ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Warrel Dane : de l’ombre à la lumière


Il est clair que la perte est immense, et Shadow Work ne nous fait que le rappeler. Warrel Dane, chanteur décédé le 13 décembre 2017 à l’âge de 56 ans, n’aura malheureusement pas eu le temps de se rabibocher avec Jeff Loomis et ressusciter Nevermore, au grand dam des fans. En revanche, il nous lègue aujourd’hui un album, certes inachevé mais déjà bien garni, qui à bien des égards renvoie au génie du groupe de Seattle. Surtout, Warrel Dane, plus que de proposer un album solo, nous fait découvrir un groupe de Brésiliens, jusqu’alors parfaitement inconnus, stupéfiants par leur talent.

C’est le duo de guitaristes, Thiago Oliveira et Johnny Moraes, qui se sont bien trouvés car ils sont complémentaires et liés par une alchimie évidente, qui a pris le temps de répondre à nos questions. Émouvants en évoquant la personnalité de Warrel Dane, ses parts d’ombre comme de lumière, et la relation étroite qu’ils entretenaient avec lui. Déchirants quand ils nous font le récit de la triste journée du 13 décembre et comment lui comme eux pouvaient bien avant pressentir ce qui pouvait arriver, et arriva. Éclairants quant aux conditions dans lesquelles Shadow Work a été conçu, avant et après la disparition du chanteur. Et enfin, révélateurs en en apprenant plus sur eux-mêmes, leur parcours et leurs influences, allant du hard rock des années 80 aux guitaristes-compositeurs classiques.

Lire l’interview…



Interview   

Le nouveau paradigme d’Angra


Certes, Angra n’en est pas à son coup d’essai en matière de changement de line-up, mais le départ du guitariste Kiko Loureiro chez Megadeth représente sans doute le plus grand séisme vécu par le groupe depuis le split de 2000. Membre emblématique de la formation, guitar hero talentueux, partenaire de Rafael Bittencourt avec qui il entretenait une véritable alchimie, Kiko a forcément laissé un grand vide derrière lui. Mais encore et toujours, Angra s’est relevé. La capacité de Rafael (en tant que leader et seul membre restant des débuts) à toujours rebondir, trouver les ressources pour aller de l’avant et faire que malgré tout Angra reste Angra force le respect.

A l’occasion de la sortie du nouvel album Ømni (qui signifie « tout » en latin), nous avons longuement discuté avec lui, avec tant de choses à aborder ! C’est ainsi qu’il nous fait part de la façon dont il a vécu ce changement mais aussi des doutes qu’il a déjà éprouvé il y a six ans de ça et des fluctuations dans sa motivation. Le tout menant à ce disque qui revêt une importance toute particulière pour lui, en tant que compositeur et parolier principal, mais aussi globalement dans sa vie.

Un album régit par un concept complexe à la croisée de la science-fiction, la science, la philosophie et la spiritualité, prophétique par sa façon d’envisager l’avenir de l’humanité, pensé par Rafael pour donner une cohérence à sa vie, en particulier, et nos vies, en général, et reliant tous les concepts passés du groupe. Un concept dans lequel nous nous sommes plongés, afin de mieux le saisir, et autant dire que Rafael nous emmène loin, très loin…

Lire l’interview…



News Express   

Vidéo : hommage à Lemmy avec le « Ace Of Spades » jam au Hellfest


A l’initiative de Waxx, plusieurs artistes présents au Hellfest ont rendu hommage à Lemmy en interprétant le classique de MOTÖRHEAD « Ace Of Spades ». Le résultat a été compilé dans la vidéo suivante. Voir la vidéo…



Interview   

Dirk Verbeuren : méga batteur pour Megadeth


Dirk Verbeuren - MegadethC’est officiel, Dirk Verbeuren devient le nouveau et septième batteur de Megadeth (à compter du premier album Killing Is My Business… And Business Is Good!), prenant la place de son ami Chris Adler qui ne pouvait conjuguer le célèbre groupe membre du Big 4 et son bébé Lamb Of God. Il n’aura pas fallu plus de quelques semaines de tournée en tant que batteur intérimaire à Verbeuren pour finalement s’imposer aux yeux du leader Dave Mustaine et ses collègues.

