ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Le batteur Ossi Paananen quitte LOST SOCIETY, nom de son successeur annoncé


LOST SOCIETY a annoncé sur sa page Facebook le départ de son batteur Ossi Paananen, présent depuis la création du groupe. Le nom du remplaçant a été communiqué dans la foulée et il s’agit de Tapani « Taz » Fagerström. Voir la publication…



Interview   

Lost Society : pas d’absolution, pas d’excuse


Changement de direction pour Lost Society. Certes, on ne pourra pas dire qu’ils n’avaient pas préparé le terrain avec Braindead en disséminant quelques indices sur ce que pourraient nous réserver à l’avenir les quatre jeunes thrasheurs de Jyväskylä (Finlande). Toutefois, ça n’empêchera pas le nouvel album No Absolution de surprendre, déconcerter, voire crisper certains fans. Forcément, devant la modernité du propos, la place plus importante laissée à la mélodie, les riffs plus lents et groovy, les questions fusent : Lost Society, à la solde des tendances ? Lost Society, vendu ?

Mais Lost Society est-il si changé que ça ? Samy Elbanna, le frontman du groupe, d’abord, vous jurera que ce « quatrième album, c’est le cœur et l’âme de Lost Society ». Surtout, si la musique elle-même est bel est bien différente du thrash crossover des débuts qui a tant séduit par sa folie, l’esprit effronté, lui, ne les a pas quittés. Y a-t-il plus effronté et rebelle qu’un groupe qui s’écoute lui-même avant d’écouter ses fans ? Le vendu n’est-il pas celui qui refuse de changer et de suivre ses envies par peur d’être abandonné de son public ? Plus que jamais, avec No Absolution – rien que le titre paraît presque dire « on ne s’excusera pas » –, Lost Society fait ce qu’il veut et assume les risques, quitte même à se séparer d’une grosse machine telle que le label Nuclear Blast.

Nous avons longuement discuté avec Samy Elbanna pour comprendre cette évolution – qui n’est pas sans rappeler celles de certains mastodontes du thrash dans les années 90 – et la démarche sous-jacente, évoquant pêle-mêle son chant, les influences élargies du groupe, la collaboration avec le co-compositeur et producteur Joonas Parkkonen, celle avec Apocalyptica sur un morceau particulièrement éloigné de leur répertoire passé, etc.

Lire l’interview…



Chronique   

Lost Society – No Absolution


Des jeunes, la tête sur les épaules. Lost Society sait parfaitement où il va et ce qu’il doit faire pour respecter son éthique de travail. La tournée de Braindead (2016) a duré plus de trois ans, preuve du succès conséquent de l’opus des Finlandais. Ces derniers laissaient entrevoir des possibles évolutions stylistiques, capables de se détacher d’un thrash crossover sans concession présent sur Fast Loud Death (2013) et Terror Hungry (2014). No Absolution prend alors l’allure d’un virage imposant, presque crucial. Le quatrième effort de Lost Society, premier sans son label Nuclear Blast, va sans doute scinder ses fidèles en deux camps : ceux qui regrettent l’intransigeance des premières compositions et ceux qui embrassent pleinement le nouveau songwriting du groupe. Lost Society fait face à l’éternel débat du « groupe vendu » car plus accessible. Il faut donner du temps à No Absolution avant de prendre parti.

Lire la suite…



News Express   

LOST SOCIETY dévoile la nouvelle chanson « Artificial »


LOST SOCIETY sortira son nouvel album, intitulé No Absolution, le 21 février 2020. En savoir plus …



Galerie Photos   

Panic ! Fest @ Saint-Félix, France, 22/07/2017




Festival Report   

Panic! Fest : Orage, Punk et Metal à St-Félix


Dans l’univers des festivals metal et punk, il y a les poids lourds tels que le Hellfest ou Download (même si le punk du Download porté par des Green Day et autres Blink 182 est peu en rapport avec le punk sale et anglais des origines que propose le Panic! Fest). Au sein des Savoies, les festivals bien établis ne manquent pas non plus tels que Guitare En Scène à Sant-Julien-en-Genevois qui a vu Scorpions ou Twisted Sister et, à Aix-Les-Bains, Musilac qui proposait Airbourne cette année et a accueilli du Motörhead, Gojira et autres Dropkick Murphys par le passé.

Au beau milieu de ce contexte, à Saint-Félix, bourgade de Haute-Savoie connue pour sa brocante, à mi-chemin d’Annecy et d’Aix-Les-Bains, un petit poucet en est à sa troisième édition. Il s’agit du Panic! Fest qui, de Goatfather à The Mahones en passant par The Arrs ou encore Maid Of Ace, propose cette année une programmation variée et alléchante. Entrez donc dans le complexe scolaire de la rue Marius Picon où se tient la fête pour en savoir plus.

Lire la suite…



CR De Festival   

Motocultor 2016 : fil rouge du dimanche


motocultor affiche juin Véritable rendez-vous estival, le Motocultor fait désormais partie de ces hauts lieux de pèlerinage pour les metalheads de France et d’ailleurs. Une fois encore, notre équipe a traversé l’hexagone d’Est en Ouest (en essayant de ne pas s’endormir dans les plaines de la Beauce) pour couvrir l’événement. A l’instar du Hellfest, nous allons essayer cette année de tenir à jour un fil rouge tout au long de ces trois journées, toutefois ne vous étonnez pas si nous prenons parfois du retard, comme le coeur la connexion internet a ses raisons et peut parfois nous jouer des tours.

Au programme : des reports, des reports, des reports, peut-être quelques anecdotes plus ou moins croustillantes, et encore des reports.

Be ready.

Lire la suite…



News Express   

LOST SOCIETY dévoile un clip vidéo pour la nouvelle chanson « Hangover Activator »


LOST SOCIETY dévoile un clip vidéo pour la nouvelle chanson « Hangover Activator ». Celle-ci apparaît sur son nouvel album, intitulé Braindead, sorti le 12 février dernier via Nuclear Blast Records. Voir le clip…



News Express   

LOST SOCIETY dévoile la nouvelle chanson « Braindead »


LOST SOCIETY dévoile la nouvelle chanson « Braindead ». Son nouvel album, intitulé Braindead, sort aujourd’hui 12 février 2016 via Nuclear Blast Records. Ecouter la chanson…



Interview   

Lost Society : « Un putain de Metallica sous méthamphétamine »


Samy Elbanna - Lost SocietyAh ça, ils ont la niaque les petits jeunes de Lost Society. Il suffit de voir la tornade pleine de bonne humeur qui s’abat sur scène lors de leurs shows, qui n’est pas sans rappeler l’énergie que déploie, dans un autre registre, les Australiens d’Airbourne. Mais surtout, avec trois albums en trois ans, Lost Society montre non seulement qu’il a envie d’en découdre mais aussi qu’il n’est pas simplement là pour faire de la figuration et se reposer sur ses acquis. Avec son nouvel opus Braindead, Lost Society évolue et même surprend, en bien, avec un thrash metal crossover qui devient plus élaboré, sombre et ouvert, sans perdre une once de son énergie débordante.

Nous avons rencontré le chanteur-guitariste Samy Elbanna qui nous explique l’évolution remarquable du groupe finlandais, depuis un Fast Loud Death fêtard et insouciant à un Braindead marqué par la maturité et la prise de conscience du monde morose qui nous entoure.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3