ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

Vesania: the machine is on its way


Tomasz Wróblewski, aka Orion, has had a busy year. As a bass player with Behemoth, he released the eagerly awaited and largely acclaimed The Satanist in February, then went on tour for a year. Now, this time as the leader/singer/guitarist, he’s back with his own symphonic black/death metal band Vesania and a new album, Deus Ex Machina, seven years after the previous record, Distractive Killusions. The least you can say is that he’s had time to refine that one, and you can hear it in the overall dramatic quality of the record and in the extremely rich arrangements (including strings, drums, a harpsichord, a saloon piano, Spanish-sounding trumpets and various scary ambient noises). When you listen to this album, you understand where the richness of the latest Behemoth records comes from: it’s all due to keyboard player Krzysztof “Siegmar” Oloś, who’s responsible for the orchestrations of both Polish bands.

We’ve talked to Orion to shed some light on the years Vesania was on hiatus and the way the band goes about its music. And of course, we couldn’t fail to talk about Behemoth and ask for his opinion on Nergal, one of the great figures of extreme music.

Read the interview…



Interview   

Vesania : la machine est en marche


Tomasz Wróblewski, alias Orion, aura eu une année fructueuse. D’abord avec Behemoth, où il officie en tant que bassiste, et son très attendu et acclamé album, The Satanist, sorti en février, suivi d’une année de tournée. Puis, désormais avec le retour de son groupe de black/death metal symphonique Vesania, où il se retrouve cette fois-ci au poste de leader-chanteur-guitariste, pas moins de sept ans après le précédent opus Distractive Killusions, avec Deus Ex Machina. Un album qu’il a donc eu le temps de peaufiner, et le moins qu’on puisse dire c’est que cela s’entend via une théâtralité accrue et des arrangements plus riches que jamais (cordes, tambours, clavecin, piano de saloon, trompettes hispanisantes et autres bruits ambiants effrayants). Et l’on comprend mieux à l’écoute de cet album d’où peut bien provenir la richesse sonore des derniers Behemoth, le clavier Krzysztof « Siegmar » Oloś étant responsable des orchestrations dans les deux combos polonais.

Un retour, donc, que nous avons discuté avec le principal intéressé, Orion, pour lever le voile sur ces années d’absence et sur la manière dont Vesania aborde sa musique. Impossible également de ne pas évoquer le sujet Behemoth et avoir son point de vue de collègue sur Nergal, une figure assurément imposante et à part dans le monde des musiques extrêmes.

Lire l’interview…



Nouvelles Du Front   

Metallica : retour dans la ceinture d’Orion


Detroit Rock City ? Non. En tout cas, pas en juin 2013 car les 8 et 9 juin prochains, la capitale du Michigan deviendra Detroit Metallica City. Même si rien n’était joué d’avance, même si rien ne permettait d’affirmer que cela deviendrait annuel, après la quasi parfaite réussite de sa toute première édition, le festival Orion Music + More organisé en juin dernier à Atlantic City reviendra mais, bien qu’il n’était pas forcément prévu à l’origine qu’il soit un fest itinérant, s’enfoncera un peu plus dans les terres.

« Quasi parfaite réussite » car avec une programmation sans doute déroutante pour le fan de Metallica et le fan de metal en général, affichant un peu moins de groupes de metal que de groupes de rock au sens large, ce ne fut pas vraiment carton plein malgré la perspective alléchante de voir la star de l’événement jouer deux soirs de suite, d’abord avec l’interprétation de son album Ride The Lightning, puis celle du Black Album. Mais c’est très relatif car Orion a attiré en moyenne trente mille spectateurs par jour pendant ce weekend à l’organisation sans faute (à en croire les reportages de différents médias) et qui n’était pas seulement dédié à la musique de Metallica, ou aux groupes que Metallica voulait sur son affiche, mais aussi aux univers de chacun des membres et à leurs passions particulières.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Orion : le Metallifest



Alors que nous sommes toujours sans nouvelles du Ozzfest – déjà annulé l’an dernier car Ozzy Osbourne sortait tout juste d’une tournée américaine et parce qu’il partait pour une tournée européenne ; ce qui ne risque pas de s’arranger en 2012 avec ses occupations dans Black Sabbath -, alors que nous ne savons pas si le Pearl Jam Fest, qui s’est déroulé en septembre dernier, se reproduira cette année, voilà que Metallica aussi entre dans la cours des groupes qui lancent leur propre festival.

Lire la suite…



Vide(o)rdure   

Folle gaieté à Auckland


Vous voulez encore plus de vidéos de reprise ou autres remixes de Metallica ? Vous voulez une autre preuve que dans le metal, on est tous des pédés ? Vous voulez vous faire saigner les yeux, les oreilles, vous faire avoir une rupture d’anévrisme ? Tout cela est concentré en une seule vidéo.


Vous aimez ça, avouez, petits invertis que vous êtes ? Il s’agit d’Adam Lambert, vice-vainqueur de la saison 2009 d’American Idol et si vous ne l’avez pas encore compris, il est d’une gaieté folle. Et comme vous aimez le voir se trémousser comme un gigolo tout le long de cette interprétation d’ « Enter Sandman ». Le voir se frotter à son micro. Le voir faire un examen des gencives à son bassiste avec la langue. Le voir…

Hum, bref. Toujours est-il qu’il se produisait à Auckland (Nouvelle-Zélande) trois jours après le passage de Metallica dans la même ville et où les kiwis ont pu jouir – en bons mâles hétérosexuels, blancs et chrétiens de droite – d’une interprétation du si rare « Orion » sur la scène du Vector Arena. Allez, profitez, eux, au moins on ne leur lance pas de chien en peluche quand il pose leurs doigts de vrais mecs sur leurs instruments !



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3