ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

Richard Z. Kruspe: The balance between Rammstein and Emigrate


Guitarist Richard Z. Kruspe doesn’t lack honesty. In 2008 already, when Emigrate’s first album was released, he told the media how distressful Rammstein’s creative process was for him – that very distress being the reason behind his side-project. Seven years later, Kruspe is back with a second album, Silent So Long. Now more than ever, Emigrate is a counterweight to Rammstein and allows him to fulfill his artistic potential.

The guitarist-turned-singer has developed his vision and his project, which has now become an open, collaborative entity, with Kruspe as the conductor. In the following interview, he explains the genesis of Silent So Long and his state of mind within Emigrate, as well as the balance his own band maintains with Rammstein. The honesty in every answer is a credit to him.

Read the interview…



Interview   

Richard Z. Kruspe : l’équilibre vital entre Rammstein et Emigrate


Le guitariste Richard Z. Kruspe ne manque pas de franchise. Il avait déjà, en 2008, à la sortie du premier album d’Emigrate, fait part aux média de sa détresse au sein du mastodonte allemand Rammstein lors des processus créatifs, expliquant par là la raison de son échappée via un nouveau projet. Sept ans plus tard Kruspe revient avec un deuxième album, intitulé Silent So Long, considérant plus que jamais Emigrate comme un contre-poids à Rammstein lui permettant de s’épanouir en tant qu’artiste.

Le guitariste devenu chanteur a mûri son projet, sa vision, qui devient aujourd’hui une entité ouverte et collaborative, tout en restant chef de l’orchestre. Kruspe explique dans l’interview qui suit la genèse de Silent So Long et l’état d’esprit qui l’anime au sein d’Emigrate, revenant sur l’équilibre vital que ce dernier entretient avec Rammstein, encore une fois avec la franchise qui l’honore.

Lire l’interview…



Potin   

Faux amplis, vrai raté : Machine Head s’énerve


Créer le buzz justifie-t-il le fait de monter en mayonnaise un sujet non maîtrisé, ce qui, en dépit de relayer une information essentielle, donnera une audience plus grande à un média ? Question légitime, surtout à l’heure d’une nouvelle non-polémique au sujet des « faux amplis » qui garnissent les scènes.

L’un des derniers « scandales » en date remonte à fin juin. La cible : Black Veil Brides et la photo ci-conte montrant des caisses d’amplis creuses. Les snipers du dimanche : certains médias Internet qui en ont fait leur pain béni et ont relayé une info balancée sur un réseau social par un pote d’un pote. Et comme si c’était à la mode, deux semaines après, la radio texane KLAQ se ruait sur ce terrain en se payant un gros titre aux allures de dénonciations à l’encontre des respectés Machine Head qui utilisent aussi de faux amplis sur scène, un artefact qui remonte à la nuit des temps du Rock.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

John 5 : 100% zombie


Même pas une petite date supplémentaire en France, même pas rajoutée comme ça, en loucedée, alors qu’on nous avait affirmé il y a deux mois que des dates pouvaient être ajoutées à cette tournée des « Twins Of Evil ». Mais non, ceux qui aiment Marilyn Manson et Rob Zombie prendront le train, l’avion, le ferry… ou habite à Luxembourg, les veinards. Et ceux qui aiment Marilyn Manson et Rob Zombie et qui espéraient (un peu comme nous) que – parce que deux musiciens de l’un sont des anciens membres du groupe de l’autre – le guitariste John 5 et le batteur Ginger Fish viendraient taper le bœuf sur scène avec Manson, en souvenir du bon vieux temps, peuvent toujours aller confier leurs fantasmes déçus à leur journal intime My Little Pony.

John 5 l’a affirmé à Yahoo Voices : il n’y aura pas de réunion sur scène. « Non, non, non. Je suis un Zombie 24 heures sur 24. C’est ce que je suis et c’est ce que je serai aussi longtemps que Rob aura besoin de moi. Quand je suis dans un groupe, je suis impliqué. Je sais que plein de gens aimerait voir ça mais… Je suis un zombie. »

Lire la suite…



CR De Festival   

Festival Heavy MTL : on reviendra à Montréal


Le 11 et 12 Août 2012 est organisé LE festival de Metal du Québec : le Heavy MTL (jeux de mots entre Heavy Metal et MTL, l’acronyme de Montréal). Ce festival est d’ailleurs jumelé avec Heavy TO (Toronto), où certains groupes jouent pour les deux festivals durant le week-end.

Le festival se situe au Parc Jean Drapeau, sur l’île Sainte-Hélène sur le fleuve Saint-Laurent. Le site est facile d’accès, il suffit de prendre le métro directement de la station centrale Berri-Uqam (deux stations sortie Jean Drapeau). On peut aussi y accéder en voiture, mais il ne faut pas oublier que c’est une île donc avec un seul accès, ce qui peut rendre les retours en ville parfois un peu difficile…

De nombreux artistes sont programmés, près de 40 en deux jours, répartis sur trois scènes : la scène principale «HeavyMTL», la scène «Jägermeister» (côte à côte) et la «Scène de l’Apocalypse» qu’on appelle ici Heavy, Jäg et Apo. A peine entré sur le site du festival, il faut faire face aux clichés avec « Enter Sandman » de Metallica en fond sonore… alors suivons plutôt ce grondement de double-pédale qui nous conduit à la scène Apocalypse. Son auteur : le batteur de Fleshgod Apocalypse.

