ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Queensrÿche préserve son ADN


Ça fait maintenant dix ans et quatre albums que le chanteur Todd La Torre a intégré Queensrÿche. Si l’on met de côté le psychodrame de ces dernières années autour de l’ex-batteur Scott Rockenfield, le groupe poursuit avec régularité et en toute sérénité son entreprise de retour à son style originel. Queensrÿche a beau avoir été l’un des groupes de metal les plus novateurs dans les années 80 et début 90, les temps ont changé et surtout la scène a grandement évolué : difficile d’innover quand pratiquement tout a été fait. Nouvelle ère, nouvelle approche, vieilles méthodes. L’objectif est avant tout de faire de bonnes chansons, avec juste ce qu’il faut de progressif pour entretenir l’intérêt sans tomber dans la surenchère. Et force est de constater qu’avec Digital Noise Alliance, le combo s’en est donné les moyens, se regroupant en Floride accompagné de son producteur Christopher Harris alias Zeuss pour composer à l’ancienne et ressortant les vieux amplis de la grande époque.

A l’approche de quelques anniversaires clés – les quarante ans sur premier EP et ceux du premier album The Warning –, nous discutons de tout ça ci-après avec le chanteur, qui nous parle également des thématiques entourant le titre du disque, cette idée que la technologie ferait désormais partie intégrante de notre ADN en tant qu’êtres humains, pour le meilleur… et surtout pour le pire.

Lire l’interview…



Interview   

Todd La Torre (Queensrÿche) : l’homme de la situation


Que l’on accepte ou pas le Queensrÿche d’aujourd’hui, de retour aux sources, musicalement, mais amputé d’une bonne partie de ses membres fondateurs, on ne peut qu’être admiratif devant les multiples talents de Todd La Torre, chanteur de la formation depuis maintenant sept ans. Si The Verdict, le nouvel album, est le plus collaboratif qu’ait connu Queensrÿche depuis des années, c’est clairement La Torre qui y donne le plus de sa personne, officiant à lui seul à deux postes : au micro et derrière la batterie. Et pour cause, depuis trente ans, La Torre est avant tout… un batteur. C’est donc naturellement lui qui, quand Scott Rockenfield est parti en congé paternité pour une durée encore indéterminée, a pris les baguettes pour enregistrer les nouvelles musiques.

Ainsi, dans l’entretien qui suit, il nous raconte tout le cheminement ayant mené à une telle décision et les difficultés de communication qui se sont installées entre le groupe et son batteur de toujours. Il nous parle également de The Verdict, un album qui se veut musicalement mieux équilibré que ses deux prédécesseurs, mais posant également la question de l’avenir de l’humanité. Nous en avons par ailleurs profité pour en savoir plus sur le parcours de celui qui, adolescent, voulait devenir un « célèbre batteur de rock » mais qui, par une succession d’heureux hasards, s’est finalement retrouvé à remplacer l’un des plus grands chanteurs de l’histoire du metal !

Lire l’interview…



Nouvelles Du Front   

Affaire Queensrÿche : un accord amiable qui satisfait les deux parties


L’affaire Queensrÿche est enfin résolue ! « Enfin » car cela fait des mois que les deux parties – d’un côté le groupe Queensrÿche (représenté par Eddie Jackson, Scott Rockenfield, Michael Wilton, Todd La Torre et Parker Lundgren) et de l’autre Geoff Tate, son ex-frontman – s’opposent à propos de l’usage du nom du groupe. Une querelle juridique compréhensible puisque, quand on a plus de 30 ans de carrière derrière soi, on est avant tout défini aux yeux du public par le groupe qui vous a donné la possibilité de vous faire « un nom » dans le milieu musical. En ce sens l’accord amiable trouvé entre les deux parties paraît, comme l’a déclaré Geoff Tate à Billboard.com « gagnant/gagnant ».

Pour rappel voici le communiqué des deux parties qui avait vu le jour suite à cet accord : « Nous voulions informer les fans de QUEENSRŸCHE à travers le monde qu’un accord amiable a été trouvé entre Eddie Jackson, Scott Rockenfield, Michael Wilton et Geoff Tate concernant l’usage futur du nom QUEENSRŸCHE. Selon cet accord, les trois membres originaux du groupe – Eddie Jackson, Scott Rockenfield et Michael Wilton – ainsi que les récents membres, Todd La Torre et Parker Lundgren, seront les représentants de la seule entité susceptible d’enregistrer et de tourner en tant que QUEENSRŸCHE, de jouer des morceaux issus de l’intégralité de leur répertoire qui représente près de 30 ans de carrière. Le chanteur originel de QUEENSRŸCHE, Geoff Tate, continuera d’enregistrer, de jouer en live et de mener ses autres projets créatifs et, au nom de cet accord, aura les droits exclusifs d’interpréter les albums Operation: Mindcrime I et II en intégralité dans le cadre de performances uniques. »

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

L’affaire Queensrÿche : tout ce que l’on n’a pas envie de voir dans la musique


Suite à l’annonce, il y a quelques semaines, de l’éviction de Geoff Tate de Queensrÿche, puis aux accusations de ce dernier envers ses anciens collègues, l’affaire est passée dans les mains de la justice sur la question relative au droit d’utilisation du nom Queensrÿche. Très rapidement, les personnes concernées directement ou indirectement par le conflit, à savoir des membres du groupe, l’épouse de Geoff Tate, mais aussi des producteurs et musiciens de session ayant travaillé avec Queensrÿche ont été appelés à témoigner. Ces nombreux témoignages, qu’ils proviennent de l’une partie comme de l’autre, révèlent un malaise au sein de l’équipe qui ne date pas d’hier.

Ces déclarations, toutes sous serment, ont été publiées sur le site de relais de news Blabbermouth.net et abondent de contenu, les divers musiciens racontant en détails de nombreux épisodes précis de leur carrière remontant, pour certains, à près de vingt ans ! Un contenu dense et important représentant au total plus d’une cinquantaine de pages qu’il est nécessaire de synthétiser afin d’avoir une vision d’ensemble la plus claire possible. Il s’agit là d’une plongée dans un enfer juridique que, par une passion certes naïve pour le travail des artistes, l’on n’a pas nécessairement envie de découvrir.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Arch Enemy @ Lyon
    Slider
  • 1/3