ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Gwar a perdu sa tête pensante


David Brockie, alias Oderus Urungus, est décédé à l’âge de 50 ans ce dimanche 23 mars 2014. Son décès a été confirmé par le manager de Gwar, Jack Flanagan, qui précise dans son communiqué « que la découverte du corps a été effectuée par l’un de ses collègues musiciens ». Connu des fans de metal pour avoir créé le groupe Gwar il y a trente ans, en 1984, la disparition du chanteur va laisser un vide énorme, d’abord, et évidemment, pour ceux qui l’entouraient (qui sont toujours les premiers concernés par un décès) mais aussi pour tous ceux qui appréciaient l’œuvre de David Brockie.

Quand une personnalité décède, on lui rend parfois hommage en disant « qu’elle a marqué sa génération ». Ce fut le cas de David Brockie qui, avec Gwar, a été une incontestable source d’inspiration pour de nombreux groupes. Connu parfois au-delà de la sphère du metal pour ses costumes élaborés s’inspirant de films d’horreurs, Gwar a en effet fait bon nombre d’émules sur ce sujet – le groupe finlandais Lordi en est un exemple.

Lire la suite…



Potin   

Oderus Urungus (Gwar) vit dans un monde de gros idiots


A qui le tour cette fois-ci ? Après avoir affirmé haut et fort que les Européens n’avaient aucun sens de l’humour, avoir demandé à Dave Mustaine de ne pas nous faire profiter de ses opinions sur le mariage gay (tout en ponctuant cette demande de quelques injonctions diverses concernant l’organe sexuel d’un certain Jésus Christ), Oderus Urungus, frontman de Gwar s’attaque sans prévenir et sans que l’on sache véritablement pourquoi à Hellyeah, dont il trouve que le nom est ridicule. Nous demandions « à qui le tour ? » en introduction car il suffit de taper « Oderuns Urungus Slams », soit « Oderus Urungus s’attaque à » dans un moteur de recherche pour trouver de nombreux résultats. Voici sa récente sortie sur Hellyeah, suivie de la traduction.

« Tiens, et si on parlait du nouvel album de Hellyeah ? C’est pas mal hein ? Quel super nom de groupe – Hell Yeah ! C’est trop cool. Comment ces gros abrutis du Texas ont-ils pu trouvé quelque chose d’aussi génial ? Comment ces gros c*nnards tatoués, ces ignorants, ces mecs à la connerie innée ont pu trouver une idée aussi géniale que Hellyeah ? Wow, Stephen Hawking, va te rhabiller ! » (discours clôturé par un savoureux rire démoniaque)

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Gwar, l’Europe et l’humour


Gwar a été forcé d’annuler sa tournée européenne. Mais que le peuple de France et de Navarre ne s’inquiète pas trop : le groupe n’avait pas notre chère patrie sur sa carte. Pour les francophones, il n’y a que nos amis belges qui se sentiront peut-être lésés puisque Anvers devait bénéficier de la visite de ces extra-terrestres.

La cause est vieille comme le système monétaire puisque, comme l’explique le groupe sur son site, les faibles ventes de billets – un phénomène qui peut toucher plus d’un artiste – est signalé comme étant au cœur du problème : « Plusieurs organisateurs se sont inquiétés des faibles ventes de billets et ont décidé de tirer la chasse sur ces concerts, au point que tant ont été annulés que nous ne pouvions simplement plus nous permettre de faire cette tournée. »

Une explication vraisemblablement trop simpliste pour Oderus Urungus, le frontman de la bande, qui, s’étant exprimé sur son compte Twitter, verrait plutôt la cause comme intrinsèque à la culture européenne même.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front    On Nous Prend Pour Des Cons   

« Nous avons le regret de vous annoncer que nous ne pouvons pas accueillir votre festival dans 3 jours. Désolé, ça ne vous fait pas trop court pour vous retourner ? »


Tout simplement surréaliste. Même votre étourdi de pote Flo ferait l’effort de vous prévenir plus tôt de son absence au vernissage de votre expo.

Nous venons d’apprendre que le festival organisé par Gwar, le Gwar-B-Q change de lieu. Détail important : c’est dans trois jours. Il devait à l’origine se tenir dans le Hadad’s Water Park dans le comté de Henrico, mais il s’avère que c’est impossible pour un problème de licence. Le festival aura du coup lieu au Théâtre National de Virginie à Richmond. Dave Brockie, alias « Oderus Urungus », chanteur du groupe et organisateur de l’événement commente :

« Nous avons été traités d’une manière injuste. Il y a des festivals de musique dans le comté de Henrico depuis des années sans qu’il y ait un quelconque problème de licence. Nous avions engagé des policiers et organisé la sécurité… Et à la dernière seconde, ils ont choisi de ne pas nous donner l’autorisation. Je me suis réveillé aujourd’hui et j’ai entendu ça. J’étais prêt à me tirer une balle quand j’ai eu l’appel du Théâtre National. Ils avaient à l’origine prévu de faire jouer un looser de [l’émission] America’s Got Talent mais il a annulé… ils nous ont donc sauvé et accepté d’ouvrir leurs portes à cet événement ».