Après la mise en ligne des comptes-rendus du Power Prog And Metal Fest, du Sonisphere Espagnol, du Nancy On The Rocks, du Download, des Métallurgicales, du Hellfest, du Graspop, du Main Square, du Sonisphere France, du Rock d’Ay, de l’Amphi Fest, du festival Léz’Arts Scéniques, de celui de Carcassonne avec Alice Cooper, de la Hard Rock Session et du Motocultor (ouf !), RM vous propose son live report du Heavy MTL 2012.

Lire la suite…



Blow Up Your Video   

Marilyn Manson, l’antipape anti-pop


Aussi peu convaincu soit-on par le dernier album de Manson, Born Villain, on a quand même été content d’apprendre que le titre « Slo-Mo-Tion » allait être le nouveau single qui en serait issu et qui donc bénéficierait d’un clip. Content parce qu’il s’agit certainement d’un des meilleurs titres de cette galette, nous rappelant évidemment certains morceaux passés de Manson, en plus adouci certes (mais la saveur y est encore) et qui donc rendra le visionnage d’un nouveau clip pas trop désagréable pour les oreilles.

Et donc, on se retrouve face à cette vidéo et on se dit – passé l’impression de déjà-vu (encore) avec la peinture corporelle fluo – que Marilyn Manson, même avec une musique moins rentre-dedans, moins agressive, moins « metal » oseraient même dire certains, n’est toujours pas un artiste pop ou « commercial » (dans un usage toujours très mal employé de cet adjectif) et loin de là car on ne pourrait pas montrer ça à 17h à la télévision, sur des chaînes musicales comme Direct Star ou autres.

Voir le clip…



Nouvelles Du Front   

Tournée Rob Zombie et Marilyn Manson : comme une évidence


« It had to happen. » « Ca devait arriver. » C’est par ces mots que commence le communiqué annonçant cette tournée Twins Of Evil sur le site de Rob Zombie. Et comment dire le contraire tant cela sonne comme un évidence. Ceux qui furent les deux plus grands héritiers du shock-rock théâtral d’un Alice Cooper dans les années 90, agrémentant l’un comme l’autre cet héritage d’une bonne couche d’indus, vont pour la première fois partager une tournée commune.

Le périple de ces « Jumeaux du Mal » partira des États-Unis le 28 septembre (J Devil, alias Jonathan Davis de Korn, jouera les DJ en première partie sur cette portion américaine de cette tournée) avant de débarquer fin novembre de ce côté de l’océan Atlantique pour un premier lot de quatre dates au Royaume-Uni, avant d’envahir le continent européen lui-même le 1er décembre avec une première date au Luxembourg ; ce qui est, pour les francophones la première des deux seules dates annoncées pour le moment, la seconde étant à Bâle, en Suisse, le 10 décembre.

Lire la suite…



Concours   

Concours : Marilyn Manson rime avec Carcassonne


Radio Metal et le festival de Carcassonne vous proposent de gagner des places pour le concert de Marilyn Manson qui aura le 19 juillet. Pour cela, il vous suffit simplement de répondre juste à la question suivante :

« Quelles sont les dates de début et de fin du festival de Carcassonne ? »

Envoyez-nous dès maintenant votre réponse à concours[arobase]radiometal[point]fr (Objet : Marilyn Manson). Un seul mail par personne est possible. N’oubliez pas de préciser votre adresse mail, votre adresse postale ainsi que vos nom et prénom. Dans le cas contraire, vous subirez le supplice de la blague de Spaceman et votre participation ne sera pas prise en compte !

Rappel : Nos partenaires vous offrent encore plus de cadeaux si vous adhérez à Radio Metal.



Metalanalyse   

Marilyn Manson contemple le monstre dans le miroir du passé


Un jour en bête noire de l’Amérique puritaine, dix ans plus tard, en poète peut-être déchu, plus sombre, plus torturé que provocateur, le nom de Manson reste connu et reconnu dans le monde de la musique. Que ce soit pour son caractère de bête de foire ou pour ses œuvres musicales. La discographie de Brian Hugh Warner, de son vrai nom, est longue et n’a jamais arrêté de se diversifier depuis le Portrait Of An American Family de 1994. Alors, bien sûr, suite à la venue de son petit nouveau, Born Villain, le monde du metal regarde du coin de l’œil – car encore sceptique sur ce nouvel opus – ce que Manson a bien pu créer. Un scepticisme qui s’explique suite à ses deux derniers albums Eat Me, Drink Me (2007) et The High End Of Low (2009) qui ont été accueillis avec froideur, y compris par ses fans ne souhaitant, majoritairement, qu’entendre un nouvel Antichrist Superstar.

Lire la suite…



Blow Up Your Video   

Marilyn Manson en pleine lucarne


L’oiseau de nuit en mal de culture en tube cathodique prend généralement deux voies sur sa télécommande (de préférence éloignées de chaînes où on tenterait de nous broyer le cerveau entre deux dalles de pubs) : Arte (avec parfois des sujets pas très glamours sur la république de Weimar ou les bidonvilles de Bangkok), ou les chaînes de France Télévision pour des ambiances plus pop et décontractées.

C’est ainsi qu’on peut se retrouver à 23h30, un mercredi soir, à regarder « Monte Le Son » sur France 4, surtout parce qu’on nous promet de parler du nouveau single de Marilyn Manson. Pas forcément attiré par l’idée de découverte (sur le sujet, on s’est déjà fait une idée depuis un bail), on est avant tout curieux de voir comment cette nouveauté va pouvoir être traitée sur le service public.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3