ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

HELLYEAH sollicite ses fans pour rendre hommage à Vinnie Paul


Afin de rendre hommage à Vinnie Paul, HELLYEAH a lancé un appel à participation. Si vous avez une photo de vous en compagnie de l’ancien batteur de PANTERA et DAMAGEPLAN, vous pouvez l’envoyer sur ce lien et elle figurera dans l’artwork du prochain album d’HELLYEAH.



News Express   

Décès de Vinnie Paul (PANTERA, DAMAGEPLAN, HELLYEAH)


Vinnie Paul Abbott, batteur et fondateur de PANTERA, DAMAGEPLAN et HELLYEAH, est décédé ce vendredi 22 juin à l’âge de 54 ans. En savoir plus…



Interview   

Hellyeah fait sa déclaration


Tom Maxwell - HellyeahHellyeah est inarrêtable, telle une machine de guerre aux rouages réglés comme une pendule, le groupe américain avance sans temps mort, enchaînant tournées et passages en studio pour produire un nouvel opus tous les deux ans et ne jamais se faire oublier. Ce qui n’est pas sans inconvénient comme nous l’explique le guitariste Tom Maxwell qui avoue avoir abordé l’écriture du nouvel album Unden!able avec une certaine amertume, en raison de cette cadence infernale. Mais comme souvent, les frustrations nourrissent l’oeuvre de l’artiste et peut-être que si les choses avaient été autrement, l’opus n’aurait pas eu la même poigne voire la même fraîcheur.

Une fraîcheur certainement, en partie, apporté par le bassiste Kyle Sanders et le guitariste Christian Brady qui inaugurent leur premier album avec Hellyeah, mais aussi et surtout Kevin Churko, reconduit au poste de producteur, qui a visiblement beaucoup fait pour pousser le groupe sur de nouveaux terrains et inspirer le noyau dur constitué du légendaire batteur Vinnie Paul, du chanteur Chad Gray et donc de Tom Maxwell qui nous explique tout ceci ci-après.

Lire l’interview…



Interview   

Vinnie Paul : Hellyeah à Sang pour Sang


Après trois albums avec Hellyeah – le quatrième débarquant la semaine prochaine -, le légendaire batteur Vinnie Paul est définitivement de retour sur ses rails. Le groupe avance d’un pas déterminé et assuré, avec une cadence qui ne failli pas, pas même ébranlé, vu de l’extérieur, par les tumultes qui ont mené aux départs du guitariste Greg Tribbett et du bassiste Bob « Zilla ». Vinnie Paul ne veut pas entendre parler d’une reformation de Pantera. Vinnie Paul regarde l’horizon pour construire un nouvel héritage avec Hellyeah.

Dans l’entretien qui suit il nous parle donc de son nouvel album Blood For Blood, « le meilleur putain d’album que nous ayons jamais fait », d’après lui, et des derniers changements dans le line-up du groupe. Mais plus généralement il nous parle aussi de l’état d’esprit qui les animent, de leurs motivations, leurs objectifs, de son histoire. Cet entretien a été également l’occasion de revenir sur les vingt ans de Far Beyond Driven, peut-être l’album le plus musclé de Pantera, pour ceux qui auraient loupé notre dossier sur le sujet. Et également de l’autre passion de Vinnie Paul, la cuisine – dont il nous parle les yeux pétillants et la salive aux lèvres – qui lui offre de beaux moments de partage.

Lire l’interview…



Interviews   

Pantera: far beyond driven, still drilling heads after 20 years


On March 22nd, 1994, Pantera released their seventh album and changed the history of metal forever through the primal yells and hardcore rhythm of “Strength Beyond Strength”, the drill-like riffs of “Becoming”, and the military march of “5 Minutes Alone”. True, the band had shed their glam finery at the start of the decade, and the music had clearly become harder after the arrival of Phil Anselmo. The fifth album, Cowboys From Hell, released in 1990, was the first true classic Pantera record – and two years later, Vulgar Display Of Power pushed things even further, straight in the face of the audience.

By 1992, Pantera already had their fundamental album. Regarding Vulgar Display Of Power, Entertainment Weekly even stated that it was probably “one of the most satisfying heavy metal albums since the glory days of Metallica in the 80s”. All the band lacked at the time to match the positive reviews was a larger audience, even if they’d already begun conquering the charts: Cowboys landed them a spot on the Billboard 200 in the US for a week, while Vulgar Display… made it to the Top 50 during the sixteen weeks it spent in the charts. However, they’d not quite reached the summit yet.

Read the interview…



Interview    Le Son D'Histoire   

Pantera : vingt ans que Far Beyond Driven vrille les têtes


Dans les braillements primaires et la rythmique hardcore d’un « Strenght Beyond Strenght », les riffs comme des coups de perceuse de « Becoming », la marche de combat d’un « 5 Minutes Alone », le 22 mars 1994, le septième album de Pantera sortait et changeait la donne. Certes, cela faisait déjà quelques années que le groupe avait laissé tomber les atours glam à l’entrée de la décennie et, avec l’arrivée de Phil Anselmo, la bande a clairement durci le ton faisant, après quatre albums, de Cowboys From Hell, en 1990, la première vraie œuvre du Pantera classique, et poussant deux ans plus tard, avec Vulgar Display Of Power, plus loin son propos dans la face du public.

