ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Incendie en ce moment même à L’Elysée Montmartre de Paris


20 minutes nous annonce à l’instant qu’un incendie s’est déclaré à L’Elysée Montmartre de Paris. Près de 100 pompiers sont actuellement mobilisés dans la salle de concert du 18e arrondissement de Paris. « L’établissement étant vide à cette heure de la journée, le sinistre ne semble pas avoir fait de victimes, selon les sapeurs-pompiers de Paris, mais il était trop tôt, peu avant 9h, pour en avoir la certitude » souligne le quotidien gratuit. Le feu aurait démarré avant 8h ce matin.

Nous espérons que 20 minutes a raison et qu’aucune victime n’est à déplorer. Côté musique, nous saurons dans les heures qui viennent si le Paris Extreme Fest qui devait se tenir pendant 3 jours à partir de vendredi est maintenu. Cet événement est bien triste car berceau du french cancan et source d’inspiration des peintres (Toulouse-Lautrec notamment), l’Elysée Montmartre fut bien plus qu’une salle de concert. Elle est d’ailleurs classée au Monument historique depuis 1988.

Crédits photos : Corentin Chauvel / 20minutes.fr

Lire la suite…



Vide(o)rdure   

Un trailer très… extrême


Le Paris Extreme Fest vient de sortir un trailer très drôle pour présenter le festival. On y voit des metalleux faire les imbéciles devant la Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe, le Périphérique… bref tout ce qui symbolise Paris ! Le trailer est, sur le principe, quelque chose d’insupportable qui ne sert à rien. Si ce n’est à faire de la communication vidéo pour annoncer très souvent des choses qui ne méritent même pas de pré-annonces (à quand les pré-annonces des pré-annonces d’ailleurs ?). Pourtant force est de constater que, cette fois, nous avons droit à un trailer qui, outre le fait d’être marrant, parvient à son premier objectif : donner envie au public de se rendre au fest.

Le Paris Extreme Fest se tiendra les 25, 26 et 27 mars 2011 à l’Elysée Montmartre.



Nouvelles Du Front   

Le Paris Extreme Fest 2011 se rapproche


Il y a quelques jours, le Paris Extreme Fest vous dévoilait son affiche 2011. Pour sa seconde édition l’équipe de Garance Productions a choisi, comme l’année dernière, de vous proposer trois jours de musique à l’Elysée Montmartre. Les 25, 26 et 27 mars prochain, ce sont une quarantaine de groupes qui fouleront les planches de la jolie salle parisienne. Précisons sur le sujet que la journée metal précédera un samedi aux couleurs du punk avant le final dominical très hardcore. Devin Townsend, Obituary, Buzzcocks, Les Sales Majestés, Madball et Most Precious Blood sont les têtes d’affiches du festival parisien.

De mon côté, j’ai plusieurs interrogations sur cette affiche que je vous fais partager ci-dessous mes amis. J’attends avec impatience vos réponses détaillées en commentaires de cet article parce que cela me permettra de connaître votre état d’esprit sur le concept du festival et sa démarche diversifiée.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Il n y’a pas que le Sonisphere dans la vie !


Tu fais un article sur le Sonisphere ok. Mais derrière tu fais un article sur le Paris Extreme Fest pour te déculpabiliser d’avoir évoqué dans les colonnes de Radio Metal un festival honteusement commercial. C’est vrai que le PEF n’a, lui, aucune vocation commerciale (son offre à 80 euros est le fruit du hasard et si elle est présente sur le site de notre partenaire c’est uniquement par malchance car à la base elle se trouvait dans la poche du Père Noël et est tombée lors d’une escalade mal maîtrisée du gros rouge) comme le Hellfest d’ailleurs (qui a une boutique sur son site uniquement pour embellir l’ensemble).

Alala bande de petites frappes, parfois vous êtes mécontents quand on parle du gros Sonisphere commercial (bouh la honte) alors que, dans notre petit monde du metal, encore heureux que toutes les structures puissent vivre et se développer en faisant du business (le salaud il a sorti le terme !). Bref tout ça pour vous dire que les premiers noms du Paris Extreme Fest commencent à sortir. A Radio Metal c’est la journée metal qui nous intéresse et pour l’instant Devin Townsend, Dagoba, Mekong Delta et My Own Private Alaska sont annoncés ce qui est déjà pas mal du tout ! Cette journée metal aura lieu le 25 mars 2011 et Radio Metal y sera.

Nouvelles annonces et plus d’infos en janvier.



