ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

LIFE OF AGONY : les premiers détails du nouvel album concept The Sound Of Scars


LIFE OF AGONY sortira son nouvel album concept, intitulé The Sound Of Scars, cet automne via Napalm Records. En savoir plus…



News Express   

Le prochain disque de LIFE OF AGONY serait une suite de River Runs Red


Le nouvel album de LIFE OF AGONY sortira cet automne informe le groupe sur Twitter. En savoir plus…



Interview   

A Pale Horse Named Death : Sal Abruscato reprend son oeuvre inachevée


Cinq ans qu’A Pale Horse Named Death, le « chapitre final » de Sal Abruscato, n’avait pas sorti d’album. En cinq ans, au-delà d’un monde dont il a observé le délitement, la vie lui a réservé bien des épreuves personnelles, touchant à sa famille et sa santé. Ayant claqué la porte de Life Of Agony avec fracas suite à des tensions internes, dont il nous dit tout sans filtre en fin d’entretien, il était maintenant libre de reprendre les choses où il les avait laissées avec Lay My Soul To Waste, avec forcément beaucoup de choses à dire et une lourde charge émotionnelle à évacuer.

Mais s’il est question de continuation, A Pale Horse Named Death a légèrement muté : Matt Brown, le guitariste-producteur et compère de Sal depuis le début, s’en est allé, et le projet est devenu désormais davantage un vrai groupe, en impliquant en studio les musiciens live. When The World Becomes Undone est l’œuvre résultante, voulue comme une expérience cinématographique, démontrant une fois de plus les qualités de compositeur de l’ancien batteur de Type Of Negative devenu frontman. Car en plus d’évoquer l’album, Sal Abruscato nous raconte, à la fois, à quel point son expérience auprès de Peter Steele fut enrichissante et comment être batteur a fait de lui un meilleur arrangeur.

Lire l’interview…



News Express   

Le nouvel album de LIFE OF AGONY devrait sortir en juin


Le nouvel album de LIFE OF AGONY devrait sortir en juin informe la chanteuse Mina Caputo dans le cadre d’un nouvel entretien accordé à Little Punk People. Le groupe a sorti son cinquième album, intitulé A Place Where There’s No More Pain, le 28 avril 2017 via Napalm Records.



News Express   

LIFE OF AGONY dévoile le clip vidéo de la chanson “Dead Speak Kindly”


LIFE OF AGONY a sorti son cinquième album, intitulé A Place Where There’s No More Pain, le 28 avril via Napalm Records. Voir les détails…



News Express   

LIFE OF AGONY recrute la batteuse Veronica Bellino


LIFE OF AGONY a annoncé l’arrivée de Veronica Bellino à la batterie suite au départ de Sal Abruscato en décembre. Voir les détails…



News Express   

Sal Abruscato aurait quitté LIFE OF AGONY


Le batteur Sal Abruscato (A PALE HORSE NAMED DEATH, ex-TYPE O NEGATIVE) aurait quitté LIFE OF AGONY « amicalement » rapporte le site américain Blabbermouth. En savoir plus…



Interview   

Life Of Agony : de l’eau rouge a coulé sous les ponts


Il y a des disques qui marquent l’histoire des groupes et il y a des disques qui vont encore plus loin en marquant l’histoire des genres dans lesquels ils évoluent, obtenant ainsi le statut peu commun de « disques cultes » aux yeux des fans. Pour cela, il n’est pas forcément nécessaire qu’ils réunissent une énorme communauté de fans ou qu’ils se vendent à des millions d’exemplaires. Car ce statut, les disques concernés l’acquière avant tout par l’enthousiasme souvent démesuré qu’ils ont suscité, et suscitent encore évidemment, auprès d’auditeurs devenus fanatiques. Avec River Runs Red, disque sorti par Life Of Agony en 1993 mélangeant metal et sonorités plus hardcore, on a ici à faire à un album appartenant à la catégorie des ovnis cultes par sa profondeur et sa noirceur.

Mettant en avant l’histoire d’un jeune adolescent qui rencontre de multiples problèmes existentiels, ce disque conceptuel dépasse le cadre purement musical car il s’intéresse à une descente aux enfers aussi bien physique que psychologique. Lorsque nous avons rencontré Mina Caputo et Alan Robert à l’occasion de la sortie du dernier album en date des New Yorkais, intitulé A Place Where There’s No More Pain, nous en avons également profité pour discuter avec eux de leur rapport à River Runs Red, près de vingt-cinq ans après sa sortie.

Lire l’interview…



CR De Festival    Live Report   

L’Alcatraz : la prison dont on ne veut plus sortir


Dixième édition pour l’Alcatraz ! Situé dans la région flamande, cet événement qui se déroule dans la ville de Courtrai a l’habitude de proposer du lourd avec par exemple Marilyn Manson en 2014, Nightwish en 2015 ou le dernier show de Twisted Sister en 2016. Le festival pour ses dix ans avait pour objectif de nous fournir une belle affiche pour fêter tout cela. Et avec Saxon, Amon Amarth, Ghost, Korn etc., force est de constater qu’on a été servi. Il est à noter que pour la première fois en dix ans, le festival s’est déroulé sur trois jours. Mais dans un premier temps, parlons des groupes qui ont joué le vendredi soir pour mettre l’eau à la bouche des premiers festivaliers.

Une soirée placée sous le signe du heavy metal avec des groupes plus marquants que d’autres mais avec une qualité globale au rendez-vous. On retiendra surtout de ce début de festival quelques noms. Comme Evil Invaders, des Belges jouant du thrash comme on pouvait en faire dans les années 80. Une attitude clichée à souhait avec au menu cheveux longs, guitares en V, moustache et chaines sur scènes : bref tous les ingrédients pour vous faire remonter le temps.

Lire la suite…



Interview   

Life Of Agony : le courage de la vulnérabilité


Life Of Agony revient, après douze longues années d’absence, un deuxième split, et un chanteur devenu chanteuse ! Et le groupe revient avec en guise de « vengeance » selon leur terme, un album, A Place Where There’s No More Pain. « Le meilleur album de Life Of Agony que nous ayons jamais fait, » rien que ça.

Nous avons rencontré Mina Caputo, toute de rose vêtue en cette journée de la femme, et le bassiste et principal compositeur Alan Robert, afin de parler de la création de ce nouvel album, de leur état d’esprit aujourd’hui, de la vie de façon générale, mais aussi revenir sur le changement de genre de Caputo, et de son « rôle en société », qui en parle de façon touchante et avec une extrême franchise. Et tout ça, entre deux digressions sur l’alignement des planètes et les pancakes cramés sur Facebook, tout un programme !

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3