ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Avantasia : Tobias Sammet reprend le contrôle


A la faveur d’un trou dans son emploi du temps, il y a quelques mois, Tobias Sammet le prolifique s’est reposé… un peu. Las de voir sa carrière échapper à son contrôle, une prise de recul s’imposait. L’occasion pour lui de se changer les idées et de mettre son temps à profit dans une activité plus manuelle : la construction de son propre home studio. Mais le naturel revenant au galop, les idées ont fusé dans tous les sens et il s’est remis à composer illico presto pour Avantasia. Pour ce nouvel album, intitulé Moonglow, libre de toute contrainte, l’Allemand a pris le temps et le soin de bien peaufiner les détails instrumentaux et stylistiques. Surtout, il a fait ce qu’il voulait : pas comme un caprice de gosse, mais bien comme un artiste qui défend ses choix.

En face à face, il nous raconte cet univers victorien et d’un noir romantisme qui l’inspire tant et nous parle de la difficulté de trouver sa place et son bonheur dans un monde pas toujours sympa avec les rêveurs. Heureusement, sous ses dehors de grand adolescent, Tobias Sammet est un sacré réaliste.

Lire l’interview…



Interviews   

Edguy: free metal!


“It was 22 years of offending people from the record industry, and the press, everywhere.” – that’s how Tobias Sammet and his legendary sense of humor sum up Edguy’s career. The band is still a group of kids who get together to have fun “sans limites et sans frontières”, because that’s what heavy metal is about! It also happens to be the very tangible theme of a crazy song called “Space Police”: how to work in complete freedom, without any kind of police to tell you what to do and what not to do. Let’s face facts: sometimes (often?), the safe-proclaimed rebels in our musical genre are the first to act as the metal police. But Edguy acquired their freedom against all odds, and they like it more than anything – more than success, even. That’s exactly the spirit of their new album, Space Police: Defenders Of The Crown, which features a few eccentricities under the band’s trademark style.

We talked about all these subjects with the band’s loquacious leader, Tobias Sammet. In truth, it’s always a pleasure to chat with him and to dissect his albums – especially this one.

Read the interview…



Interview   

Edguy : libérez le metal !


« 22 ans passés à offenser tout le monde dans l’industrie du disque et la presse », voilà comment Tobias Sammet résume avec son sens de l’humour légendaire la carrière d’Edguy. Edguy qui est resté cette bande de gosses, rassemblés pour s’éclater « sans limites et sans frontières », parce que c’est ça le heavy metal ! Et c’est bien là la base de cette chanson loufoque dénommée « Space Police », qui évoque un sujet bien tangible, celui d’exercer dans un domaine avec la plus grande des libertés, sans avoir une police qui soit là pour te dicter des règles ou ce que tu dois ou ne dois pas faire. Un travers dans lequel le monde du metal, genre musical pourtant rebelle voire même libre par excellence, tombe parfois (souvent ?). Mais voilà, cette liberté Edguy l’a acquise contre vents et marées et y tient plus que tout, plus que le succès et c’est cet état d’esprit que l’on retrouve dans ce nouvel album, Space Police: Defenders Of The Crown. Un album qui se permet diverses incartades et drôleries sous la bannière du style que le groupe s’est forgé à travers les années.

Tout ceci on en parle avec ce très bon client des interviews qu’est le leader du groupe Tobias Sammet, avec lequel on prend toujours beaucoup de plaisir à bavarder et décortiquer ses albums, en particulier celui-ci.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3