ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Reuno (Lofofora) à l’épreuve de nos questions


Lofofora, c’est déjà plus de vingt ans d’existence, de lutte, de colère mais aussi d’amour (si, si !). Amour pour ce public toujours au rendez-vous quel que soit le jour, quelle que soit l’heure pour leur offrir jusqu’à leur dernière goutte de sueur. Amour aussi pour les copains ; présents ou disparus, ils auront toujours une place pour eux sur scène, sur disque et dans leur cœur.

Mais Lofo n’a pas beaucoup de temps pour l’amour ou pour commémorer le passé (« La belle époque c’est demain », nous dit Reuno), car tant qu’ils auront la rage et des motifs de gueuler, ces gars-là auront de l’avenir et continueront de bétonner l’Hexagone sous des couches de rock dur.

Et la huitième couche vient d’être posée : L’Épreuve du Contraire, tout nouvel album studio qui vient de s’ajouter à la discographie du groupe parmi ses meilleurs opus, et au lendemain de la sortie duquel Reuno a accepté de se soumettre à l’épreuve de nos questions en direct dans l’émission Anarchy X. Et dans un dialogue décontracté, on n’est jamais très loin d’accoucher d’un philosophe. Si l’homme est en quête de sagesse, l’artiste doit peut-être souffrir et se battre ou s’identifier à ces taulards que le chanteur a côtoyé, nous raconte-t-il, chez qui il a trouvé des exemples de sages et auquel il rend hommage sur ce nouvel album. Il nous en parle ci-dessous ainsi que de ses autres groupes : Mudweiser et le Bal des Enragés, parmi d’autres sujets comme leur passage au Hellfest, la place de la création musicale dans les médias, les concerts-anniversaires et, avec quelques sanglots dans la voix, de Schultz (Parabellum) qui venait de nous quitter quelques jours plus tôt.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3