ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Behemoth à contre-courant


Nergal est une personnalité unique en son genre qui a toujours fait ce qu’elle voulait, qu’importe – ou tant mieux – si ça va à l’encontre d’un ordre établi, qu’il soit politico-religieux ou celui de puristes d’une scène musicale. En trente ans, Nergal est devenu l’une des figures emblématiques du paysage metallique, voire mainstream (que ce soit en tant que coach dans l’émission The Voice of Poland ou avec son projet Me And That Man), mais ses valeurs et son attitude restent largement ancrées dans ce qu’on associe habituellement à l’underground. Preuve qu’on peut réussir sans se trahir.

Le musicien sort aujourd’hui Opvs Contra Natvram, un nouvel album de Behemoth au titre qui résonne comme un véritable leitmotiv. C’est à cette occasion que nous avons passé un coup de fil à un Nergal en très bonne disposition, prenant son temps pour nous répondre pendant une heure durant. Et une heure n’est pas de trop pour plonger avec Monsieur Behemoth dans les sujets brûlants au cœur de son actualité, de celle de son groupe principal et de celle du monde en général. Covid-19, festivals d’été, douzième album de Behemoth, guerre en Ukraine, cancel culture, nouveaux ennuis judiciaires… Qu’il laisse parler ses sentiments ou opte pour la réponse provoc’ (si un blackeux qui admet que c’est tout de même bien de gagner sa vie avec sa musique, c’est provoc’), Nergal est un artiste passionné et passionnant… qui ferait tout de même bien de se concentrer sur sa conduite entre Gdańsk et Varsovie au lieu de donner des interviews !

Lire l’interview…



Interview   

Me And That Man : le gang de Nergal


En 2017, Adam Darski alias Nergal, surprenait tout le monde en sortant Songs Of Love And Death, premier album de son projet folk/blues/country à des années-lumière du black-death metal qui a fait sa réputation avec Behemoth. Un an plus tard, patatras ! Le duo qu’il formait avec son complice John Porter volait en éclats, celui-ci quittant le projet, les deux hommes ne pouvant plus se supporter. Qu’allait bien pouvoir devenir ce groupe fondé sur l’idée de binôme, sans son « me » ou sont « that man » ?

C’est finalement avec une refonte complète de Me And That Man que Nergal revient aujourd’hui et un nouvel album, New Man, New Songs, Same Shit, Vol. 1, qui démontre que l’homme est loin d’être à court d’idées puisque, comme le nom de l’opus l’indique, un second volume est déjà en préparation en parallèle d’un nouvel album de Behemoth. Cette fois-ci, l’idée de la collaboration a été largement étendue. Plus qu’un groupe, Me And That Man devient un projet collectif, chapeauté par Nergal, entre de multiples personnalités de la scène metal.

Nous nous sommes entretenus avec le principal intéressé pour qu’il nous explique tout ça.

Lire l’interview…



Interview   

Behemoth : Nergal Superstar


Ce n’est pas demain la veille que Nergal laissera ses « confrères Catholiques » tranquilles, et il faut dire qu’ils le lui rendent bien. Après avoir été frontal en intitulant l’album de Behemoth de 2014 The Satanist, le voilà maintenant piocher dans la Bible pour subtilement s’approprier et détourner un verset, et en faire le titre du nouvel opus du combo polonais : I Loved You At Your Darkest. Il était donc naturel dans l’entretien qui suit de le challenger sur son rapport à la religion et aux religieux.

Mais I Loved You At Your Darkest, c’est surtout un nouveau tableau dans l’art extrême de Behemoth, conçu dans huit studios différents, rempli de nouvelles couleurs, nuances et contrastes. Parmi ces nouveautés, on retrouve notamment des teintes purement rock mêlées à la palette habituelle de l’artiste. La respiration folk du projet Me And That Man est évidemment passée par-là et Negal nous explique également comment cela lui a, à la fois, ouvert des horizons et donné faim de musique extrême.

