ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Hallatar : le noir entre les étoiles


C’est alors qu’il était en train de découper du bois et nourrir ses animaux – quatre chats, un chien et dix chevaux ! – que nous avons contacté le guitariste Juha Raivio. « La vie d’un homme de la forêt nordique», s’amuse-t-il en nous racontant ses activités. Mais ce n’est évidemment pas pour parler nature et animalerie que nous l’avions au bout du fil mais pour un sujet beaucoup plus difficile : son nouveau groupe Hallatar et l’album No Stars Upon The Bridge, composé en une semaine, un mois après le décès de sa compagne la chanteuse Aleah Stanbridge emportée par un cancer le 18 avril 2016. Ainsi, on comprend sans peine la douleur que représente cet album pour lui.

« Même là je n’aurais aimé donner aucune interview, » nous avoue-t-il, faisant référence aux demandes d’interviews déclinées pour le dernier album de Swallow The Sun, Songs From The North, sorti en 2015 et qui déjà marquait une époque difficile de sa vie. « Mais je veux pouvoir parler aux gens d’Aleah, » nuance-t-il cette fois. « Je le fais volontiers maintenant, pour que son nom circule et que les gens apprennent à la connaître et s’intéressent à sa musique, à Trees Of Eternity et à Hallatar. Donc merci pour la mise en valeur et avoir voulu faire cette interview. »

Découvrez-donc ci-après la genèse d’un album des plus sombres, douloureux, mais aussi profondément honnête et beau – même si Juha est lui-même encore hésitant à y trouver une quelconque forme de beauté -, réalisé avec l’implication du chanteur Tomi Joutsen (Amorphis), la chanteuse Heike Langhans (Draconian) et du batteur Gas Lipstick (ex-HIM).

Lire l’interview…



Interview   

Swallow The Sun en trois actes


Swallow The Sun 2015

Qu’y a-t-il de plus anti-commercial qu’un groupe de doom metal ? Réponse : un groupe de doom metal qui sort un triple album. Surtout à notre époque où la musique perd petit à petit son caractère « artistique », surtout auprès du grand public, pour devenir avant tout un bien de consommation, et où nombre de jeunes gens ont du mal à maintenir leur attention plus de trois minutes sur une chanson, l’entreprise de Swallow The Sun est un pavé dans la marre voire un véritable suicide commercial. Mais en vérité, c’est une déclaration, un acte militant, pour redonner ses lettres de noblesses à un format album en perdition auprès du public – mais que de plus en plus d’artistes se mettent à défendre – et montrer que la musique est avant tout une expérience à vivre. Voilà ce qu’est Songs From The North et ses deux heures et demi réparties en trois disques aux teintes distinctes.

Mais Songs From The North est également un album chargé en émotion, peut-être plus encore que les opus précédents des Finlandais, entièrement composé et écrit par le guitariste Juha Raivio qui y a mis toute son âme, faisant de celui-ci une œuvre très personnelle. C’est donc naturellement vers lui que nous nous sommes tournés pour en parler. Il a cependant amicalement décliné notre offre, « les paroles étant trop personnelles et trop émotionnellement stressantes pour lui. » Ce qu’évidemment nous comprenons et respectons. C’est donc le chanteur Mikko Kotamäki et le claviériste Aleksi Munter qui nous éclairent ci-après sur cet album résolument consistant.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3