ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Le Blog Du Doc   

De la difficulté d’être un artiste de metal en France


« Certes, on a une notoriété, mais on ne vend pas de disques. Les disques, ça ne vend pas. Ceux que nous vendons financent en gros l’enregistrement de l’album. C’est la réalité qu’il faut comprendre dans le business de la musique en général ; et le metal n’est pas le seul style à être touché. Nous n’avons pas eu l’occasion de vivre à la grande époque où les gens pouvaient se faire de l’argent sur les ventes de disques, ça n’existe plus. Maintenant, ce qui rapporte de l’argent, c’est vendre du merchandising et partir en tournée. » Joe Duplantier, chanteur/guitariste de Gojira.

Un grand groupe comme Gojira vend peu de disques et cela a bien entendu des conséquences directes – comme le précise le frontman dans notre récente interview – sur sa situation financière. D’ailleurs, beaucoup de faits prouvent que le métier d’artiste est de plus en plus précaire alors prenons le temps de nous intéresser concrètement à l’Economie de la Production Musicale en France pour comprendre pourquoi les choses sont de plus en plus dures pour les artistes en général, et plus particulièrement pour les musiciens de notre pays.

Lire la suite…



Le Blog Du Doc   

Un dessin qui en dit beaucoup


Pascal Nègre, le patron d’Universal, est optimiste quand il évoque la situation du monde de la musique. Il faut dire que le fait de détenir bientôt 35% (!) du marché grâce au rachat d’EMI par Universal ne peut que lui donner le sourire ! Donc, on le comprend… d’autant plus que les sites de streaming (dont le modèle marche le mieux sur Internet) versent maintenant une très large part de leurs revenus aux majors et bien peu aux artistes.

« Il y aura donc trois formes de diffusion de la musique numérique » dit Pascal Nègre au JDD. « L’achat à la carte, type iTunes, l’accès à travers l’abonnement simple (Spotify) ou couplé (Deezer-Orange) et la gratuité financée par la publicité ». Trois systèmes où Universal prendra une commission énorme pendant que les artistes Do It Yourself devront, eux, trouver d’autres solutions pour toucher leur public et vivre de leur activité.

Alors, pour Pascal Nègre & Co., le sourire peut être de rigueur car ce sont toujours les gens comme lui qui détiennent les clés du business. « Avec la musique, nous sommes aux avant-postes : nous avons été les premiers pris dans la tourmente du numérique. Nous serons les premiers à en sortir grâce au numérique. » affirme à ce titre Pascal Nègre dans un raisonnement que n’aurait pas renié les Sophistes.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Pascal Nègre va pouvoir aller encore plus souvent à Saint-Tropez


Le Président d’Universal Music France est content car il va pouvoir palper encore plus de jolis billets verts grâce à sa maison mère. Et oui Universal a signé un contrat exclusif sur le long terme avec Queen, à l’approche du quarantième anniversaire du groupe. Queen, c’est actuellement plus de 170 millions d’albums vendus dans le monde autant vous dire qu’Universal enrichit son catalogue avec un artiste à très forte notoriété. Brian May le guitariste de Queen déclare sur le sujet : « nous sommes très enthousiastes par rapport à ce contrat. C’est un nouveau départ, de nouveaux rêves ».

Bof, personnellement je ne vois pas vraiment les incroyables perspectives en plus pour le groupe… à part les royalties supplémentaires bien évidemment ! En tout cas la remasteurisation des 15 albums studios de Queen est rapidement prévue. Les 5 premiers opus – Queen, Queen II, Sheer Heart Attack, A Night At The Opera et A Day At The Races – ressortiront d’ailleurs en mars. Un projet de film sur le groupe est également dans les tuyaux avec Sacha Baron Cohen en tant que Freddie Mercury.



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3