ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Corrosion Of Conformity : les retrouvailles


Si Corrosion Of Conformity n’a certainement pas démérité ces dernières années en trio pendant que le frontman Pepper Keenan faisait carrière dans le super groupe Down, il est également évident que ce dernier symbolise l’âge d’or du combo avec des perles telles que Deliverance (1994) ou Wiseblood (1996). On peut donc aisément comprendre l’impatience des fans de revoir Keenan compléter le combo. Douze ans que celui-ci n’avait pas chanté et joué sur un album de Corrosion Of Conformity, dix-sept ans même que le line-up dit « classique » n’avait pas œuvré ensemble pour produire de nouvelles chansons, et déjà en 2012 Keenan et le batteur Reed Mullin évoquaient dans nos colonnes la possibilité d’un retour, mais tout vient à point à qui sait attendre.

No Cross No Crown arrive dans les bacs dans quelques jours et ne devrait pas avoir de mal à contenter les fans, quand bien même le groupe, fidèle à son patronyme, ne se conforme à rien d’autre que ses propres désirs. Nous avons joint le toujours aussi jovial Mullin pour nous expliquer tout le cheminement qui a conduit à cet album, ainsi que la place de Keenan dans le groupe, en passant par de nombreux détours historiques éclairants.

Lire l’interview…



News Express   

Le batteur de CORROSION OF CONFORMITY Reed Mullin explique les plans du groupe en 2015


Le batteur de CORROSION OF CONFORMITY Reed Mullin explique les plans du groupe en 2015 dans un entretien accordé à INDY Week. Pour rappel le batteur avait récemment annoncé que le groupe allait revenir sous la forme d’un quatuor l’année prochaine. Voici sa déclaration.



Nouvelles Du Front   

Teenage Time Killer : vers un Sound City 2 ?


Dave Grohl doit décidément passer par une phase nostalgique. Après avoir réuni un beau monde autour de son projet Sound City qui fit revivre l’espace d’un album les mythiques studios californiens, on peut le voir cette fois-ci enregistrer et réaliser quelques guitares de l’une des collaborations les plus intéressantes de cette année, à savoir la réunion de Randy Blythe (Lamb Of God) et deux membres de l’historique groupe de Punk/Stoner/Heavy Corrosion Of Conformity : le bassiste-chanteur Mike Dean et le batteur-chanteur Reed Mullin. Le frontman de Lamb Of God est bien évidemment ravi de cette collaboration puisque selon ses impressions, qu’il a délivrées sur sa page Instagram, l’album Animosity de C.O.C. a été une énorme influence pour lui.

Les plus jeunes se demanderont sûrement : késako Corrosion Of Conformity ? C’est une formation qui a élaboré son univers musical dans le punk-hardcore au début des années 80, avant de développer un style propre à lui proche d’un stoner entre heavy et punk, qui influencera beaucoup des groupes comme Alice In Chains notamment, et qui connaîtra son âge d’or lors des années 90. Il faut dire que la musique jouée par le groupe à cette époque collait comme un gant au son de cette période, pas loin du grunge et du punk en plein revival, et suffisamment heavy pour intéresser les fans de metal. Corrosion Of Conformity sortira les désormais classiques « Vote With A Bullet », « Albatros », « Clean My Wounds » entre autres, et atteindront le demi-million d’albums vendus avec l’opus Delivrance, un disque sorti à l’époque où le groupe observait un virage vers le Southern Metal.

Lire la suite…



Interviews   

Corrosion Of Conformity: will you have Pepper with that?


Reed Mullin, Corrosion Of Conformity’s drummer, welcomed us with liveliness, excellent humor and a firm handshake when we met him on the occasion of this year’s Motocultor Festival (France). The man immediately puts us at ease, as if we were long-time friends. When we ask him how he’s doing, he answers: “I’m alright, man! I’m just taking a little bit of diner because we gotta play soon. I’m a drummer so if I eat to much, I’ll be playing a doom set each time I’m supposed to play upbeat, so. How are you doing?” After assuring him that we’re doing great indeed, we ask him what he’s intending to do during the festival. He answers jokingly: “Actually the bands I want to see are coming up, like Corrosion Of Conformity!” He immediately goes on: “Oh yeah my man, well there you go daddy! What was the name of the band that was playing the folk?” When we tell him that would be Stille Volk, he says: “OK, that was pretty wild! They must be from around here! Everybody knew every lyrics! They’re all ‘dun dudun dudun HO!’ [laughs]”