Lire l’interview…



News Express   

Rob Halford (JUDAS PRIEST) aimerait collaborer avec Nergal (BEHEMOTH) sur un projet black metal


Rob Halford (JUDAS PRIEST) a déclaré avoir discuté avec le guitariste et chanteur de BEHEMOTH Nergal à propos d’un éventuel projet black metal commun. En savoir plus…



News Express   

Nergal (BEHEMOTH) accusé par les autorités polonaises d’irrespect envers les symboles nationaux du pays.


Adam « Nergal » Darski, frontman de BEHEMOTH, a été formellement accusé par les autorités polonaises de ne pas avoir respecté l’un des symboles nationaux du pays. Voir les détails…



Live Report   

Nergal et John posent leur valise en France


Ces dernières années Adam Darski (dit Nergal) – connu dans le monde du metal pour être le chanteur/guitariste de Behemoth et son principal compositeur – a eu des soucis de santé importants puisqu’il a dû vaincre une leucémie. Des problèmes qui ont eu pour conséquence de se re-focaliser sur l’essentiel : à savoir la prise de plaisir. C’est bien pour cette raison qu’il a lancé le projet Me And That Man : pour partager son plaisir de renouer avec les racines du rock et du metal, à savoir le blues. Pour ses vacances musicales, Nergal a donc choisi d’aller jouer, d’après ses mots, de la « cunt-ry » avec John Porter, un musicien anglo-polonais connu notamment pour son John Porter Band. C’est ainsi que le projet Me And That Man a vu le jour avec un premier album, Songs Of Love & Death. Probablement l’album dont l’hyperactif Nergal avait besoin pour s’oxygéner l’esprit.

Dans le petit tour des clubs que le projet s’offre en Europe, nous avions rendez-vous dans la salle Les Étoiles, située dans le dixième arrondissement, pour assister au seul passage français de Me And The Man.

Lire la suite…



News Express   

Confession d’un hérétique : la biographie de Nergal (BEHEMOTH) sort en langue française


La biographie de Nergal (BEHEMOTH), intitulée ‘Confessions d’un hérétique’, vient de sortir en français chez Camion Blanc. En savoir plus…



Interview   

Me And That Man : les vacances de Nergal


Me And That Man, le nouveau projet du leader emblématique de Behemoth, Nergal, en association avec John Porter, musicien anglo-polonais, est très loin du son massif de sa formation black/death. Ici, c’est en voix claire, à nu, comme il le dit lui-même, accompagné de guitares épurées, que Nergal nous revient, avec ce Songs Of Love And Death, qui ne cache pas son inspiration, puisée notamment chez Leonard Cohen, mais aussi les Nick Cave et autre Johnny Cash.

Bien au-delà de l’éternelle modestie teintée d’auto-dérision qui anime les deux musiciens, c’est un entretien des plus authentiques que le duo nous livre, de la genèse de ce projet, de ses inspirations, des craintes et des apports de chacun, jusqu’à sa concrétisation et aux espoirs que les deux hommes nourrissent pour l’avenir du groupe. Sans compter une anecdote croustillante sur les retombées de la popularité de Nergal en Pologne…

Lire l’interview…



News Express   

Un extrait du nouvel album solo de Nergal (BEHEMOTH) disponible en vidéo


Adam « Nergal » Darski, frontman du groupe de black metal polonais BEHEMOTH, avait déclaré que son album solo – un disque country/blues « très sombre » sur lequel il travaille depuis 2011 – pourrait sortir en septembre prochain. Lire la suite…



News Express   

Vidéos : Nergal (BEHEMOTH) enregistre actuellement son album solo


Adam « Nergal » Darski, frontman du groupe de black metal polonais BEHEMOTH, avait récemment déclaré que son album solo – un disque country/blues « très sombre » sur lequel il travaille depuis 2011 – pourrait sortir en septembre prochain. Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Helloween @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3