ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Star One : échappée hors du temps


Il y un an et demi, Arjen Lucassen nous présentait Transitus, son dernier album sous l’étiquette d’Ayreon, un ambitieux projet qui se démarquait du reste de la franchise à plusieurs égards, mais aussi plus théâtral que jamais car servant de support à un film qui reste encore à faire. Peut-être trop ambitieux pour les fans qui ne l’ont pas forcément compris. Voilà pourquoi, dans sa tradition de créer en réaction à sa dernière œuvre et d’alterner entre œuvres complexes et « bizarres » et œuvres simples et « consensuelles », Arjen revient aujourd’hui – douze ans après le dernier – avec un album de Star One, le pendant heavy de son univers musical.

Puisqu’il est depuis trente ans en confinement, comme il aime lui-même en plaisanter, la pandémie n’a pas forcément beaucoup impacté la vie d’Arjen Lucassen, mais elle a malgré tout influé sur le nouveau « format » de Star One, le forçant à se passer des dialogues entre les quatre chanteurs historiques. En revanche, fidèle au concept consistant à choisir une thématique dans le cinéma, c’est pour celle de la manipulation du temps qu’il a opté cette fois. Une thématique récurrente déjà dans l’univers d’Ayreon, curieusement, pour quelqu’un qui n’aime pas penser au passé, pas plus qu’il n’aimerait connaître l’avenir… Il nous raconte.

Lire l’interview…



News Express   

STAR ONE dévoile le clip vidéo de la nouvelle chanson « Fate of Man » (avec Brittney Slayes et Michael Romeo)


Le projet STAR ONE d’Arjen Lucassen (AYREON) sortira son nouvel album, intitulé Revel in Time, le 18 février 2022 via InsideOutMusic. En savoir plus…



Interview   

Ayreon : Arjen Lucassen fait son cinéma


Porter au cinéma une des histoires imaginées par Arjen Lucassen, tous les fans d’Ayreon y ont forcément songé un jour ou l’autre. Qu’ils soient rassurés, Arjen Lucassen y a lui-même songé, c’était même le projet initial de Transitus, le dixième opus du célèbre opéra rock/metal progressif qui s’émancipe de sa saga emblématique et de la science-fiction au profit d’une histoire surnaturelle.

Tout a été pensé dans cette optique, du choix des chanteurs à la participation de Tom Baker – le meilleur acteur ayant incarné Doctor Who selon Arjen – à la narration. Les circonstances ont fait que le projet de film a été mis en suspens, on pourra toujours se consoler avec la version roman graphique (ou comic book) de l’histoire. Il n’empêche que Transitus brille par ses qualités cinématographiques, par l’expressivité de ses chanteurs-acteurs et par une musique progressive moins metal qui respire davantage.

Dans l’entretien ci-après, Arjen Lucassen nous raconte ce projet ambitieux, revenant également sur l’évolution de son rapport au live depuis cinq ans, sur l’aspect financier d’Ayreon et sur le projet Ambeon qui aura vingt ans l’an prochain.

Lire l’interview…



Interview   

Ayreon : Arjen Lucassen remonte à la source


Arjen Lucassen, tête pensante d’Ayreon, mais également de Star One et de nombreux autres projets, ainsi qu’artiste solo, est un compositeur hyperactif, ce n’est plus à prouver ! Archétype du savant-fou, coupé du monde, réfugié derrière ses écrans et son monde imaginaire, le géant Arjen a tout de même daigné sortir de sa grotte pour venir nous parler de cet album, The Source, qu’il présente comme un prequel à la saga qu’Ayreon nous fait suivre depuis ses débuts, et à laquelle, pourtant, il avait annoncé avoir mis un terme avec l’album 01011001. Mais, dans le monde de Lucassen, rien n’est jamais figé dans le marbre !