Il y a tout juste une semaine, nous nous entretenions avec le plus franco-américain des batteurs belges pour qu’il partage avec nous ces quelques semaines d’expérience aux côtés de Mustaine mais aussi Dave Ellefson et Kiko Loureiro. Nous parlant de son rapport à Megadeth et la musique du groupe, de Nick Menza décédé quelques heures avant qu’il ne tienne son deuxième concert – forcément émouvant – avec la formation, de son approche dans la tâche qui lui a été confiée, de l’analyse qu’il a des styles de jeu de ses prédécesseurs, de l’ambiance qui règne aujourd’hui dans le groupe, des préjugés que les gens peuvent avoir sur le caractère de Dave Mustaine… arrivé à la question de l’avenir, son intégration au groupe ne faisait plus aucun doute, en attendant l’annonce parue la nuit dernière.

L’interview qui suit sert donc de présentation exhaustive et devrait répondre à de très nombreuses questions que peuvent aujourd’hui se poser autant les fans de Megadeth que de Dirk Verbeuren ou de son désormais ancien groupe Soilwork, qui aura la lourde tâche de se trouver un nouveau batteur à la hauteur du travail titanesque que Verbeuren laisse derrière lui.

Lire l’interview…



Interview   

Megadeth : la nouvelle aventure de Kiko Loureiro


Kiko LoureiroÇa, c’est ce qu’on pouvait appeler une surprise. Là où tout le monde attendait, fantasmait, le retour de Marty Friedman, c’est finalement sur Kiko Loureiro que Dave Mustaine a porté son dévolu pour prendre la place de guitariste laissée vacante par Chris Broderick. Et on peut dire que, plus que jamais, le frontman a eu le nez creux.

Loureiro n’était peut-être pas le premier nom à venir à l’esprit des fans de Megadeth pour briguer le poste, pourtant, ceux qui l’on suivi au sein d’Angra n’ont pu que se réjouir, car eux savent l’immense talent du Brésilien et qu’une telle promotion n’était que méritée. Plus que ça, même si les chansons du nouvel opus Dystopia étaient écrites avant son arrivée, Kiko Loureiro mais également le batteur Chris Adler, ne l’oublions pas, semblent avoir permis cette étincelle qui a fait décoller le disque.

En tout cas, force est de constater qu’à peine plus d’un an après notre dernière rencontre, à l’occasion de la sortie du Secret Garden d’Angra, la carrière de Loureiro a pris une toute autre ampleur. Nous l’avons donc brièvement retrouvé pour nous parler de son intégration dans le groupe californien mais aussi de ce nouvel opus et sa contribution. Nous tentons également de faire le point par rapport à Angra dans lequel, pour le moment, il officie toujours en tant qu’homme de l’ombre.

Lire l’interview…



News Express   

Officiel : Kiko Loureiro (ANGRA) rejoint MEGADETH


Le groupe MEGADETH vient d’officialiser dans un communiqué la venue dans ses rangs du guitariste brésilien Kiko Loureiro, jusqu’alors connu pour son travail depuis 1993 au sein d’ANGRA. Dave Mustaine (guitare) avait lui-même annoncé il y a près de vingt-quatre heures via son compte twitter l’imminence d’une grande nouvelle.

Lire la suite…



News Express   

Rumeur : Kiko Loureiro (ANGRA) et Chris Adler (LAMB OF GOD) pourraient intégrer MEGADETH


Le guitariste Kiko Loureiro (ANGRA) et le batteur Chris Adler (LAMB OF GOD) pourraient jouer sur le nouvel album de MEGADETH informe le site Blabbermouth. Ce dernier indique que l’engagement du batteur se limiterait seulement à du travail en studio et qu’il ne participerait pas à la prochaine tournée du groupe pour promouvoir ce nouvel album.