Corrosion Of Conformity released a self-titled album this year, their first in seven years. “The album is doing great, yeah”, says Mullin. “Anyway, it’s been going really well, because Pepper wasn’t singing people didn’t know what to expect, but the reactions’ been pretty good, especially back in the States. You guys didn’t get to see us or didn’t know about the older days with Animosity and some of the old punk, hardcore stuff. Back in the States people saw us like Suicidal [Tendencies], Discharge, Black Flag and all those bands.” It is indeed Corrosion Of Conformity’s first album entirely conceived and recorded as a trio since Animosity, in 1985, with a line-up comprising of Mike Dean, Woody Weatherman and Reed Mullin. “Pepper’s going down”, says Mullin. “I love to be a trio again, that’s how we started 30 years ago. How old are you, son?” he asks Stan – who happens to be in his early twenties. He then goes on: “So we’ve been playing for 8 years when you were born! We’re old. So we’ve been around for a while, initially we would play punk rock, rock’n’roll and stuff… For us to play together was natural, it just came like that. Then things happened so quick, people are like : ‘Oh, you’ve got a record!’, you’re like ‘OK’, then you’re friend with Dave Grohl from the Foo Fighters and Nirvana who was like: ‘Hey, how do you guys got back together? You got to record in my studio aaaaaaah!’ He was all freaked-out! [laughs]”

Read more.



Interview   

Corrosion Of Conformity : avec ou sans poivre ?


C’est avec entrain, une véritable bonne humeur et une ferme poignée de main que Reed Mullin, le batteur de Corrosion Of Conformity, nous a accueilli lorsque nous nous sommes rencontrés cette année à l’occasion du Motocultor Festival. L’homme met immédiatement à l’aise, comme si nous nous connaissions de longue date. Lorsque nous lui demandons comment il va, il répond : « Ça va ! Je mange un bout parce qu’on va bientôt monter sur scène. Je suis batteur, donc si je mange trop, je jouerai du doom à chaque fois que je devrai jouer un passage rapide. Et vous, ça va ? » Après avoir acquiescé nous lui demandons ce qu’il compte voir pendant le festival. Il répond sur un ton blagueur : « À vrai dire, les groupes que je suis venu voir ne sont pas encore passés, comme Corrosion Of Conformity par exemple… » Puis enchaîne : « Oh ouais mec, voilà ! Est-ce que tu connais le nom du groupe qui jouait du folk ? » Nous lui répondons qu’il s’agissait de Stille Volk et il enchaîne : « Ouais, c’était assez dingue ! Ils doivent être d’ici, tout le monde connaissait les paroles ! Ils étaient là ‘Ta tada tada OH !’ [rires] »

Corrosion Of Conformity a sorti cette année son album éponyme, le premier en sept ans. « L’album marche très bien » affirme Mullin avant de détailler : « [L’accueil] s’est vraiment bien passé. Comme Pepper ne chantait pas, les gens ne savaient pas à quoi s’attendre, mais les réactions ont été plutôt bonnes, même aux États-Unis. Vous, vous ne nous avez pas connu à l’époque d’Animosity et de nos morceaux punk/hardcore. Aux États-Unis, les gens nous voyaient comme un groupe à la Suicidal [Tendencies], Discharge, Black Flag, ce genre-là. » Il s’agit en effet du premier album de Corrosion Of Conformity qui a été conçu et enregistré en trio depuis Animosity en 1985, ce avec le même line-up composé de Mike Dean, Woody Weatherman et Reed Mullin. « Pepper a laissé tomber » dit Mullin. « J’aime qu’on soit un trio à nouveau, c’est comme ça qu’on a commencé il y a trente ans. Quel âge tu as, fiston ? » demande-t-il en s’adressant à un Stan dans les débuts de sa vingtaine, avant de poursuivre : « On jouait déjà depuis huit ans quand tu es né ! On est vieux. Ça fait un moment qu’on existe et au début on jouait du punk, du rock’n’roll, tout ça… Pour nous, jouer ensemble était naturel, ça s’est fait comme ça. Tout s’est passé très vite, les gens se mettent à dire ‘Oh, vous avez sorti un album !’, toi tu es là ‘OK…’, et puis ensuite tu es ami avec Dave Grohl des Foo Fighters et de Nirvana qui te dit : ‘Ha, vous êtes à nouveau ensemble ? Il faut que vous veniez enregistrer dans mon studio, aaaaah !’ Il était complètement bouleversé ! [rires] »

Lire la suite…



CR De Festival   

Motocultor 2012 : fil rouge du vendredi 17 août


Suivez dès maintenant via nos trois plate-formes éditoriales – le site de Radio Metal (sur lequel vous êtes actuellement, donc), notre page Facebook et notre compte Twitter – pour savoir tout du Motocultor Festival 2012 et obtenir nos impressions à brûle-pourpoint.

Nous vous conseillons de recharger cette page régulièrement car nos informations sont mises en ligne en temps réel.

Par ailleurs, sachez que les live reports de ce fil rouge seront enrichis quelques jours après le festival et nous vous proposerons également, a posteriori de l’événement, des galeries photos entièrement consacrées aux prestations des artistes.

Lire notre fil rouge de cette première journée…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3