ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Ultraphonix : ni règle, ni contrainte


« Je ne vais pas ralentir. La créativité frappe par vagues et quand elle frappe, parfois elle dure un petit moment, et alors tu dois surfer sur la vague. C’est une responsabilité morale. » Voilà dans quel état d’esprit se situe aujourd’hui le guitariste George Lynch. Il suffit de dresser la liste de ses groupes et projets actuels : Lynch Mob, Sweet & Lynch, KXM, The Banishment, The End Machine (avec ses compères instrumentistes de Dokken, dont on apprend un peu plus ci-après), sans oublier Dokken avec qui il fait des reformations épisodiques. Mais le groupe qui nous intéresse pour l’heure est Ultraphonix, avec qui il vient de sortir un véritable OVNI : l’album Original Human Music.

Collaborant avec le chanteur Corey Glover (Living Colour), le bassiste Pancho Tomasello (ex-WAR, Philm) et le batteur Chris Moore, George Lynch prend plaisir à naviguer entre les styles – metal, funk, blues, psychédélique, etc. -, sans grand souci de cohérence, ni réflexion très poussée, pour un résultat aussi étonnant que qualitatif. Des nouvelles perspectives que lui offrent un tel projet sur son jeu de guitare, jusqu’à son attachement à l’expression militante dans le rock, George Lynch partage avec nous sa personnalité éclairée.

Lire l’interview…



Interviews   

Trevor Dunn (Tomahawk) is one of these weird guy whom we call an artist


Are bass player Trevor Dunn and the great Mike Patton inseparable? Both met in high school, when they were kids, and discovered that they had in common a kind of intellectual marginality. Since, they’ve been involved in different projects, in the first place the sorely missed Mr. Bungle, but also Fantômas or with the whacky sax player John Zorn. As Dunn replaced Kevin Rutmanis in Tomahawk, this duo is currently working again together. Both share a complete “I do what I want” attitude to give free rein to their extravagances. And when we asked Dunn if he thinks he has already gone too far, he simply answers : « It’s just music, you know! »

After six long years, Tomahawk have released Oddfellows, their new record and follow-up to Anonymous. Oddfellows may not be the craziest record in which Dunn and Patton are involved, but we do find again this creative freedom that we love in them and that Duane Denison, the band’s conductor, has always managed to inject into his work in Tomahawk.

It was therefore the opportunity to do a little interview on the phone with Dunn, so that we could know more about the record, but also about his artistic self and about his relationship with Mike Patton…

Read the interview…



Interview   

Trevor Dunn (Tomahawk) est un de ces gars étranges qu’on appelle artiste


Le bassiste Trevor Dunn et le génial Mike Patton seraient-il inséparables ? C’est à l’école, lorsqu’ils étaient gosses, que les deux hommes se sont rencontrés, découvrant chacun chez l’autre une sorte de marginalité intellectuelle commune, et ont depuis participé ensemble à divers projets, en premier lieu le regretté Mr. Bungle mais aussi Fantômas, ou aux côtés du saxophoniste barré John Zorn. Aujourd’hui, c’est au sein de Tomahawk que le duo se retrouve, Dunn ayant intégré la formation en remplacement de Kevin Rutmanis. Les deux ont pour point commun une approche décomplexée de la musique pour laisser libre cours à leurs folies. Et lorsqu’on demande à Dunn s’il pense avoir déjà été trop loin, il répond le plus simplement du monde : « C’est juste de la musique, tu sais ! »

Tomahawk vient de sortir Oddfellows son nouvel album qui fait suite à Anonymous après déjà six ans d’attente. Oddfellows n’est peut être pas le plus fou des albums auxquels Dunn et Patton ont participé mais on y retrouve cette liberté artistique que l’on aime chez ces musiciens et que Duane Denison, le chef de cet orchestre, a toujours insufflé dans son œuvre avec Tomahawk.

C’était donc l’occasion d’organiser une rencontre téléphonique avec le bassiste, pour en savoir plus sur l’album mais aussi sur sa personnalité artistique, sur sa relation avec Mike Patton, etc.

Lire l’entretien…



Radio Metal   

Captain Spaulding s’est fait Patton !


Le Captain Spaulding et sa horde de soulographes congénitaux ont tenu fermement à fêter les 42 ans du sieur Mike Patton avant l’heure (il est du 27 janvier). Le reste, seul l’histoire peut en témoigner…

Interview des magmatiques Kazahar, le croquant fossoyeur à la recherche de la dépouille perdue du comte de Lautréamont, la bacchante complètement échauffée au bon Chardonnay guinchant sur du Faith No More, le voyeur en pleine crise de spasmophilie manuelle face à Mr Bungle et ses obscures origines moralo-branlomaniaques, la Femme-Tronc contre la maternité, le cracheur de feu en irruption face au prépuce cisaillé de l’hôte de la soirée, la pin-up estropiée séquestrée par les chicanos… hum, hum, tout va bien : vous êtes dans le Captain Spaulding’s Bizarre Freaky Circus.

Vous pouvez réécouter ça ici :




Radio Metal   

Captain Spaulding se fait Patton !


Ce samedi 9 Janvier 2009, le Captain Spaulding Bizarre Freaky Circus consacrera l’ensemble de son show au divin Mike Patton. Pendant plus de trois heures, le Captain Spaulding et sa famille de décérébrés congénitaux vous gaveront allègrement de pattonite aiguë, d’hurlements de chatons écorchés, de susurrements de crooner, d’onomatopées en tous genres et de bruits de bouche.

Fan inconditionnel, vous adorez Mike Patton ? Ou néophyte, vous ne connaissez que peu le gaillard ? Cette spéciale Mike Patton est définitivement pour vous tous !

Vous, chers auditeurs alléchés par les expérimentations contorsionnistes et autres bizarreries sonores, aurez droit (entre autres) à l’interview du groupe Kazahar. Notre Voyeur cinéphile et cafardeux parlera du film Patton de Franklin J. Schnaffer dans sa baraque, le Director’s Cut. Vous retrouverez également le Nécromancien psalmodiant avec ses cénobites sur les projets les plus occultes réunissant Zorn et Patton. La Bacchante diffusera du Zu, du Mr Bungle et le Fossoyeur partira sur les traces d’Isidore Ducasse, alias le Comte de Lautréamont. Quant au Cracheur De Feu, après avoir vomi sur les métalleux et les journalistes, on n’ose même pas vous avouer ce qu’il va brutaliser ce mois-ci…

Soyez là le samedi 9 Janvier dès 20h, pour le 3ème show du Captain Spaulding’s Bizarre Freaky Circus ! Sinon, le podcast est toujours là pour les impardonnables retardaires !

Voici l’ordre des prestations dans le Captain Spaulding’s Bizarre Freaky Circus :

Intro du Captain Spaulding

Director’s Cut: le Voyeur rend hommage (entre autres) au film Patton
Torture Garden: la Bacchante pilonne avec du Zu et d’autres excentricités musicales
Violenza Domestica: Interview du groupe Kazahar
Grand Guignol: la Pin-Up Estropiée et ses sketchs loufoques
Into The Void: le Nécromancien entre en transe via le quatuor Patton/Dunn/Baron/Zorn
Underground: Fucktoy présente les groupes Psychofagist et PTSD
Funeralopolis: le Fossoyeur souffle ses pensées sur les chants de Maldoror
Carnage Céphalique: les diatribes du Cracheur de feu et de la Femme-Tronc

Outro du Captain Spaulding



  • Arrow
    Arrow
    Mass Hysteria @ Transbordeur
    Slider
  • 1/3