ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Live Report   

Avenged Sevenfold au septième ciel


Le 28 octobre dernier, Avenged Sevenfold nous livrait leur septième album, sans doute le plus abouti et le plus prenant de leur carrière : The Stage. Dans le cadre de la tournée mondiale pour mettre en avant sa dernière pépite, A7X se produisait à l’O2 Arena de Londres ou, à l’instar du Royaume-Uni, les fans ont eu le privilège d’un guest de choix (en plus de Disturbed) puisque les Suédois d’In Flames sont venus alourdir l’affiche. La date de ce samedi soir affichait donc bien évidemment complet, et une autre date à l’O2 a donc été prévue pour M. Shadows et sa bande.

Un avant-goût du concert parisien qui aura lieu le 2 mars prochain à l’AccorHôtels Arena de Paris, ainsi que le 28 février au Zénith de Lille, afin de découvrir la mise en scène prévue pour toute cette tournée afin d’accompagner l’album. Un rendu scénique qui, au vu de son titre et de son concept, laisse présager d’un gigantisme alléchant.

Lire la suite…



Chronique   

Avenged Sevenfold – The Stage


Avenged Sevenfold - The StageQue peut bien réserver Avenged Sevenfold ? Initialement groupe de metalcore, ces derniers ont considérablement fait évoluer leur style en empruntant les recettes qui font mouche : un retour des solos de guitares et de riffs à l’efficacité évidente. Certains diront même que les californiens ont effleuré le plagiat, tant les ressemblances avec Metallica et autres titans sur Hail To The King (2013) se faisaient sentir (« This Means War » & « Sad But True »…). Certes, le procédé a marché et aujourd’hui personne ne peut nier qu’Avenged Sevenfold est une pointure sur laquelle il faut compter, une grosse machine parfaitement huilée très bien insérée dans le circuit économique du metal. À ce titre, Avenged Sevenfold continue de déchaîner les passions, et autant dire que leur nouvel album The Stage ne laissera pas grand monde de marbre, à l’image de son annonce abrupte qui avait pris tout le monde de court, sans aucune information préalable.

Lire la suite…



Interviews   

Avenged Sevenfold draw new borders for their kingdom


Getting simpler, feeling lighter, going back to being a group of buddies as much as (or maybe even more than) a band – that’s what Avenged Sevenfold have been doing, aside from touring, between the mourning album that was Nightmare and Hail To The King, their new record. A record whose aim, despite (or thanks to) this desire to make things simpler, is also to become a classic in the band’s discography, and even in metal; to be the cornerstone that will have to support the new era the band entered despite themselves with the death of The Rev, and to show that the kingdom is solid and united once more.

The start of this new chapter is also an opportunity for the band to define themselves, after being classified for so long as metalcore (a label that no longer applies) and before other people try to define them erroneously. During this interview, M Shadows, the band’s singer, helped us understand how Hail To The King will draw new boundaries to their domain, and explained what happened to the much decried first artwork for the album.

Read the interview.



Interview   

Avenged Sevenfold définit les nouvelles frontières de son royaume


Faire plus simple, se sentir plus léger, redevenir une bande de potes autant (si ce n’est plus) qu’un groupe, c’est ce qui, hors des tournées, a occupé Avenged Sevenfold entre Nightmare – l’album du deuil – et Hail To The King, leur nouvel opus. Un disque qui, malgré (ou via) cette ambition de simplifier les choses, a aussi celle de devenir un classique dans la discographie du groupe, voire du metal, afin d’être la pierre de soutien qui devra porter la nouvelle ère dans laquelle est entré, de force, le groupe avec le décès de The Rev et montrer que le royaume est de nouveau solide et uni.

Il est aussi temps pour le groupe de se définir à l’entrée de ce nouveau chapitre, après avoir été aussi longtemps catalogué dans la case metalcore, qu’il n’occupe plus depuis un bon moment, et avant que d’autres ne tentent encore de les définir de façon erronée. M Shadows, chanteur du combo, nous a donc aidé dans cet entretien, à voir comment Hail To The King représente la nouvelle constitution de leur domaine. Tout en nous expliquant ce qui est arrivé au premier artwork dévoilé pour ce disque et qui avait tant fait parler…

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3