News Express   

Kiko Loureiro (ANGRA) en masterclass à Paris ce samedi


Le guitariste d’ANGRA Kiko Loureiro sera de passage au Klub de Paris ce samedi 21 février à partir de 19H30 (entrée gratuite). Il tiendra une masterclass avant de se rendre au Black Dog où il fera une séance de dédicaces et assurera un DJ set.



Interview   

Kiko Loureiro (Angra) ouvre la porte de son jardin secret


Angra entre dans une nouvelle ère, pour reprendre le titre d’une chanson de son album Rebirth (2001), même si le guitariste Kiko Loureiro, dans l’entretien qui suit, réfute toute similitude avec les circonstances de cette époque. Il n’empêche que le combo brésilien a été ébranlé par deux changements majeurs : le départ du chanteur Edu Falaschi et du batteur emblématique Ricardo Confessori, qui s’éclipse pour la seconde fois mais cette fois-ci dans des circonstances plus amicales.

Et les changements, il faut savoir les prendre comme des opportunités. L’opportunité de découvrir de nouveaux talents, comme le jeune batteur Bruno Valverde. L’opportunité de dévoiler des potentiels, comme la polyvalence dont fait preuve le nouveau chanteur du combo Fabio Lione, pourtant déjà réputé. L’opportunité de concrétiser de vieux désirs, comme celui du guitariste Rafael Bittencourt qui donne très largement de la voix sur le nouvel opus du combo, Secret Garden. L’opportunité de chercher « de nouvelles façons de faire de la musique », sans pour autant perdre de vue l’essence du groupe – une notion chère à Loureiro. Une fois de plus Angra se reconstitue et poursuit sa route avec de nouvelles têtes, transmettant la flamme et restant fidèle à lui-même, à ses aspirations et à sa passion pour la musique qu’il créé. Et au bout du compte, c’est certainement pour ça que son public s’est toujours accroché à lui.

Loureiro revient avec nous sur ces deux dernières années, nous livre ses sentiments et sa vision du groupe, avant d’entrer plus en détail dans le nouvel album et ses petits secrets. Un entretien décontracté pendant lequel nous avons échangé une heure durant avec le toujours aussi charmant guitariste. De quoi rassasier les fans en réponse aux questions qu’ils doivent se poser !

Lire l’interview…



Interviews   

Sepultura: Andreas Kisser respects the past, lives in the present and turns towards the future


If there’s something worth remembering in the following interview, it’s that Andreas Kisser, Sepultura’s leader and guitar player, is firmly anchored in the present, while being resolutely turned towards the future. He underlines that philosophy several times: “The most important thing is the present”, and “We’re working on Sepultura’s future, not on the past”, even if “we respect our past”. There are many people who would like to impose his past and that of his band on his shoulders: fans, journalists, and of course, Max Cavalera, his former bandmate, who made a myriad statements last year regarding a more that hypothetical reformation of the band in its original line-up.

As a result, Sepultura assert their position, not only with press statements and a video, but also with an album, Kairos. As Kisser confirms himself, the concept – a concept revolving around time, which is relative and littered with events that build the future, ours as well as the band’s – is directly influenced by the 25 years he spent in the Brazilian band. The music itself is efficient and full of good riffs. It’s no surprise the coach refuses to modify the team. He has every reason to be proud of said team, which has decided to remain in the field and go always forward.

True, Sepultura did reach a remarkable artistic summit once. But this is no reason to be blinded by the past and to refuse to see what good things the band can still offer nowadays.

But Andres Kisser will explain that better.

Click here to read the interview…



  • Arrow
    Arrow
    Greta Van Fleet + Vola @ Paris
    Slider
  • 1/3