Nouvelles Du Front   

Mon poing dans ta fest


Ce qui est bon avec les concerts hardcore c’est qu’à chaque fois qu’on va dans la fosse, on se prend des coups. Alors quand le festival en question se trouve à Paris c’est encore mieux parce qu’on a par exemple les ex-membres du groupe Onesta qui peuvent se pointer à tout moment (accompagnés de quarante amis) pour que la fête batte vraiment son plein.

Non je plaisante – enfin je vais quand même leur donner le portrait et les coordonnées exactes de Lost, le photographe de Radio Metal sur cet événement, histoire que les mecs puissent se défouler sur quelqu’un si ils sont motivés – mais il est vrai que certains fans de hardcore aiment exhiber fièrement les pectoraux et montrer qu’un vrai mâle est avant tout un être ruisselant de sueur…

Lire la suite…



CR De Festival   

Paris Extreme Fest dimanche 28 Mars, Scène Metal


Commençons par saluer Garance qui est à l’origine de cette belle initiative. Le festival en a proposé pour tous les goûts et tous les âges – imaginez l’écart entre un Discharge et un Dark Funeral – et a permis à nos oreilles de bien se déboucher pour profiter du chant des oiseaux revenus en ce tout jeune printemps.

« C’est pour nous, tous les styles sont les bienvenus » comme le clame le dos du tee-shirt du festival. Ce qui est vrai avec trois jours, trente groupes, trois scènes, une punk, une hardcore et une metal. C’est beaucoup. Trop ? Il est vrai que les premiers groupes ont joué devant plus de photographes que de public et que Arch Enemy a assuré sa prestation devant une salle qui s’était déjà vidée. Ils ont quand même commencé leur prestation dimanche soir à 23h45 !

Dernier point avant de renter dans le vif des prestations de chaque groupe, remarquons en toute objectivité que le public a été très calme le premier jour à part pour les têtes d’affiche, très violent sur la journée hardcore mais sans réelle émulsion globale et qu’il a fallu attendre la journée metal pour voir un public réveillé, réceptif et qui bougeait !

Des doutes ? Lisez donc ce qui suit.



CR De Festival   

Paris Extreme Fest samedi 27 Mars, Scène HardCore


Commençons par saluer Garance qui est à l’origine de cette belle initiative. Le festival en a proposé pour tous les goûts et tous les âges – imaginez l’écart entre un Discharge et un Dark Funeral – et a permis à nos oreilles de bien se déboucher pour profiter du chant des oiseaux revenus en ce tout jeune printemps.

« C’est pour nous, tous les styles sont les bienvenus » comme le clame le dos du tee-shirt du festival. Ce qui est vrai avec trois jours, trente groupes, trois scènes, une punk, une hardcore et une metal. C’est beaucoup. Trop ? Il est vrai que les premiers groupes ont joué devant plus de photographes que de public et que Arch Enemy a assuré sa prestation devant une salle qui s’était déjà vidée. Ils ont quand même commencé leur prestation dimanche soir à 23h45 !

Dernier point avant de renter dans le vif des prestations de chaque groupe, remarquons en toute objectivité que le public a été très calme le premier jour à part pour les têtes d’affiche, très violent sur la journée hardcore mais sans réelle émulsion globale et qu’il a fallu attendre la journée metal pour voir un public réveillé, réceptif et qui bougeait !

Des doutes ? Lisez donc ce qui suit.



Live Report   

Paris Extreme Fest, jour un. Le punk à l’honneur


Commençons par saluer Garance qui est à l’origine de cette belle initiative. Le festival en a proposé pour tous les goûts et tous les âges – imaginez l’écart entre un Discharge et un Dark Funeral – et a permis à nos oreilles de bien se déboucher pour profiter du chant des oiseaux revenus en ce tout jeune printemps.

« C’est pour nous, tous les styles sont les bienvenus » comme le clame le dos du tee-shirt du festival. Ce qui est vrai avec trois jours, trente groupes, trois scènes, une punk, une hardcore et une metal. C’est beaucoup. Trop ? Il est vrai que les premiers groupes ont joué devant plus de photographes que de public et que Arch Enemy a assuré sa prestation devant une salle qui s’était déjà vidée. Ils ont quand même commencé leur prestation dimanche soir à 23h45 !

Dernier point avant de renter dans le vif des prestations de chaque groupe, remarquons en toute objectivité que le public a été très calme le premier jour à part pour les têtes d’affiche, très violent sur la journée hardcore mais sans réelle émulsion globale et qu’il a fallu attendre la journée metal pour voir un public réveillé, réceptif et qui bougeait !

Des doutes ? Lisez donc ce qui suit.



  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • 1/3