En 1992, Pantera avait déjà ses albums fondamentaux ; Entertainment Weekly déclarait d’ailleurs au sujet du second qu’il était sans doute « l’un des albums de heavy metal les plus satisfaisants depuis les premiers jours culte de Metallica dans les années 80 ». Ne lui manquait plus que le succès à la hauteur de cette réussite critique, même si le groupe avait commencé à grignoter des places dans les charts : les Cowboys le placent pour la première fois dans le Billboard 200 aux États-Unis (pendant une seule semaine), et Vulgar Display… aura percé plus tard jusque dans le top 50, pendant ses seize semaines passées dans le classement. Pourtant le sommet n’était pas encore atteint.

Lire la suite…



Interviews   

Philip H. Anselmo: an animal’s philosophy


When Phil Anselmo talks to you, it’s hard not to frown, grimace a little and nod slightly due to that heavy voice, churned up by years of good service within Pantera. That very voice, that unique voice, reveals the true nature of the man who speaks: raw, wild, hypersensitive – exactly like the two songs available on a split EP with Warbeast, War Of The Gargantuas. The way for Anselmo to profess once again his love for extreme music.

But that’s only a matter of opinion, for the three words we used earlier, showing the extreme side of the man, could be replaced by the following: honest, straightforward, and sensitive. Those are the characteristics that stem from his words. When he says the rage boiling within him nowadays is a better proof of his wisdom than in the past, we’re inclined to believe him. Anselmo looks at the past and at the present with some philosophy. No doubt this is a result of the “invaluable knowledge” he has acquired from past experiences.

One thing is certain: Anselmo is very proud of the solo album he’ll reveal soon. We talked about all that and more with a very friendly and honest vocalist, who turns out to be an excellent candidate for interviews.

Read and listen to the interview below.



Interview   

Philip H. Anselmo : la philosophie d’un fauve


Difficile de ne pas froncer les sourcils et de ne pas faire une grimace, en hochant légèrement la tête, lorsque Phil Anselmo nous parle. Une voix bétonnée et façonnée (labourée ?) par des années de services au sein de Pantera. Cette voix, cette unique voix, semble être le témoin de la vraie nature de celui qui la porte : brut, écorché vif voire quelque peu sauvage. A l’image des deux titres de son groupe solo qu’il a dévoilé via le split EP avec Warbeast, intitulé War Of The Gargantuas. Deux titres qui voient Anselmo réaffirmer son amour pour les musiques extrêmes.

Mais tout n’est qu’une question de point de vue. Car à la place des trois termes employés plus haut, qui démontrent un caractère extrême, on pourrait tout autant utiliser les équivalents suivants : honnête, sensible et franc. Car ce sont bel et bien les traits de caractère qui se dégagent de ses paroles aujourd’hui. Lorsqu’il nous dit que la rage qui l’habite désormais prouve davantage sa sagesse que par le passé, on veut bien le croire. Anselmo regarde et analyse le passé comme le présent avec une certaine philosophie. Sans doute la conséquence de cette « connaissance inestimable » qu’il dit avoir acquis par ses expériences passées.

Une chose est sûre, Anselmo est très fier de l’album solo qu’il s’apprête à dévoiler dans quelques mois. On a parlé de tout ça avec le chanteur qui s’avère être particulièrement amical, sincère et bon client en entretien.

A écouter et lire par là…



Nouvelles Du Front   

Une reformation de Pantera ? Vous pouvez toujours rêver !


Offrir du rêve, c’est bien. C’est un monde pourri (porte ouverte enfoncée : OK) et un peu de fantasmagorie, bon sang, c’est toujours bon à prendre ! Mais offrir un peu de réalité, c’est quand même mieux. Oh que oui, n’allez pas dire le contraire. Avec un plus grand sens des réalités semé dans la tête de tout un chacun, on passerait sans doute, parfois, de bien meilleures journées – réfléchissez-y une minute.

C’est bon, c’est réfléchi ? Voilà la suite… Il y a quelques mois, en un article, on a ouvert la porte, les fenêtres, la barrière du jardin et même le couvercle des toilettes pour vous faire encore rêver à une reformation de Pantera. Et pour cela, il suffisait de vous dire que SI (notez les majuscules, tiens, on vous les met aussi en gras pour que ce soit plus clair) et bien SI il devait y avoir une reformation de Pantera, c’est-à-dire sans son emblématique et regretté guitariste Dimebag Darrell, alors Zakk Wylde serait le candidat idéal pour Vinnie Paul, frère de Dimebag, batteur de Pantera et aujourd’hui de Hellyeah. Une preuve que ce dernier était déjà plus ouvert que jamais à l’idée mais précisait que, par respect pour Dimebag, il fallait laisser son ancien groupe au passé. Mais, au fond, les gens ne retiennent qu’une chose à tout ça : la possibilité d’un retour. Mais un retour sur terre est aussi nécessaire.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Voilà pourquoi le retour de Pantera est envisageable



« J’aime tous ces mecs. Ce serait un honneur. Comment pourrais-je dire non ? Dans cette éventualité, je donnerais le meilleur de moi-même pour les rendre fiers ».

Voici les propos de Zakk Wylde présents dans l’échange récent qui s’est tenu entre le journaliste Nicki Gostin du Billboard et lui-même à propos d’une éventuelle reformation de Pantera avec le célèbre chanteur-guitariste de Black Label Society à la place de Dimebag Darrell.

On en parle ci-dessous…



  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3