ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Ce qu'ils en pensent    Interview   

Mat Bastard (ex-Skip The Use) : « Les metalleux sont beaucoup plus tolérants qu’on ne le croit »


A l’occasion de la sortie de son premier album solo prévue pour le printemps, on s’est dit que le contexte était idéal pour parler metal et musique au sens large avec Mat Bastard. Car le chanteur devenu célèbre avec Skip The Use, groupe qui a cessé ses activités fin 2016, est un grand fan du genre et n’a pas sa langue dans sa poche lorsqu’il s’agit d’évoquer ce style qui lui est cher.

Un genre musical que l’on retrouve d’ailleurs sur certains passages de ce nouvel album. « C’est difficile d’évoquer tout ça avec des mots tant il y a différentes influences » nous expliquera l’artiste au cours de cet entretien où il nous fera écouter sur son portable des extraits de chansons de ce premier essai qui, c’est vrai, propose aussi bien des plages pop – comme le prouve son premier single More Than Friends – , funky, rock dur voire même metal prog’ (si si croyez-nous sur parole !).

Véritable bête de scène et personnage désormais incontournable du paysage rock français, Mat Bastard donne ci-dessous son point de vue sur Gojira, un groupe dont il est éperdument amoureux, et partage également sa vision de Pantera, Iron Maiden et beaucoup d’autres groupes. Cet entretien évoquant de nombreux sujets différents, et détaillant plus spécifiquement le rapport particulier qu’entretient Mat Bastard au style, il nous a paru plus pertinent de faire partager son discours au discours direct à la manière d’une tribune.

Lire l’interview…



Le Blog Du Doc   

Le grand Tout


Beaucoup de gens ne connaissent pas le metal et se privent d’une richesse musicale indéniable. Parmi nous, les fans du genre, certains ont naturellement des envies de prosélytismes (je fais partie de cette catégorie…), notamment auprès de ceux qui se disent hermétiques au style. Ceci alors que d’autres inconditionnels pensent avant tout que c’est à chacun de faire l’effort individuel de s’intéresser au metal. Un avis (lui aussi) évidemment respectable. La Vérité sur ce sujet se situant probablement dans le dosage de ces deux visions a priori (?) contradictoires…

Ce qui est sûr en tout cas, c’est que le metal est pour moi bien plus qu’un simple genre musical car il a contribué à bâtir ma personnalité. A ce titre, il m’est donc difficile de le regarder avec une vraie distance et un profond détachement. Il y a des êtres et des choses qui nous donnent des clés pour comprendre le monde et le metal fait partie des clés qui me sont chères car il a contribué à forger mon identité. Ainsi mon amour pour le metal dépasse complètement le cadre musical parce que des périodes entières de ma vie sont intrinsèquement liées à ma musique préférée !

Lire la suite…



Interview   

L’appel à la hyène


« [Nous n’avons] rien à vendre, […] tout à donner [et] pas de pression » déclarait Denis Barthe au milieu des années 2000 lorsqu’il avait finalement accepté que son groupe The Hyènes fasse quelques concerts. Monté au départ pour réaliser la bande originale du film Enfermés Dehors (avec Albert Dupontel), ce groupe notamment composé de Barthe et de Jean-Paul Roy, tous deux connus pour être respectivement batteur et bassiste de Noir Désir n’avait donc pas plus de plan de carrière que ça. Finalement, le groupe a fini par sortir en 2009 un premier album éponyme et s’apprête à en sortir un second en octobre prochain, produit par Ted Niceley, que Barthe et Roy connaissent déjà puisqu’il a notamment produit les excellents Tostaky et 666.667 Club de Noir Désir. Ils ont aussi mis en ligne récemment un nouveau titre, « Nazillon De Nuit », écrit en réaction au résultat du premier tour des élections présidentielles. Personnage bon vivant et décontracté, Denis Barthe n’en est pas moins quelqu’un de très engagé politiquement et le fait très rapidement savoir. Il partage ses opinions avec fermeté et sévérité.

Depuis que la page Noir Désir s’est définitivement tournée, laissant chez le batteur une perceptible rancœur, The Hyènes a pris de l’ampleur et a pour ambition « d’envahir le monde » avec un rock n’roll pur et décontracté dont, selon les dires de Barthe, l’engagé « Nazillon de Nuit » ne restera qu’une incartade.

