ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Allegaeon : mourir pour vivre plus fort


Si on devait se fier aux paroles du guitariste Greg Burgess, surtout si l’on découvre Allegaeon avec celles-ci, il y a parfois de quoi prendre peur ou au moins être dubitatif : panne créative, un album douloureux à composer, mauvaise interprétation sur la direction musicale à suivre, auto-dénigrement, un groupe qui se tire des balles dans le pied… Pourtant, Apoptosis, cinquième album des Américains, est une petite bombe de death metal progressif/technique, et si l’on en croit Burgess, le mérite revient essentiellement à ses collègues, pour qui il ne tarit pas d’éloges. En réalité, on n’a tout simplement pas l’habitude d’avoir affaire à des artistes aussi honnêtes et autocritiques ; c’est peut-être justement une des raisons pour lesquelles Allegaeon parvient à se surpasser à chaque album, ça et sa capacité à rebondir à chaque départ de membre et à tuer les fausses bonnes idées s’il le faut.

Honnête donc, y compris lorsqu’il s’agit d’évoquer avec amertume le cas de Tim Lambesis, le chanteur d’As I Lay Dying, mais aussi révélateur, que ce soit sur les épineux choix artistiques ou les difficultés éprouvées pour maintenir un tel groupe à flot. Greg Burgess, qui a la particularité d’avoir un pied dans le classique et un autre dans le metal, comme il nous en parle également, est généreux dans ses réponses à nos questions et donc forcément instructif.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3