ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

Evergrey has recovered again


At the end of this interview you will know everything about the crisis that Evergrey went through and above all Tom Englund (vocals/ guitar) and Rikard Zander ( keyboards/ back vocals) who are the only survivors from a heartbreaking separation.

Actually we have spent most of the interview speaking with Tom about that episode which almost  cost the band its life. The leader proves to be particularly talkative concerning how the facts took place and honest regarding his feelings. He gladly shares with us some pieces of dialogues (« I felt that I wanted to prove myself to you ») and some of his thoughts (« Maybe we did do seven great albums and I should be happy with that ») he had at that time.

Glorious Collision, a punchy album, with a significant title, is a reaction both in its music and its lyrics to that difficult year 2010. An album which could be the soundtrack of those moments when we had to recover from a devastating collision.

Click here to read the interview…



Interview   

Evergrey s’est relevé


A l’issue de cet entretien vous saurez tout, non pas sur le zizi (admirez la performance que d’avoir réussi à placer ce terme dans un tel contexte. On est un obsédé ou on ne l’est pas), mais sur la crise qu’a traversé Evergrey et plus particulièrement Tom Englund (chant/guitare) et Rikard Zander (claviers/chœurs), seuls rescapés d’une séparation déchirante.

Nous avons en effet passé la majeure partie de cet entretien avec Tom à évoquer cet épisode qui a failli coûter la vie au groupe. Le leader se montre particulièrement loquace quant au déroulement des faits et sincère quant à son ressenti. Il partage volontiers avec nous quelques dialogues (« J’avais le sentiment de vouloir te prouver de quoi j’étais capable ») et quelques pensées (« peut-être que nous avions fait sept albums géniaux et que je devrais m’en contenter ») qu’il a eus à l’époque.

Glorious Collision, album percutant, au titre évocateur est une réaction tant au niveau de la musique que des textes à cette difficile année 2010. Un disque qui pourrait être la bande son de ces moments que l’on a mis pour se relever après un choc dévastateur.

Cliquez ici pour lire l’entretien…



Concours   

Exclusif : gagne ton plot de signalisation « Plot-Laris » dédicacé par Stratovarius !


Radio Metal poursuit sa collection d’objets insolites dédicacés par lesartistes. Les meilleures histoires étant celles qui ont pour origine un coup de tête, cette nouvelle tradition n’avait rien de calculé ni de prémédité. Simplement une idée stupide comme j’en lance à longueur de journée aux studios. Il n’a suffi que d’un paquet de jambon qui traînait par là et la tradition était lancée.

Objet : Plot de signalisation
Artiste : Stratovarius
Contexte : Séance de dédicace du groupe chez le disquaire Gibert Joseph de Lyon

A la place du traditionnel texte vous relatant comment l’objet a été sélectionné puis vous contant l’épopée qui en a découlé, nous nous sommes dits qu’une vidéo du périple serait plus attendue ! Vous noterez au passage les progrès significatifs du Doc’ en tant que cadreur. Visiblement son épilepsie s’est dissipée.


Pour gagner cet objet en série limitée à un exemplaire, rien de plus simple : il te suffit de laisser ton nom, prénom, adresse postale et numéro de téléphone dès maintenant à concours [at] radiometal.fr. Le gagnant sera tiré au sort dans Anarchy-X jeudi 20 janvier à 21h. Le tirage au sort sera effectué par les membres de The Oath qui seront nos invités dans les studios.

P.S. : Merci à Julien pour la suggestion du nom !



Nouvelles Du Front   

Stratovarius à Lyon ce soir : concert compromis ?


Nous venons juste de parler à Timo Kotipelto, chanteur de Stratovarius. Le même qui, pas plus tard qu’hier à Paris, avait pris la peine de venir annoncer à son public qu’étant malade, il ne pouvait pas chanter et donc assurer le concert. Respect : la plupart des groupes envoient un communicant décevoir le public à leur place.

