séparé The Devil’s Blood de Molassess : plus qu’une continuation, une renaissance…

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3