ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Gorod : objectif lune


Gorod fait assurément partie des fiertés de la scène metal hexagonale. Un groupe que, depuis quelques années, on commence à nous envier à l’international et toujours au rendez-vous quand il s’agit de livrer des albums de tech death de qualité. Tech death ? Oui, mais le groupe pourrait bien être aujourd’hui à une croisée des chemins, proposant, après l’hermétique A Maze Of Recycled Creed, son album le plus « catchy » à ce jour : Aethra. Non, Gorod ne se travestit pas, le death metal est bien toujours de la partie, ainsi que le style technique de Gorod : « Quoi qu’il en soit, même s’il va chercher à s’ouvrir ou à faire de la musique plus simple, ou même à faire un morceau de rock, ça sera forcément un peu compliqué, il y aura forcément des plans injouables dedans [petits rires] », s’amuse le chanteur Julien Deyres en parlant de Mathieu Pascal, guitariste qui tient la barre au niveau composition. Mais il y a bel et bien aujourd’hui une prise de conscience sur l’accessibilité de leur musique et les ouvertures vers de nouveaux horizons que leur talent permet, à commencer par les capacités vocales de Julien.

Dans la même logique, tout en suivant la tradition de Gorod de proposer des albums conceptuels, la thématique cette fois est simple et parlera au plus grand nombre : la Lune, astre qui aura inspiré les hommes en tout temps, de toute culture et toute zone géographique. Et « simple » ne veut pas dire que Julien, en bon guide-conférencier et historien de l’art, n’a pas fait son minutieux travail de recherche habituel. L’occasion de découvrir de multiples mythes et imaginaires sur le satellite naturel de la Terre, surprenants pour certains. Nous parlons de tout cela de long en large, ci-après, avec les deux compères.

Lire l’interview…



Interview   

Le credo labyrinthique de Gorod


Mathieu Pascal - GorodLe credo labyrinthique de Gorod a pour nom liberté. Une liberté artistique qui a pour source la volonté de diversifier le propos et pour arme la technique. Les musiciens du quintet sont époustouflants et l’arrivée du batteur Karol Diers pour le nouvel album A Maze Of Recycled Creeds n’a pas changé cet état de fait. Gorod est toujours aussi démonstratif sans être prétentieux, intelligent sans être pédant et reste le disciple des bonnes références sans pour autant recycler les personnalités de tous ces artistes qu’il apprécie. En somme la force de Gorod est d’être un peintre talentueux qui sait créer de multiples ambiances (parfois complexes) sur sa palette grâce à sa capacité à jongler avec les différents pinceaux de sa créativité.

Le 27 octobre dernier, nous recevions en direct dans l’émission Anarchy X Mathieu Pascal, le guitariste du combo de death/prog/jazz, qui nous en a dit plus sur la manière dont le groupe bordelais crée ses compositions en forme d’usine à riffs et à l’efficacité remarquable, mais aussi sur le concept assez pointu, pensé et écrit par le chanteur Julien Deyres. Un entretien où ressort bien une certaine intelligence dont fait preuve ce groupe mais aussi une ouverture, puisqu’on y parle aussi bien d’Erik Satie (dont l’oeuvre est au cœur de l’album) que de la série Amicalement Vôtre, de Jean-Michel Jarre, de funk ou de Maître Gims…

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Sons Of Apollo @ Lyon
    Slider
  • 1/3