ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

On Nous Prend Pour Des Cons   

Pukkelpop 2011 : Le Figaro aurait dû réfléchir avant d’écrire


Aucune envie de faire avec cet article une attaque ad hominem contre un (ou une) journaliste qui a, comme tout un chacun, le droit à l’erreur. Mais il paraît malgré tout nécessaire de pointer du doigt le billet suivant mis en ligne sur le site du Figaro le 27 août dernier et qui avait été à l’origine publié en format papier dans le Figaro Magazine. Un billet qui commence logiquement à faire le tour du web car il a choqué énormément d’acteurs du monde de la musique.

Le tissu de bêtises évoqué ci-dessus concerne la catastrophe récente qui s’est déroulée au Pukkelpop et c’est la manière dont Le Figaro traite ce drame qui pose vraiment question. En effet, le titre ‘Un drame pas si naturel que ça’ – qui a d’ailleurs une nette tendance à valider les informations présentes dans le cœur de l’article – et le caractère complètement farfelu de ces fameuses « informations » nécessitaient sans conteste un coup de gueule.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Téléchargement illégal : n’est-ce pas la loi qui s’en prend à la culture ?


Faut-il condamner un homme affamé quand il vole pour se nourrir ? C’est une vieille question d’éthique. Ne condamne-t-on pas par là sa misère, certainement pas voulue, dans laquelle il ne s’est probablement pas mis dedans seul ? Ne la rendons-nous pas plus pesante, plus profonde, en marginalisant cet homme, en le rendant hors-la-loi ?

Le téléchargement illégal d’œuvres musicales ou autres est une violation de la propriété artistique de son auteur et peut être assimilée à un vol. Nous n’allons pas dénoncer cette conception car nous sommes bien d’accord sur le fait que toute personne a le droit de bénéficier des fruits de son travail et que lui renier ce droit, c’est la plonger dans la misère ; et ce serait le début d’un cercle vicieux nous ramenant au paragraphe précédent.

A côté de cela nous avons toujours salué les initiatives tendant à conjuguer avec cette situation : le téléchargement illégal est un phénomène d’une trop grande importance pour qu’on cherche à le résoudre par des méthodes éculées – c’est vouloir détourner un raz-de-marée avec des digues de sable – mais nécessite qu’on repense le système économique lié à la création.

De plus, toute mesure tendant à lutter, en légiférant comme cela se fait à l’heure actuelle, contre le téléchargement illégal se fait avant tout en considérant que cet acte est accompli avec des intentions seulement malhonnêtes voire malveillantes, avec un pur mépris de la loi et des propriétaires – en l’occurrence des artistes – des œuvres « pillées ». Une conception pouvant être considérée parfois comme archaïque et manichéenne.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Disquaire : le métier volé


Le téléchargement illégal a fait du mal à l’industrie de la musique et est en train d’éradiquer la profession de disquaire qui n’en demandait pas tant. Bien sûr le téléchargement n’est pas le seul facteur de mutation (la connerie des maisons de disques en est un beau également) mais on pourra dire que les pilleurs du web auront grandement contribué à la métamorphose de notre secteur d’activité, en l’occurrence la musique.

Metalorgie nous révèle via Numerama.com que les ventes de disques continuent irrémédiablement à se casser la figure en France avec une baisse de plus de 25 millions d’euros de chiffres d’affaires par rapport à l’année dernière (dvd musicaux compris). Maintenant que les décisionnaires du marché du disque sont en train de creuser la tombe des disquaires, la musique numérique représente près de 13% de part de marché. Même si son évolution a tendance à stagner. Cela va dans notre sens, à nous médias et – plus globalement – acteurs du web, mais il est un peu triste de constater que cela a des conséquences négatives sur des métiers qui nous sont particulièrement chers.

Ne jamais laisser la porte entrouverte devant la piraterie et prendre toute la mesure de l’effet papillon : voilà ce qu’il faut retenir de tous ces chiffres qui sont avant tout le fruit d’un manque de réaction des politiques, ainsi que des décisionnaires du monde musical, face au téléchargement illégal.



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3