Cet entretien, c’est aussi l’occasion de se glisser dans la tête de cet artiste prolixe, et d’essayer d’en savoir un peu plus sur son fonctionnement, notamment basé sur le challenge. Et pour finir, il partage avec nous quelques mots sur les trois concerts exceptionnel de The Ayreon Universe prévu pour Septembre à Tilburg, et le moins qu’on puisse dire est que ça promet !

Lire l’interview…



News Express   

AYREON : le casting complet du nouvel album dévoilé


Le casting complet des invités du prochain album d’AYREON, l’opéra metal progressif d’Arjen Lucassen, est entièrement dévoilé. L’album, dont le nom n’a pas encore été dévoilé, est prévu pour 2017 via Mascot Label Group. En savoir plus…



Interview   

Melted Space : espace de rencontres


Aucun artiste faisant de l’opéra metal ne ressemble à un autre, dans la mesure où cette appellation ne fait pas référence à un registre musical mais à un concept général d’album dont le fil rouge est une histoire interprétée par plusieurs chanteurs. Il s’agit d’un tout autre travail que celui de la réalisation d’un album traditionnel puisqu’en plus de l’écriture de la musique et des textes, l’auteur et les interprètes doivent se concentrer sur leur manière d’intégrer leurs parties musicales dans une histoire. Il s’agit donc d’un exercice intéressant qui permet souvent de faire sortir certains musiciens de leur zone de confort. En l’occurrence, le projet de Pierre le Pape, Melted Space, est un opéra metal intégrant sur ce nouveau disque The Great Lie quelques influences de metal extrême. Pierre a donc fait appel à des chanteurs tels que David Vincent (ex-Morbid Angel), Attila Csihar (Mayhem) et Niklas Kvarforth (Shining) que nous étions curieux de découvrir dans un tel contexte.

En plus de parler musique dans cette interview, on parle donc d’écriture, de mise en scène, de psychologie de personnages ou de jeu d’acteur. Et évidemment, passage obligé pour tout album estampillé « opéra metal », on parle du casting, élément vendeur mais aussi potentiellement traître de ce type de projet. Un casting incluant notamment l’incontournable en la matière, Arjen Lucassen, s’aventurant lui aussi en dehors de sa zone de confort, puisque présent ici en tant que simple invité.

Lire l’interview…



Interviews   

The Gentle Storm: Anneke and Arjen are in the same boat


It had to happen sooner or later. Anneke Van Giersbergen and Arjen Lucassen are two of the most established and talented Dutch artists in the larger rock and metal scene, and they’ve already crossed paths in Ayreon’s ambitious, progressive works (Into The Electric Castle, 01011001), with a success that we need not describe. Anneke has made countless appearances on stage and in the studio alongside other artists – among which Devin Townsend, of course, but also extremely varied bands like Pain Of Salvation, Within Temptation, Moonspell, or Napalm Death. Arjen, for his part, is known for using dozens of talented vocalists on his albums. Everything pointed at a common project between these two – and this project now has a name: The Gentle Storm. On March 23rd, Inside Music will release their first record, The Diary, which comes in two different versions for the price of one: the “Gentle” version, softer and more acoustic, and the “Storm” version, more epic and very much plugged.

We talked to the two musicians to know more about this collaboration, the idea of making two versions of the songs within a double album, and the theme said album is built around, the voyage of a Dutch sailor in the 17th century, aka the Dutch Golden Age. We also took this opportunity to talk about another highly creative mind, Devin Townsend, the theatrical project The Theater Equation, and The Gathering’s 25th-anniversary show, which Anneke was a part of alongside her former bandmates.