Nous avons pu discuter avec lui à l’occasion de la séance de dédicaces qui se tenait il y a quelques minutes chez le disquaire Gibert Joseph de Lyon. Séance de dédicaces à propos de laquelle le groupe n’était visiblement pas avisé. Lorsque notre contact est passé les prendre, ils dormaient encore et ne savaient rien de cette séance. C’est donc des musiciens fatigués, tirés du lit et légitimement peu enthousiastes qui se sont présentés à leurs fans. Timo, les yeux rouges et sirotant une tisane, avait l’air particulièrement épuisé. Mais le groupe s’est fait violence et s’est montré respectueux et aimable vis-à-vis de son public, plaisantant sans problèmes avec celui-ci.

Ce qui fera office de consolation si le groupe annule également sa prestation de ce soir. De son propre aveu, Timo, atteint d’une bactérie, ne sait pas du tout si son état de santé lui permettra de chanter ce soir. Ca a l’air en tout cas plutôt mal parti…

NB : Vous saurez rapidement pourquoi Timo et moi-même posons avec un cône de signalisation.



Nouvelles Du Front   

Je demande des excuses


Vendredi dernier je suis allé voir mes amis de Zoe qui passaient au Metal Café, un bar lyonnais. En ouverture, il y avait le groupe Bad Siam Cat qui fait dans le garage rock de bonne facture. Metalo préférant honteusement se prendre des pintes dans un autre bar situé à deux pas du mien, j’étais en conséquence le seul représentant du staff de Radio Metal venu prendre sa double dose d’artistes High Hopes dans la tête !

Si je me permets aujourd’hui de vous raconter ma life, comme disent les décérébrés qui composent notre jeunesse actuelle, c’est parce qu’il va falloir maintenant que vous vous excusiez. Alors je sais que ce n’est pas spécialement simple et que ça va embêter l’ego des monstres de prétention que vous êtes mais je ne vous laisse pas le choix de toute façon : si vous ne vous excusez pas dans les commentaires de cet article alors votre adresse IP sera automatiquement saisie et vous ne pourrez plus jamais revenir sur le site de Radio Metal. L’écoute de Radio Metal vous sera également refusée car vous êtes allés trop loin. Et ne me prenez pas maintenant de haut, genre : « mais pourquoi il est pas content ? » ou « il nous emm*rde, il parle de quoi là ? » parce que moi les coupables qui jouent les vierges effarouchées, ça va bien deux minutes !

Lorsque Bad Siam Cat a démarré son set dans le sous-sol du Metal Café, et je comprends dedans Carl membre de l’entourage du groupe Zoe qui surveillait le stand merchandising, nous étions quatre (!). Alors même si très rapidement on s’est retrouvés une petite trentaine, j’attends maintenant que vous reconnaissiez, lyonnais ou non-lyonnais, que vous avez fait une sacrée bêtise en restant chez vous !



Potin   

Ninkasi, déesse de la bière


Pour nous autres Lyonnais, le nom de Ninkasi signifie deux choses. Primo : une salle de concert où tous les membres de l’équipe de Radio Metal ont déjà pu y vivre quelques superbes concerts (mais pas celui de WASP) et y perdre quelques litres de sueur compensés par l’ingurgitation de bien plus de litres de bière. Ce qui nous amène justement au second point : le Ninkasi, c’est aussi une brasserie produisant une grande variété de bières (bien meilleures à la pression qu’en bouteille, soit dit en passant, alors amenez-vous sur Lyon pour la déguster).

Mais voilà que ce nom n’est plus uniquement lié à une spécialité lyonnaise. En explorant la jungle des sites dédiés au metal, l’Animal est allé renifler du côté de la case Metal Sucks et voilà que le nom du « Ninkasi » vient percuter sa rétine dans un article parlant de bière ! Mais, ô coïncidence !, rien à voir avec notre brasserie locale, en fait si un peu : ce même nom est aussi partagé avec une vieille déesse sumérienne que nous sommes nombreux à adorer, Ninkasi, déesse de la bière dont le nom signifie « Dame qui remplit la bouche » (tout un programme) et avec une brasserie américaine, de l’Oregon plus précisément.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Hellfest - Mainstage 2 - Jour 2
    Slider
  • 1/3