ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Amorphis : le canard aux oeufs d’or


Un œuf de canard qui aurait engendré l’univers tout entier, en voilà une bien drôle d’idée. Des histoires saugrenues, il y en a dans les folklores, légendes, mythologies, littératures de tous pays ; mais là, les Finlandais ont été un peu fort sur la bouteille pour le coup. Après tout, le Britannique Terry Pratchett nous racontait l’histoire d’un monde en forme d’immense galette soutenue par quatre éléphants, eux-mêmes transportés par une tortue à travers le cosmos. Alors, à partir de là, il n’y a plus de limites. A l’instar de la qualité des albums proposés par Amorphis dont le dernier en date, intitulé The Begining Of Times, est justement et magnifiquement illustré par l’œuf susmentionné.

Amorphis, voilà déjà son quatrième album depuis l’arrivée de l’excellent Tomi Joutsen au micro. Un chanteur charismatique qui a donné un sacré souffle revigorant au groupe. Même si l’on peut regretter de ne plus être surpris comme jadis par les orientations musicales des Finlandais – la faute à une continuité dans le propos depuis Eclipse – force est de reconnaître que le groupe vole haut, très haut. On attend encore le faux pas, la moindre once de mauvais goût, la petite note qui n’aurait pas dû être. Mais non, en vain. Amorphis avance et sa musique ne frémit pas. A tel point que ça en devient lassant.

Bref, assez divagué et voyons ce que le fondateur d’Amorphis et guitariste soliste Esa Holopainen a à nous dire au sujet du nouvel album, du passé du groupe et des œufs de canard.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3