Lire et réécouter l’interview…



Blow Up Your Video   

Prémices d’un retour ?


Il y a bientôt six mois, le Doc’ avait émis l’idée, avec arguments de poids à l’appui, d’ajouter à la playlist de diffusion sur notre antenne du Shaka Ponk. Une suggestion qui n’a reçu en retour que de très rares arguments contraires et qui devrait très probablement faire son chemin un jour prochain et que nous allons plus encore encourager maintenant, ne serait-ce que pour les remercier de ce qui suit…


Ce « Palabra Mi Amor » nous vient du troisième album du groupe, The Geeks And The Jerkin’ Socks, sorti en juin dernier, et donc, ce duo avec Bertrand Cantat n’est pas foncièrement une nouveauté. Mais là, voir ça dans ce clip, c’est beau. Quel autre mot devrais-je employer ?

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Le désir que ça s’arrête


Je n’en peux plus de tous ces commentaires que j’entends sur la fin de Noir Désir et sur la trajectoire de Bertrand Cantat. Tout le monde y va de son jugement et de son analyse sur le départ de deux des membres de Noir Désir sans oublier de rappeler, dès qu’on le peut, ce qui s’est passé à Vilnius.

Eh bien voici mon sentiment sur le sujet : « y’en a marre ».

Noir Désir est un groupe qui a une valeur sentimentale extrêmement forte pour moi, comme pour beaucoup de gens. Je ne fais pas partie des plus grands connaisseurs de la formation bordelaise, cependant Noir Désir fait partie des combos pour lesquels j’ai une estime incroyable parce qu’ils incarnaient certaines valeurs auxquelles je crois. La première serait peut-être le sens critique, un truc qui a tendance à disparaître dans notre société aseptisée.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

En manque de désir


Pour nombre d’entre nous qui avons connu le temps des ordinateurs sans internet ou alors avec un pauvre modem 52k qui ne nous permettait pas d’afficher une image en moins d’un quart d’heure, le seul moyen de faire des découvertes ou d’écouter les nouveautés musicales – à moins d’avoir un ami qui pouvait s’offrir chaque semaine un nouveau 33-tours (en ce temps-là, le vinyle n’était pas encore vintage ni même démodé) – c’était la radio. Mais pour découvrir Slayer, c’était loin d’être le bon média. Alors, on se contentait de ce qu’on nous passait et nous étions particulièrement heureux de pouvoir savourer par moments un titre de Noir Désir ; « Tostaki » ayant été dans les années 90 l’une des chansons les plus hard qu’on pouvait entendre sur les ondes françaises. Alors tant pis pour les esprits chagrins qui viendront nous dire que Noir Désir n’a pas sa place sur un média metal mais comme ils ne bronchent pas quand on parle de John Lennon, on se dit que vous devez être une majorité de gens ouverts d’esprit et aux goûts éclectiques.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

La mort rameute les foules


La vidéo présente dans cet article est un reportage sur la cérémonie publique qui s’est tenue en Suisse suite au décès de Steve Lee. Et force est de constater qu’elle fait sacrément froid dans le dos. D’une part, bien évidemment, parce que les circonstances sont tragiques mais également à cause du temps apocalyptique. C’est Glanz & Gloria qui a tourné ce reportage datant du dimanche 17 octobre dernier.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Rien ne vaut la contre-allée


Alain Bashung a laissé un grand vide derrière lui. Outre son timbre particulier, le célèbre chanteur faisait également partie des tous meilleurs paroliers français. Sur Fantaisie Militaire, album clé de sa discographie sorti en 1998, Bashung et Jean Fauque ont écrit la chanson « Aucun Express ». Un titre tout en douceur qui peut évoquer ces navires qu’on a côtoyés et qui, souvent, nous passent entre les doigts parce qu’il est compliqué de les garder, tout simplement.

Cette chanson est le résumé d’une histoire d’amour. Il n’est donc pas étonnant que Bertrand Cantat et Noir Désir en fasse très prochainement une reprise. Notamment parce que Betrand Cantat est un écorché-vif à l’instar de Bashung et que la beauté de leurs textes peuvent être comparées à bien des égards. Les deux artistes avaient d’ailleurs collaboré par le passé pour le titre « Volontaire ».

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3