ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Live Report   

Soirée nostalgie avec Cradle Of Filth et Moonspell


Voici une soirée consacrée à deux groupes, Cradle Of Filth et Moonspell, qui auront bercé une génération de fans par leur noirceur et mélancolie. Sans oublier ce brin de rébellion et de gothisme. Ce concert était donc un moyen efficace de se prendre un coup de nostalgie. Pourtant ces groupes continuent d’être actifs. Si les Portugais de Moonspell ont sorti 1755, leur onzième album, Dani Filth et ses collègues proposent eux Cryptoriana – The Seductiveness Of Decay, quinzième disque de la discographie des Anglais. Si les styles des deux groupes restent différents, l’ambiance est bien présente dans le public.

Le dernier concert observé de Moonspell remonte à l’Alcatraz Fest où le son et les lumières n’avaient pas eu le même éclat qu’en salle. Ce soir, Fernando Ribeiro arrive avec une grande lampe à huile et démarre dans une ambiance très marécageuse la soirée. Le ton est posé et on peut profiter de la musique. Si le concert est toujours très sombre, on note l’effort effectué pour animer le set.

Lire la suite…



Galerie Photos   

Cradle Of Filth + Moonspell @ C.C John Lennon, Limoges, France, 18/02/2017




Interview   

Moonspell : la tragédie portugaise


De nombreux artistes le savent d’expérience, quand l’inspiration frappe à la porte, il est sage de ne pas la faire attendre, et encore moins de l’ignorer. Voilà comment un simple EP prévu pour n’être qu’un bonus du prochain DVD de Moonspell s’est vu prendre de l’ampleur et devenir un album à part entière. Le résultat s’intitule 1755, année du célèbre grand tremblement de terre de Lisbonne qui sert de base thématique au disque. Moonspell a toujours cherché à se tenir à l’écart des clichés du metal, que ce soit en touchant à l’histoire, la philosophie ou la poésie, grâce à l’érudition de son frontman Fernando Ribeiro, mais 1755 a ceci en plus qu’il va directement puiser au plus profond de la culture et l’identité portugaise, allant jusqu’à chanter en portugais pour la première fois sur la totalité du disque.

Ainsi nous avons joint Ribeiro pour qu’il nous explique la conception de cet album d’ores et déjà à part dans la discographie du combo, mais également pour évoquer les implications historiques de ce tremblement de terre qui a fondamentalement changé le Portugal mais a aussi vu des répercutions, chez les philosophes par exemple, jusque dans le reste de l’Europe.

Lire l’interview…



News Express   

AVANT-PREMIERE MOONSPELL : le nouvel album 1755 en écoute intégrale


MOONSPELL sortira son nouvel album, intitulé 1755, le 3 novembre via Napalm Records. En savoir plus…



Chronique   

Moonspell – 1755


Moonspell n’a pas froid aux yeux. Fort du succès d’Extinct (2015), la formation portugaise envisageait de produire un disque autrement plus ambitieux, entièrement en portugais, en s’appuyant sur le tremblement de terre de Lisbonne survenu en 1755. L’année marque la destruction quasi-intégrale de la ville catholique le jour de la Toussaint. L’ampleur des dégâts et la coïncidence temporelle a induit de nombreux questionnements philosophiques et théologiques (Voltaire et sa critique de Leibniz notamment) qui ont amorcé une nouvelle ère pour la capitale portugaise. Le concept devait à l’origine ne concerner que quatre titres bonus du dvd live Lisboa Under The Spell prévu pour 2018, seulement Moonspell a décidé de ne pas faire les choses à moitié… L’idée qui anime 1755 est en apparence simple selon le chanteur Fernando Ribeiro : c’est le récit d’un survivant du séisme vagabondant au sein des ruines. La réussite de l’album est de le crédibiliser sans peine.

Lire la suite…



News Express   

MOONSPELL dévoile la nouvelle chanson « Desastre »


MOONSPELL sortira son nouvel album, intitulé 1755, le 3 novembre via Napalm Records. En savoir plus…



News Express   

MOONSPELL dévoile la nouvelle chanson « Evento » via une lyric vidéo


MOONSPELL sortira son nouvel album, intitulé 1755, le 3 novembre via Napalm Records. En savoir plus…



CR De Festival    Live Report   

L’Alcatraz : la prison dont on ne veut plus sortir


Dixième édition pour l’Alcatraz ! Situé dans la région flamande, cet événement qui se déroule dans la ville de Courtrai a l’habitude de proposer du lourd avec par exemple Marilyn Manson en 2014, Nightwish en 2015 ou le dernier show de Twisted Sister en 2016. Le festival pour ses dix ans avait pour objectif de nous fournir une belle affiche pour fêter tout cela. Et avec Saxon, Amon Amarth, Ghost, Korn etc., force est de constater qu’on a été servi. Il est à noter que pour la première fois en dix ans, le festival s’est déroulé sur trois jours. Mais dans un premier temps, parlons des groupes qui ont joué le vendredi soir pour mettre l’eau à la bouche des premiers festivaliers.

Une soirée placée sous le signe du heavy metal avec des groupes plus marquants que d’autres mais avec une qualité globale au rendez-vous. On retiendra surtout de ce début de festival quelques noms. Comme Evil Invaders, des Belges jouant du thrash comme on pouvait en faire dans les années 80. Une attitude clichée à souhait avec au menu cheveux longs, guitares en V, moustache et chaines sur scènes : bref tous les ingrédients pour vous faire remonter le temps.

Lire la suite…



News Express   

MOONSPELL dévoile la nouvelle chanson « Todos Os Santos » via une lyric video


MOONSPELL sortira son nouvel album, intitulé 1755, le 3 novembre via Napalm Records. En savoir plus…



News Express   

MOONSPELL tease la nouvelle chanson « Todos Os Santos »


MOONSPELL sortira son nouvel album, intitulé 1755, le 3 novembre via Napalm Records. En savoir plus…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3