Lire la suite…



Track By Track   

DEVIN TOWNSEND PROJECT: DECONSTRUCTION DISSECTED


Deconstruction and Ghost are probably two of the most eagerly awaited records of the year for many metal fans. These albums make up the second half of the tetralogy initiated last year by Devin Townsend with the acoustic Ki and the lively Addicted. The master knows how to titillate our curiosity when it comes to describing his work. He thus affirmed that Deconstruction “just sounds like a journey up my own ass in a lot of ways”. Speaking of which, we asked Devin to explain what he meant by that when we met him at the Hellfest in 2010. To which he concluded: “I have a very interesting ass”. A statement his former buddy Gene Hoglan undermined by saying: “Devin’s ass is like two elbows put together. I have to admit that I found Byron’s (Stroud) ass way more interesting than Devin’s”. Who should we believe here?

To decide between the two men, let’s take a look at this detailed track-by-track of Deconstruction…



Titre À Titre   

Devin Townsend Project : Deconstruction décortiqué


Deconstruction et Ghost sont probablement parmi les disques les plus attendus cette année pour de nombreux passionnés de metal. Il s’agit en effet de la deuxième moitié de la quadrilogie initiée par Devin Townsend en 2009 avec l’acoustique Ki et l’entrainant Addicted. Il faut dire que le maître sait attiser la curiosité lorsqu’il s’agit de décrire ses œuvres. C’est ainsi qu’il avait affirmé que Deconstruction était « par bien des égards un voyage au fond de mon trou du cul ». Nous n’avions d’ailleurs pas manqué de demander à Devin lors de notre rencontre pendant le Hellfest 2010 d’expliciter ses propos. Ce a quoi il avait conclu « j’ai un cul très intéressant ». Ce que son ex-compère Gene Hoglan remettait visiblement en cause en affirmant : « je pense que le cul de Devin (Townsend) est comme deux coudes mis côte-à-côte. Je dois avouer que je trouve le cul de Byron (Stroud) beaucoup plus intéressant que celui de Devin. » Bref à qui devons nous nous fier ?

Jugeons-en par nous même avec ce track-by-track détaillé de Deconstruction…



Vide(o)rdure   

Bouge ton corps avec Gwar


Et voici la Gwar-vidéo de la semaine. La semaine dernière, Gwar pouvait venir frapper à votre porte, démolir vos décorations de Noël et vous chanter quelques comptines de saison tout en maculant Mémé d’hémoglobine. Eh bien, cette semaine, toujours dans l’optique de bien vous faire célébrer l’anniversaire du fils du PDG de la Christianism Incorporated, ils ont testé pour vous un cadeau potentiel : le jeu Dance Central sur Xbox 360 grâce au nouvel accessoire ultime des gamers : Kinect.

Attention, cet instant de bonheur tout en latex est réservé à un public averti.



Nouvelles Du Front   

Gwar else?


« Une des raisons principales dans la création de Gwar était de prendre le contre-pied de toute cette merde liée au mode de vie rock n’roll. C’est beaucoup de déconne, bien sûr, mais ça ne veut dire en aucune façon que tu es meilleur qu’un autre être humain, quel qu’il soit. Et c’est le problème avec ces putains de rock stars, elles ont du succès dans un groupe et tout d’un coup elles pensent qu’elles sont comme tous ces trous du cul que je déteste qui se croient super intelligents, culturellement snobs et distants tout en étant égocentriques. Nous ne deviendrons jamais comme ça aussi longtemps que nous serons dans Gwar. Je m’en fous de savoir si le catering (ndlr : la restauration backstage) est bon, comment est la salle dans laquelle je me trouve, Gwar trouvera toujours un moyen de rabaisser le mode de vie rock n’roll à son niveau (rires) »

David Brockie (aka Oderus Urungus) du groupe Gwar dans un récent entretien accordé à Knac.com.

Ca fait du bien pas vrai ?



Vide(o)rdure   

La paix du non-mort


Les marches de zombies sont devenues un phénomène international. D’abord flash mobs (autrement dit, manifestations spontanées – prenant parfois la forme de happenings artistiques – organisées via certains réseaux sociaux), maintenant véritables petites institutions culturelles autant au Japon, au Royaume-Uni, de la Côte Est à la Côte Ouest des États-Unis, récemment à Paris (le 16 octobre dernier) et le week-end dernier (samedi 23 octobre) à Toronto (Canada).

C’est nul autre que le Scumdoguien, fils d’un super-ordinateur et d’une boîte de Petri, hurleur dans l’association de barbares inter-galactiques Gwar, Oderus Urungus, son membre viril éléphantesque chastement enveloppé dans un linge à la nature indéterminée, qui a officiellement ouvert cette marche en tant que Grand Maréchal Honoraire.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Rival Sons + MNNQNS @ Cenon
    Slider
  • 1/3