ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Nancy On The Rocks 2012 : Scorpions a manqué de respect à ses fans


La première édition du festival Nancy On The Rocks, proposée par le producteur de spectacles Music For Ever, fut une vraie réussite en termes d’organisations. Par ailleurs, la qualité de l’affiche rock/hard de ce samedi 2 juin méritait vraiment le déplacement si l’on revendiquait être un aficionado du style. Mais si 10 artistes sont montés sur les planches lors de cet événement, force est de constater que c’est bel et bien la présence de sa tête d’affiche, Scorpions, qui avait attiré le plus de monde. Logique d’autant plus que ce concert de Scorpions était censé être le dernier en France (d’autres dates ont été rajoutées depuis…) et qu’il avait, en plus de cela, un caractère exceptionnel puisqu’il devait réunir d’anciens membres du groupe (en l’occurrence Michael Schenker, Uli Jon Roth, Herman Rarebell et Rudy Lenners) pour une grande fête.

Cependant, voilà pourquoi cette dernière a été en partie gâchée.

Lire la suite…



CR De Festival    Live Report   

Nancy On The Rocks : Réunion de famille… en deux temps


Parler de la météo est quelque chose de très français et de très classique, mais on ne peut nier qu’elle a contribué à faire de cette première édition du Nancy On The Rocks un excellent souvenir. Elle était idéale, avec un ciel dégagé, un très beau soleil et une chaleur estivale sans être étouffante. Et elle a épargné aux quelques milliers de spectateurs, à quelques heures près, une belle averse qui s’est abattue sur la région au lendemain du festival.

Là où la plupart des grands festivals européens sont un feu d’artifice de groupes et une expérience particulièrement physique puisque sans temps morts, le Nancy On The Rocks a été pensé pour être plus aéré. Chaque prestation est séparée de la suivante par une vingtaine de minutes de pause. Il n’y a pas de chevauchement, les groupes jouent à la suite. Afin que les premiers groupes aient du public, l’accès à la scène principale du Zénith où se déroulent les shows des tête d’affiche n’ouvre qu’après la fin des concerts de la petite scène. Ce qui n’aura néanmoins pas empêché les fans de Scorpions d’ignorer totalement les premiers groupes et de préférer s’entasser devant la grille fermée donnant accès à la scène principale dès le début de l’après midi. Honnêtement, était-ce vraiment nécessaire, surtout compte tenu du grand nombre d’occasions ?

Le cadre est très agréable et espacé, les membres de la sécurité sont particulièrement souriants et détendus et la scène principale fait face à une arène de gradins entourée d’une grande forêt. S’installer tout en haut en attendant le début du concert des Scorpions tandis que le soleil se couche est une expérience vivifiante pour l’esprit.

Question atmosphère, le Nancy On The Rocks avait donc tout pour plaire. Côté programmation aussi, le festival proposant une affiche axée hard/heavy composée de gros noms (Gamma Ray, Koritni, Uli Jon Roth), des découvertes et clôturé par ce que devait être la réunion de la grande famille des Scorpions avec tous les anciens membres du groupe.

Lire le compte rendu du festival…



Le Blog Du Doc   

Les vertus de l’humour au second degré


L’humour au second degré est important parce qu’il permet de rire là où, bien des fois, nous aurions envie de pleurer. L’humour au second degré est important parce qu’il donne aussi la possibilité, avec le sourire qui en est sa conséquence, de prendre du recul par rapport aux choses, de les mettre à distance. Car rares sont les Hommes ou leurs idées qui, ici-bas, méritent un attachement au premier degré. L’humour au second degré est également important car, parfois, il permet de faire passer des messages qui peuvent comporter quelques vérités. Mais surtout, et c’est bien ici que se situe l’essentiel, l’humour au second degré a beaucoup de valeur car il a généralement l’ambition de faire réfléchir.

Je ne comprends pas comment vous avez pu prendre au sérieux notre article sur le Nancy On The Rocks, ce désormais fameux festival qui se tiendra le samedi 2 juin prochain au Zénith de Nancy avec Scorpions en tête d’affiche.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Nancy On The Rocks le 2 juin à Nancy : un festival à éviter absolument


Hier, nous avons reçu un courriel de David Kilhofer, le responsable de Music For Ever, qui nous demandait en gros : « Bah, alors les gars ? Il est où mon article ?! ». Ce très cher Monsieur Kilhofer, en tant que producteur de spectacles forcément véreux et vendu depuis belle lurette à l’exécrable capitalisme qui a bien entendu pour mission première de racketter le public alors que ce dernier souhaite simplement acheter quand c’est gratuit, a-t-il oublié que Radio Metal était un média indépendant et non un vulgaire outil de communication destiné à valoriser les structures comme la sienne qui ont l’outrecuidance de proposer au public des événements intéressants ?

Alors, puisque c’est comme ça, nous allons vous expliquer pourquoi il ne faut surtout pas vous rendre au festival Nancy On The Rocks (organisé par Music For Ever) qui se déroulera au Zénith de Nancy le samedi 2 juin.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3