ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

Frank Iero: music from the guts


Frank Iero & The CellabrationAlthough My Chemical Romance split in 2013, there was no way Frank Iero, the band’s rhythm guitarist, was going to slow down. He was already involved in other projects when MCR’s schedule allowed, and he’s since tinkered with industrial experiments with Death Spells, started exploring other artistic forms on his website, and embarked almost reluctantly on a solo career with Frnkiero And The Cellabration. The first album he put out under this name, Stomachaches, was composed on his own, mixing the pop/rock undertones his fans are used to and an almost folk songwriting to deliver a record that is at once straightforward and full of paradoxes.

We met a jovial and loquacious Frank before his concert at the Longlive Festival in Lyon to talk about this new project. Pleasantly surprised by the turn of events since the release of Stomachaches, the man doesn’t hide his enthusiasms or his doubts, and comes across as a tireless and humble artist who tries to fight against his own limits and do what he likes. We talked about all this in the following interview.

Read the interview…



Interview   

Frank Iero, la musique à l’estomac


Frank Iero & The CellabrationAprès la fin de My Chemical Romance en 2013, pas question de lever le pied pour Frank Iero, le guitariste rythmique du groupe américain. Déjà engagé dans d’autres projets dès que le groupe le permettait, il s’est depuis lancé dans des expérimentations indus avec Death Spells, dans l’exploration d’autres formes artistiques sur son site internet, et surtout, presque à son corps défendant, dans une carrière solo avec Frnkiero And The Cellabration. Le premier album sous ce nom, il l’a en effet composé seul, retrouvant les sonorités pop punk auxquelles ses fans sont habitués mais y alliant un songwriting quasi folk : intitulé Stomachaches, le disque se révèle à la fois direct et tout en paradoxes.

C’est pour parler de ce nouveau projet que nous avons retrouvé Frank, jovial et loquace, avant son concert à l’occasion du Longlive Festival à Lyon. Surpris mais ravi de la tournure qu’ont pris les événements depuis la sortie de Stomachaches, ne cachant ni ses doutes, ni ses enthousiasmes, il apparaît comme un artiste humble et infatigable qui cherche autant à faire ce qu’il aime qu’à se battre contre ses propres limites. Volubile, il nous parle de tout ça et de bien d’autres choses dans l’entretien ci-après.

Lire l’interview…



Interviews   

Gerard Way goes about his romance on his own


After post-hardcore-sounding beginnings under the leadership of Thursday’s Geoff Rickly, My Chemical Romance had their big break in the mid-2000s, when they became the spearhead of the emo wave (here it is, that divisive word) and were named one of the most influential rock bands by the readers of Kerrang! magazine. After a few slack years and an eventual split on March 22nd, 2013, Gerard Way, the band’s singer and mastermind, makes a bold return with Hesitant Alien, his first solo album, far removed from the dark atmospheres of the early years of his career.

So, is Gerard really that hesitant? Not quite. Puzzled by the sheer size of the monster My Chemical Romance had become, yes; put off by the workings of the musical industry, definitely. But the choices that have led him to make this new album show that the man is assertive: more than just a record, he was trying to create a new world, in which he would make no compromise and pay tribute to the great figures that made an impression his teenage years.

In the following interview, the singer talks about his career, from New Jersey to the big society events of the music industry to the writing of comic-books, about his influences, and about the driving force behind it all: emotion.

Read the interview…



Interview   

Gerard Way poursuit seul sa romance


Après des débuts très post-hardcore sous la houlette de Geoff Rickly de Thursday, My Chemical Romance a explosé au milieu des années 2000 en devenant les fers de lance de la vague – osons le terme qui fâche – emo, au point d’être cité par les lecteurs du magazine Kerrang! comme l’un des groupes de rock les plus influents. Après plusieurs années d’accalmie à l’issue desquelles, le 22 mars 2013, le groupe décide finalement de se séparer, Gerard Way, chanteur et tête pensante de la bande, opère un retour audacieux, loin des ambiances sombres de ses débuts, avec Hesitant Alien, son premier album solo.

Hésitant, Gerard ? Dérouté par l’ampleur de la machine qu’était devenu My Chemical Romance et échaudé par le fonctionnement de l’industrie musicale, ce sont cependant des choix affirmés qui ont conduit à ce nouvel album : bien décidé à ne pas transiger et ayant à cœur de rendre hommage aux figures qui ont marqué son adolescence, ce n’est pas un simple album mais un nouveau monde qu’il ambitionne de créer.

Le chanteur est revenu avec nous dans l’entretien qui suit sur sa carrière, du New Jersey aux grandes mondanités de l’industrie musicale en passant par l’écriture de comics, ses influences, et le moteur de toute sa carrière : l’émotion.

Lire l’interview…



Nouvelles Du Front   

Trente ans et toujours adolescent


Le magazine anglais Kerrang! a trente ans ce mois-ci, le premier numéro étant daté de juin 1981. Un bel âge pour ce qui était très tôt devenu une bible pour metalleux et rebelles chevelus en général. Il est aujourd’hui plus que courant dans une recherche avancée sur le metal ou sur un groupe en particulier de trouver une référence à cette publication. On peut presque affirmer que le metal des trente dernières années s’est fait et défait dans ces pages.

Pour fêter ces trois décennies, le magazine a lancé un sondage auprès de ses lecteurs pour déterminer quel a été le groupe le plus influent, celui qui a le plus changé leur vie. Trouver Metallica, un groupe qui a littéralement grandi en parallèle de Kerrang, véritable locomotive de notre genre préféré, en tête de cette liste n’est pas une surprise. Ce qui l’est plus, c’est le reste des résultats.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Mass Hysteria @ Transbordeur
    Slider
  • 1/3