ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Des extraits du nouvel album solo de Nergal (BEHEMOTH) en ligne ?


Nergal, le chanteur de BEHEMOTH, travaille actuellement sur un nouveau projet musical. Des extraits des répétitions du musicien en studio sont actuellement en ligne sur son compte Instagram (voir aussi cette vidéo). Il pourrait s’agir d’extraits présents sur ce futur album solo.



News Express   

Nergal (BEHEMOTH) travaille sur un album solo


Nergal, le chanteur de BEHEMOTH, travaille actuellement sur un nouveau projet musical. Dans une interview accordée au Brownard Palm Beach New Times, le frontman affirme travailler sur une musique « très dépouillée et simple. Quelque chose d’assez primitif avec une base acoustique ».



Interviews   

Vesania: the machine is on its way


Tomasz Wróblewski, aka Orion, has had a busy year. As a bass player with Behemoth, he released the eagerly awaited and largely acclaimed The Satanist in February, then went on tour for a year. Now, this time as the leader/singer/guitarist, he’s back with his own symphonic black/death metal band Vesania and a new album, Deus Ex Machina, seven years after the previous record, Distractive Killusions. The least you can say is that he’s had time to refine that one, and you can hear it in the overall dramatic quality of the record and in the extremely rich arrangements (including strings, drums, a harpsichord, a saloon piano, Spanish-sounding trumpets and various scary ambient noises). When you listen to this album, you understand where the richness of the latest Behemoth records comes from: it’s all due to keyboard player Krzysztof “Siegmar” Oloś, who’s responsible for the orchestrations of both Polish bands.

We’ve talked to Orion to shed some light on the years Vesania was on hiatus and the way the band goes about its music. And of course, we couldn’t fail to talk about Behemoth and ask for his opinion on Nergal, one of the great figures of extreme music.

Read the interview…



Interview   

Vesania : la machine est en marche


Tomasz Wróblewski, alias Orion, aura eu une année fructueuse. D’abord avec Behemoth, où il officie en tant que bassiste, et son très attendu et acclamé album, The Satanist, sorti en février, suivi d’une année de tournée. Puis, désormais avec le retour de son groupe de black/death metal symphonique Vesania, où il se retrouve cette fois-ci au poste de leader-chanteur-guitariste, pas moins de sept ans après le précédent opus Distractive Killusions, avec Deus Ex Machina. Un album qu’il a donc eu le temps de peaufiner, et le moins qu’on puisse dire c’est que cela s’entend via une théâtralité accrue et des arrangements plus riches que jamais (cordes, tambours, clavecin, piano de saloon, trompettes hispanisantes et autres bruits ambiants effrayants). Et l’on comprend mieux à l’écoute de cet album d’où peut bien provenir la richesse sonore des derniers Behemoth, le clavier Krzysztof « Siegmar » Oloś étant responsable des orchestrations dans les deux combos polonais.

Un retour, donc, que nous avons discuté avec le principal intéressé, Orion, pour lever le voile sur ces années d’absence et sur la manière dont Vesania aborde sa musique. Impossible également de ne pas évoquer le sujet Behemoth et avoir son point de vue de collègue sur Nergal, une figure assurément imposante et à part dans le monde des musiques extrêmes.

Lire l’interview…



News Express   

Nergal (BEHEMOTH) : « Le groupe pourrait juste en rester là »


Dans le cadre d’une interview accordée à MetalBlast, le leader de BEHEMOTH Nergal a émis l’hypothèse que The Satanist soit le dernier album du groupe. Lire sa déclaration.



Interviews   

Nergal (Behemoth) : the monster running in his veins


Nergal has reached a crucial point in his life. Now that his health problems are behind him, Behemoth’s singer and guitarist is free, and his creative spirit is unleashed and in perpetual motion. The same can therefore be said about his band, in which the artist seems to have taken the concept of art to new heights. For Nergal, their latest album, The Satanist, is a model of openness: still close to what the band has always done, but musically richer and more diverse – even if, ironically, it is more spontaneous than carefully thought-out. An album modeled on its leader and his overly creative mind, fueled by his constant need to meddle with different forms of art.