Read the interview…



Interview   

The Gentle Storm : Anneke et Arjen sont sur un bateau…


Ça devait arriver un jour. Anneke Van Giersbergen et Arjen Lucassen, deux des artistes hollandais les plus affirmés et doués du circuit rock et metal au sens large. Deux artistes connus pour avoir régulièrement croisés leurs chemins dans les œuvres progressives et ambitieuses d’Ayreon (Into The Electric Castle, 01011001), avec le succès artistique qu’on connait. Elle, Anneke, qui multiplie les apparitions aux côtés d’autres artistes, sur scène comme en studio – Devin Townsend bien sûr mais aussi des artistes aussi diversifiés que Pain Of Salvation, Within Temptation, Moonspell ou Napalm Death. Lui, Arjen, est réputé, à l’inverse, pour s’octroyer les services d’une multitude de chanteuses et chanteurs de talent sur ses albums. Tout dans l’histoire des deux artistes convergeait vers un projet commun, en duo. Et ce projet a aujourd’hui un nom : The Gentle Storm. Et dans quelques jours, le 23 mars exactement, sortira chez Inside Out Music son premier opus, intitulé The Diary. Un album qui a la particularité de se présenter sous deux versions différentes, la version dite « Gentle », plus douce et acoustique, et la version dite « Storm », plus grandiloquente et électrique.

Nous nous sommes donc entretenus avec les deux intéressés, dont la complicité ne fait aucun doute, pour en savoir plus sur cette collaboration, l’idée de présenter les chansons en deux versions dans un double album et la thématique du voyage d’un marin hollandais au XVIIème siècle, l’époque de l’âge d’or des Pays-Bas. Nous en avons profité pour parler, en sus, d’un autre grand créatif : Devin Townsend, mais aussi du projet théâtral The Theater Equation et le show anniversaire des 25 ans de The Gathering, l’ancien groupe emblématique d’Anneke, auquel la chanteuse a participé.

Lire l’interview…



News Express   

Le nom de la collaboration entre Arjen Lucassen et Anneke Van Giersbergen est connu


Arjen Lucassen, tête pensante d’AYREON, STAR ONE ou encore GUILT MACHINE, a dévoilé le nom de son nouveau projet, THE GENTLE STORM, qui est une collaboration avec la chanteuse Anneke Van Giersbergen. Le premier album du duo est prévu pour début 2015 et une tournée suivra avec des artistes hollandais mais sans Arjen Lucassen.



Interviews   

Ayreon: the theorem reassessed


Constantly reassessing oneself is essential, both in order to test our own limits but also to be able to move forward and allow renewal. It doesn’t mean that we always manage to do so, but at least, at the end of the journey, we always gain some maturity and self-comprehension. This is why the new Ayreon album took so long to be released after 01011001, which was judged too complicated and loaded according to its own creator.

Arjen Lucassen needed to take a step back in order to be able to look back, do things differently and see where this would lead him when it was time for him to get back in the game. The result is Theory of Everything: more legible, with “only” seven singers – which means ten fewer than the previous album – but for the first time composed of four songs, each longer than twenty minutes. A format that immediately reminds of the ambitious albums that progressive rock bands dared to offer in the 70’s.

However, this doesn’t stop the composer from remaining within a sort of continuity regarding his career. Indeed, instead of considering his last solo album as an outsider, he regards it as an essential milestone in many aspects which lead towards this new Ayreon opus, and doesn’t put aside the possibility of turning to science fiction again for the next episode. Arjen Lucassen is an impenitent sci-fi fanatic that somehow doesn’t fail to criticise the sequels of some major genre masterpieces in the following interview.

Read the interview.



  • Arrow
    Arrow
    Helloween + Existance @ Paris
    Slider
  • jeudi, 29 septembre 2022 à 9:56
    Strigoi – Viscera
    mardi, 27 septembre 2022 à 11:12
    The Dead Daisies : l’éveil dans la lumière
    lundi, 26 septembre 2022 à 16:45
    Bukowski – Bukowski
    lundi, 26 septembre 2022 à 11:24
    Greg Puciato : de l’autre côté du miroir
    mardi, 20 septembre 2022 à 12:07
    Behemoth à contre-courant
    mardi, 20 septembre 2022 à 11:24
    Bloodbath : zombie or not zombie ?
    lundi, 19 septembre 2022 à 20:36
    Bloodbath – Survival Of The Sickest
    1/3