ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

Doubt everything – Even Cult Of Luna


To Cult Of Luna’s Johannes Persson, one of the saddest things these days is the lack of critical sense shown by music enthusiasts, journalists, and, society as a whole. But it’s all good, because his disappointment turned into artistic inspiration: Cult Of Luna’s upcoming album, Vertikal, revolves precisely around this subject, against a background of revolt inspired by Fritz Lang’s movie Metropolis. Said lack of critical sense can sometimes lead to regrettable actions.

A few months ago, Johannes dropped a media bomb to our colleagues over at Metalorgie, when he announced in the middle of an interview that the story of Holger Nilsson and his wife’s murder, which was supposed to have inspired the album Eternal Kingdom and the book that followed, was a complete lie, meant to test the critical sense and meticulousness of the press. Johannes tells us what this experience meant and what consequences it had on him. At the end of the interview, he emphasizes the importance to not accept any information blindly and to question everything.

Lire l’interview…



Interview   

Doutez de tout. Même de Cult Of Luna


L’une des choses qui attriste le plus Johannes Persson de Cult Of Luna en ce moment est l’absence de sens critique des fans de musique, des journalistes et, plus généralement, de la société. Une déception qui se sera même transformée en inspiration artistique puisque le nouvel album de Cult Of Luna à paraître, Vertikal, aborde, sur fond de révolte entre deux mondes inspirée du film Metropolis de Fritz Lang, précisément la thématique du sens critique. Ou du moins de son absence, qui peut conduire à des actes regrettables.

Quelques mois plus tôt, Johannes lâchait une bombe médiatique à nos collègues de Metalorgie, annonçant en pleine interview que l’histoire du meurtre de la femme de Holger Nilsson, qui était censée avoir inspiré l’album Eternal Kingdom ainsi que le livre qui avait suivi, était un mensonge intégral, destiné à tester le sens critique et la rigueur journalistique de la presse. Johannes nous parle ici de ce qu’a représenté cette expérience du mensonge et des conséquences que cela a eu et insiste plus que jamais en fin d’interview à réfléchir, à ne pas accepter une information aveuglément et à remettre en question.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Abbath + Vltimas + 1349 + Nuclear @ Toulouse
    Slider
  • 1/3