In the following interview, the frontman talks about his many musical and extra-musical side-projects. From his country music albums to cinema and to his appearance as a jury member on Polish television, Nergal speaks with honesty and shares his enthusiasm – the same enthusiasm he’s ready to show on stage during the band’s upcoming European tour, which Nergal and his gang are looking forward to.

Read the interview.



Interview   

Nergal (Behemoth) : le monstre qui coule dans ses veines


Nergal a atteint un point crucial de son existence. Outre ses problèmes de santé qui n’appartiennent qu’au passé désormais, le chanteur et guitariste de Behemoth est libre, l’esprit créatif en perpétuel mouvement et débridé. Ainsi en est-il donc également avec son groupe, où l’artiste semble avoir poussé le concept d’art à son paroxysme. Pour Nergal, The Satanist, ce nouvel album du combo, est un exemple d’ouverture : à la fois proche de ce que le groupe a toujours fait mais pourtant plus riche, musicalement, plus varié bien que paradoxalement plus spontané qu’intellectualisé. Un album à l’image de son leader qui jouit d’une sur-activité créatrice, nourrit par un perpétuel besoin de toucher à diverses formes d’art.

D’ailleurs, dans l’entretien qui suit, le frontman revient avec nous sur ses différents side-projects : musicaux et extra-musicaux. De ses albums country au cinéma, en passant par son rôle de jury à la télévision polonaise. Nergal nous parle avec franchise et démontre tout son enthousiasme actuel. Un enthousiasme prêt à être déversé sur scène, lors de la future tournée européenne du groupe que Nergal et sa bande attendent de pieds fermes.

Lire l’interview.



Vide(o)rdure   

C’est l’histoire de Nergal qui entre dans un bar…


C’est l’histoire de Nergal qui entre dans un bar, il s’approche d’un mec et il lui demande : « Je veux tes vêtements, tes bottes et ta moto ». Et après, il est parti tourner son nouveau trailer pour son autobiographie… pendant que James Cameron attend dans un coin qu’on lui rende sa licence.

Voulez-vous en savoir plus ?



CR De Festival   

Motocultor 2012 : fil rouge du dimanche 19 août


Suivez dès maintenant via nos trois plate-formes éditoriales – le site de Radio Metal (sur lequel vous êtes actuellement, donc), notre page Facebook et notre compte Twitter – pour savoir tout du Motocultor Festival 2012 et obtenir nos impressions à brûle-pourpoint.

Nous vous conseillons de recharger cette page régulièrement car nos informations sont mises en ligne en temps réel.

Par ailleurs, sachez que les live reports de ce fil rouge seront enrichis quelques jours après le festival et nous vous proposerons également, a posteriori de l’événement, des galeries photos entièrement consacrées aux prestations des artistes.

Lire notre fil rouge de cette troisième journée…



Potin   

Radio Potins : les vacances de l’actu


Il existe quelques moments dans l’année où rien ne semble vouloir émerger de l’actu, où tout semble être d’un inintérêt abyssal. Des news nous viennent, mais sans la moindre profondeur à creuser pour en faire un article, ni même un début d’info qui vaudrait une News Express tant elles ne vont rien changer dans notre/votre vision de la carrière d’un groupe et d’un artiste. La dernière fois que la chose s’est produite, en novembre dernier, période de Thanksgiving pour les Américains, on vous a même décrit notre désespoir face à cette atrophie. Aujourd’hui, pas question de se plaindre, on va vous faire souffrir avec nous.

L’été est souvent une période de vache maigre inévitable ; comme monsieur et madame Tout-Le-Monde, les artistes partent en vacances, ont autres choses à faire que de s’enfermer dans des studios d’enregistrement ou des salles de concerts mal aérés et nous laissent nous débrouiller avec ce qui tombe du bord de leur table de pique-nique. Par conséquent, si vous ne vous intéressez pas aux problèmes domestiques de membres d’Anthrax, de Poison ou de Rage Against The Machine, passez vite votre chemin. Par contre, si vous êtes de ceux qui ne peuvent s’empêcher d’ouvrir le magazine à potins de leur copine, de leur mère ou de leur tante avec un air de « Non, non, ça ne m’intéresse pas, je ne savais tout simplement pas quoi faire de mes dix doigts, de mes deux yeux et de mon temps de cerveau disponible », alors n’hésitez pas, lisez la suite…

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3