ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Amon Amarth : un scénario bien ficelé


Amon Amarth 2016

Tel un Drakkar éventrant les eaux glaciales de la mer Baltique, rien n’arrête Amon Amarth dans son avancée. Sorte de pendant death metal d’AC/DC pour beaucoup, les Suédois sont d’une constance désarmante, loin de se laisser déstabiliser par le départ du batteur Fredrik Andersson qui avait pourtant officié pas moins de dix-sept ans dans le groupe. Un appel à un ami et le tour est joué pour au moins pouvoir partir s’isoler dans les montagnes, élaborer un dixième album et finalement l’enregistrer sans encombre, encore un fois sous la houlette d’Andy Sneap. Pas d’histoire de Dieux cette fois-ci mais un récit narré tout au long de l’album sur un homme qui s’enrôle chez des mercenaires vikings, sur fond d’histoire d’amour tragique. Nous avons rencontré le chanteur Johan Hegg et le guitariste Johan Söderberg pour nous parler de tout ça.

L’album ayant été conçu comme un BO de film, l’occasion était trop belle pour ne pas en plus évoquer l’expérience de Hegg dans Northmen: A Viking Saga, film de 2014 du réalisateur suisse Claudio Fäh, dans le rôle de Valli, et de revenir sur le succès que semble rencontrer aujourd’hui la mythologie nordique et les Vikings (le personnage de Marvel Thor, la série télé Vikings, etc.). Et pour finir, la clef du succès d’Amon Amarth qui se trouve très certainement – eux en sont en tout cas persuadés – dans leur cohérence.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Hellfest - Warzone - Jour 3
    Slider
  • 1/3