ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

OBSCURA de passage en France en février


OBSCURA sera de passage en France en février avec FALLUJAH, ALLEGAEON et FIRST FRAGMENT. Voir agenda concert.



News Express   

OBSCURA dévoile le clip vidéo de la chanson « Mortification Of The Vulgar Sun »


OBSCURA a sorti son cinquième album, intitulé Diluvium, le 13 juillet via Relapse Records. En savoir plus…



News Express   

OBSCURA : le nouvel album Diluvium en écoute intégrale


OBSCURA sort son cinquième album, intitulé Diluvium, aujourd’hui 13 juillet via Relapse Records. En savoir plus…



Interview   

Obscura ou la quadrature du cercle


« Satisfait, reconnaissant et soulagé », tel est ce que Steffen Kummerer ressent aujourd’hui, alors qu’il s’apprête à sortir Diluvium, le quatrième et ultime chapitre d’un concept sur le cycle de l’existence – entre philosophie, religion et astrophysique – initié il y a près de dix ans avec Cosmogenesis, la bombe death progressive d’Obscura que personne n’avait vu venir à l’époque. Depuis, le combo a parcouru du chemin et s’est imposé comme une des grandes références du genre, mais aussi tout le line-up autour de Steffen a fini par être une fois de plus renouvelé (c’était déjà le cas après le premier album Retribution).

Diluvium est finalement l’album de la consolidation pour Obscura et ses membres actuels, « un point de non-retour », comme le qualifie Steffen, s’apprêtant à clore une ère… pour mieux en ouvrir une nouvelle. Ainsi nous avons longuement échangé avec le chanteur-guitariste, mais également le bassiste Linus Klausenitzer qui, avec ses sept ans dans le groupe, est le second membre le plus ancien dans Obscura, et l’un des plus impliqués dans la conception musicale. L’occasion justement d’en apprendre plus sur ce dernier, qui fait également partie d’Alkaloid, groupe fondé par des anciens… Obscura, et qui fut élevé par un grand violoniste de musique classique.

Lire l’interview…



News Express   

OBSCURA dévoile la nouvelle chanson « Ethereal Skies »


OBSCURA sortira son cinquième album, intitulé Diluvium, le 13 juillet via Relapse Records. En savoir plus…



Chronique   

Obscura – Diluvium


Obscura arrive enfin au terme de son cycle de quatre albums amorcé par Cosmogenesis (2009), passant par Omnivium (2011) et Akróasis (2016). Diluvium marque la fin d’une ère pour Obscura, celle qui a propulsé les allemands sur le devant de la scène du death metal technique et de la musique progressive. Le groupe est passé par de nombreux états, on était en droit de s’inquiéter en 2015 lorsque les départs respectifs du batteur Hannes Grossmann et du guitariste Christian Münzner étaient annoncés, pourtant Akróasis avait su rassurer les plus sceptiques. Diluvium est un album qui s’est composé dans un contexte plus stable (même s’il inaugure la première participation du guitariste Rafael Trujillo à un album du groupe) et qui, s’il marque bel et bien la fin d’un cycle, dévoile des indices quant à quelques légers ajustements d’orientation musicale d’Obscura.

Lire la suite…



News Express   

OBSCURA dévoile la nouvelle chanson « Emergent Evolution »


OBSCURA sortira son cinquième album, intitulé Diluvium, le 13 juillet via Relapse Records. En savoir plus…



Interview   

Alkaloid dévoile son anatomie


En 2014 la planète Obscura se heurtait aux différents créatifs et voyait une fraction substantielle de son line-up – le batteur Hannes Grossman et le guitariste Christian Münzner – s’en détacher pour prendre une autre trajectoire. Un satellite parti capter d’autres talents – le chanteur-guitariste et compositeur professionnel Morean (Dark Fortress), le guitariste Danny Tunker (Abhorrent, ex-Aborted) et le bassiste Linus Klausenitzer (Obscura) – afin de former un nouvel astre : Alkaloid. Inutile de préciser qu’avec un line-up pareil, le premier album, The Malkuth Grimoire (2015), était voué à devenir une bombe death technique/progressif. Ce qu’il est devenu au-delà de toute espérance.

Ainsi nous avions hâte de voir quelle forme pourrait prendre la formation pour la suite. Et la suite, c’est Liquid Anatomy, un album qui démontre la nature protéiforme d’Alkaloid, libre de toute contrainte – ou presque -, dessinant des mondes aux extrémités de la science, là où cette dernière se frotte à la fiction.

Nous avons (très) longuement discuté avec Hannes Grossmann et Morean (qui a pris le temps de répondre à nos questions malgré la production d’un opéra qui l’accapare énormément actuellement). S’ils se divisent et se charrient au sujet d’un groupe tel que Rush, ces deux-là semblent s’être très bien trouvés dans leurs visions artistiques ! Ainsi ils nous font entrer dans les méandres musicaux et thématiques – à coup de rapport à la science, à la religion ou même à Lovecraft – d’Alkaloid. L’occasion également de revenir sur le split d’Hannes avec Obscura, et autant dire que, malgré le recul, ce dernier n’est pas tendre !

Lire l’interview…



News Express   

OBSCURA dévoile le clip vidéo de la chanson « Diluvium »


OBSCURA sortira son cinquième album, intitulé Diluvium, le 13 juillet via Relapse Records. En savoir plus…



Live Report   

Sepultura toujours en tête d’affiche


La dernière fois que nous avions vu Sepultura, ce dans le cadre d’une tournée avec Aborted, Soilwork et Kreator en tant que de tête d’affiche. Ce soir le menu est également varié et de qualité avec Obscura, Goatwhore et Fit For An Autopsy. Ce dernier propose d’ailleurs son deathcore pour la première fois à Paris. Nous avions déjà croisé la route des Américains au Metaldays et avions été totalement convaincu par leur énergie et la variété des morceaux. Sans révolutionner le deathcore, le groupe accorde une importante part à la technique et à la dimension progressive de ses compos. Dommage toutefois qu’on ne profite ici que de trente minutes de set, dans des lumières bien sombres.

La moitié de la setlist sera destinée à promouvoir leur dernier album, The Great Collapse. Le son est massif et ce disque offre de grands moments de bravoure musicale. En conséquence, un morceau comme « Still We Destroy » aura déclenché une vraie euphorie dans le pit. Mais malheureusement, le public paraît ne pas être très familier avec le groupe et il y a très peu de monde en ce début de soirée.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Mainstage 1 @ Hellfest - jour 3
    Slider
  • 1/3