ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Le Blog Du Doc   

Avoir 18 ans et vouloir vivre de la musique


Il y a quelques jours j’ai reçu au studio une jolie lettre d’un jeune homme de 18 ans qui me confiait qu’il était en train d’arrêter ses études de Science Politique et de Géographie « dans l’objectif de vivre un jour de (sa) passion, la musique ». Dans cette optique, il souhaiterait « trouver un emploi afin de réunir les moyens financiers nécessaires au financement d’une formation dans ce domaine ». Et c’est avec cet objectif qu’il me contacte.

Notre jeune homme souhaite donc vivre de sa passion et je ne peux que l’encourager. Parce que, dans la vie, je pense que c’est bien d’avoir des objectifs, des défis, de l’ambition et des rêves pour se dépasser soi-même. Car c’est en se dépassant soi-même qu’on parvient à réaliser « ces grandes choses » que beaucoup trop de personnes ne font qu’imaginer toute leur vie alors que dans le monde professionnel c’est le cœur qui devrait avant tout parler… au moment d’effectuer ses choix.

Lire la suite…



Éditorial   

Baiser avec la musique


C’est un comble, mais c’est un fait : il y avait des années que je n’avais pas écouté un disque dans son intégralité, toutes lumières éteintes, sans rien faire d’autre.

Nous vivons dans l’ère de l’immédiat, des bouts d’albums compilés sur un Ipod, des morceaux découverts au compte-goutte en streaming.

Nous autres journalistes sommes les premiers à dénoncer cette évolution alors que nous commettons les mêmes péchés. Certes, plus par nécessité que par fainéantise. Car c’est guidé par l’obsession d’être à la page que je passe mes journées à m’écouter tous les albums que je dois diffuser dans Anarchy X, tout en prenant le bus, en répondant aux mails, en rédigeant des articles ou en bouffant.

Demandez à Doc’, Spaceman ou à l’Animal ce qu’ils en pensent, ils vous répondront très probablement la même chose. Et, même en essayant d’être le plus attentif et le plus respectueux possible vis-à-vis de l’œuvre, une telle boulimie tue ce qui fait de nous des passionnés de musique : notre patience. On s’habitue à n’écouter la musique que pour accompagner une autre activité. L’écoute n’est plus une fin en soi.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3