ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Airbourne : une fratrie d’enfer


Airbourne 2016Airbourne fait partie de ces groupes qui ont trouvé leur son et sont bien décidés à ne pas en changer, quoi qu’il advienne. Et si certains trouvent qu’ils ressemblent un peu trop à leurs « grand frères » d’AC/DC, ils s’en fichent, au contraire même : « C’est mieux que d’entendre : ‘Tu sonnes comme de la merde !’ [rires] J’adore AC/DC, mec : c’est comme si une personne comparait ta caisse à la Ford Mustang du rock’n’roll ! Ça veut dire qu’on a un bon moteur, un bon châssis, un bon rythme et une bonne vitesse : c’est la meilleure comparaison qui soit ! » nous racontait le chanteur-guitariste Joel O’Keeffe il y a trois ans.

Néanmoins, il est indéniable que le groupe a mûri, comme en témoigne ce quatrième album, Breakin’ Outta Hell, enregistré dans leur Australie natale, et a pu le constater le producteur Bob Marlette lui-même, auprès de qui ils sont retournés, près de dix ans après leur premier opus Runnin’ Wild. Les compositions proposent de ce fait quelques « nouveautés », avec une chanson comme « Rivalry », par exemple. De même qu’un dernier titre qui s’impose comme l’hymne des fans de rock, en rendant hommage à Lemmy. Celui qui les a tant aidé à leurs débuts, qui apparaît dans leur premier clip de « Runnin’ Wild » et les a emmenés en tournée, leur a également légué son style de vie rock’n’roll. Fidèle à la devise de croquer la vie à pleines dents, Airbourne n’est certainement pas prêt à éteindre les amplis de sitôt.

Nous avons rencontré les frères O’Keeffe, pendant que l’aîné tripatouillait une Gibson SG empruntée au showroom de la marque, pour discuter de ce nouvel opus. L’occasion également de parler de leur relation en tant que frangins, tailler le bout de gras au sujet d’AC/DC, justement, échanger sur leur approche des concerts, etc.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Arch Enemy @ Lyon
    Slider
  • 1/3