ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Taratata : la culture sous le joug de l’austérité ?


France Télévisions fait son ménage de printemps. Et cette année, la chaîne publique a dans le viseur une poussière du paysage médiatique que l’on nomme « musique » avec l’émission emblématique Taratata. En seulement quelques semaines, le groupe France Télévisions a ainsi annoncé la suppression d’autres émissions comme Chabada, L’Hebdo Music Mag et CD’Aujourd’hui, des programmes qui ont comme Taratata œuvré pour la diversité musicale.

Taratata, qui s’arrêtera cet été, ayant même donné au metal de la visibilité (réduite certes, mais de la visibilité quand même !) en mettant en avant des artistes comme Metallica ou Scorpions.

Lire la suite.



Le Blog Du Doc   

De la difficulté d’être un artiste de metal en France


« Certes, on a une notoriété, mais on ne vend pas de disques. Les disques, ça ne vend pas. Ceux que nous vendons financent en gros l’enregistrement de l’album. C’est la réalité qu’il faut comprendre dans le business de la musique en général ; et le metal n’est pas le seul style à être touché. Nous n’avons pas eu l’occasion de vivre à la grande époque où les gens pouvaient se faire de l’argent sur les ventes de disques, ça n’existe plus. Maintenant, ce qui rapporte de l’argent, c’est vendre du merchandising et partir en tournée. » Joe Duplantier, chanteur/guitariste de Gojira.

Un grand groupe comme Gojira vend peu de disques et cela a bien entendu des conséquences directes – comme le précise le frontman dans notre récente interview – sur sa situation financière. D’ailleurs, beaucoup de faits prouvent que le métier d’artiste est de plus en plus précaire alors prenons le temps de nous intéresser concrètement à l’Economie de la Production Musicale en France pour comprendre pourquoi les choses sont de plus en plus dures pour les artistes en général, et plus particulièrement pour les musiciens de notre pays.

Lire la suite…



Live Report   

Scorpions à Taratata


Taratata, c’est du divertissement. Mais un bon divertissement comme on les aime avec une ambiance conviviale, du spectacle et de la musique dite « populaire », mais de qualité. La programmation est de styles diversifiés, proposant des artistes connus et moins connus et le playback est proscrit.

Dans cet optique on se souvient d’ailleurs des passages de Motörhead, Metallica et Deep Purple il y a peu. Respect. Le première appréhension que l’on a lorsqu’on assiste pour la première fois à une émission de télévision depuis le public, c’est celle de la dictature de l’applaudissement.

Vous savez, le cliché des panneaux « applaudissements », « rires », « silence », etc. Je lisais encore il y a quelques années un compte rendu sévère sur l’autoritarisme de « Tout Le Monde En Parle ». On a beau nous rabâcher que cette époque est révolue, il nous fallait des preuves ! Radio Metal a profité de la venue des Scorpions chez Nagui, le vendredi 19 mars dernier, pour aller jeter un coup d’oeil.



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3